« Des citoyens azuréens » réclament au président de la région Provence Alpes Côte d’Azur le non versement du don de 50 000 euros promis au Keren Kayemeth Leisrael (KKL) lors de sa récente visite en Israël.

Cette visite, prévue de longue date selon le cabinet de Christian Estrosi, était l’occasion pour lui de réaffirmer avec force son soutien à Israël après la résolution 2334 de l’ONU condamnant la « colonisation » israélienne.

Arrivé en Israël durant la dernière semaine de décembre, Christian Estrosi s’est rendu sur les zones forestières touchées par les incendies ayant ravagé le nord du pays.

Accueilli sur place par le KKL le président de la région PACA a promis à cette occasion un don de 50 000 euros pour reboiser ces forêts : « Avec le soutien de ma majorité régionale, une subvention de 50 000 euros sera versée au courant du premier trimestre au KKL par la région Provence-Alpes-Côte d’Azur pour contribuer au reboisement de la forêt détruite, » avait-il déclaré.

A ce jour, 16 478 personnes ont signé cette pétition qualifiant de « coloniale » l’activité du KKL.

La lettre accompagnant cette pétition, dans un style proche de la rhétorique du mouvement BDS, compare cette initiative à celle de l’ancien maire de Nice, Jacques Medecin qui avait inauguré en mai 1974 le jumelage entre Nice et Le Cap, pratiquant l’apartheid.