Une roquette tirée de la bande de Gaza vendredi a frappé directement une synagogue d’Ashdod. Ce qui a causé des dommages importants au bâtiment.

Trois personnes ont été blessées par les éclats d’obus. Une femme d’une quarantaine d’années a été modérément blessée et a été transférée au centre médical Barzilai à Ashkelon pour être soignée.

Deux hommes d’une vingtaine d’années ont été transférés au centre médical Kaplan à Rehovot pour des blessures légères.

Plusieurs personnes en état de choc ont été prises en charges sur place.

Au dernier décompte qui s’est arrêté vendredi après-midi, plus de 70 roquettes ont été tirées depuis 6 heures du matin par les groupes terroristes de Gaza. Huit roquettes ont été interceptées par le Dôme de fer.

Israël a mené des frappes aériennes sur 30 cibles depuis minuit, tuant au moins 4 personnes.

Jeudi, un père israélien a été modérément blessé par des éclats d’obus quelques instants après avoir aidé un groupe d’enfants – dont son fils qui fêtait son anniversaire – à se mettre à l’abri quand une roquette s’est abattue sur la garderie de la commune dans la région d’Eshkol.

Aucun des enfants n’a été blessé dans l’attaque et l’homme, Jan Berman, âgé de 35 ans, a été emmené au centre médical Soroka pour être soigné.