Une roquette tirée depuis Gaza a endommagé des lignes électriques en Israël qui ont abouti à une coupure d’électricité pour 70 000 Palestiniens vivant dans la bande côtière.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre des Infrastructures Silvan Shalom ont intimé l’ordre à la compagnie israélienne d’électricité de ne pas mettre en danger la vie de leurs employés en réparant les lignes suite à la panne de dimanche soir alors que la menace de tirs de roquettes depuis la bande de Gaza se poursuit. Les lignes ont été frappées à Kissufim, près de la frontière de Gaza.

« La compagnie d’électricité envisage de remédier à ce problème », a-t-elle déclaré dans un communiqué envoyé à JTA dimanche soir. « Toutefois, compte tenu de la situation sécuritaire et du grand danger encouru face au travail de réparation sous le feu des roquettes, l’erreur sera corrigée dès que nous le pourrons en termes de sécurité » a précisé la compagnie.

Dimanche également, une roquette tirée à partir de la Syrie a frappé Israël sur le Golan. La roquette est tombée dans une zone ouverte et n’a fait aucune victime.

Les forces de défense israéliennes ont estimé que le tir de roquette était intentionnel et n’était pas un sous-produit de la guerre civile syrienne. L’armée israélienne a riposté avec des tirs d’artillerie en direction du missile lancé et a confirmé avoir tiré sur des objectifs.

Plus tôt dans la soirée, le système de défense antimissile Dôme de fer a intercepté une roquette sur la ville d’Ariel en Cisjordanie – c’est la première fois qu’une roquette atteignait le nord de la Cisjordanie, à quelques 80km environ de Gaza. Une roquette tirée sur Jérusalem a aussi été interceptée.

Pendant ce temps, quelques 17 000 résidents palestiniens de Beit Lahiya ont quitté leurs maisons – contre la volonté du Hamas – après que des tracts israéliens les aient incités à fuir avant l’opération militaire, a fait savoir l’UNRWA (organisme lié aux Nations-Unies) à la radio israélienne.

Dimanche, le ministère de la Santé de Gaza a déclaré que plus de 166 Palestiniens ont été tués et au moins 1 000 blessés depuis qu’Israël a commencé l’opération « Bordure Protectrice » mardi dernier, a rapporté l’agence de news palestinienne Maan.

Le Secrétaire d’Etat américain John Kerry aurait appelé Netanyahu dimanche et offert l’aide des États-Unis dans la négociation d’un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas. Netanyahu est apparu dimanche matin sur « Fox News Sunday », NBC (« Meet the Press ») et également sur CNN pour défendre l’opération militaire israélienne menée actuellement dans la bande de Gaza.

L’armée israélienne a déclaré que 130 roquettes tirées depuis Gaza ont frappé Israël dimanche et 22 autres ont été interceptées par le Dôme de Fer. Depuis le début de « Défense Protectrice », plus de 700 roquettes ont frappé Israël, selon l’armée israélienne.

Le cabinet israélien a approuvé dimanche un plan d’aide de 121,8 millions de dollars (soit 89 millions d’euros) pour les résidents et les communautés du Sud d’Israël, qui ont été durement touchées par des roquettes de Gaza. Environ la moitié de l’aide sera accordée à la ville de Sderot.

Le gouvernement dit qu’il va également mettre en place cinq centres de soutien psychologique qui offrent des services psychologiques et sociaux, principalement pour les enfants touchés par le conflit.