Une roquette lancée vendredi soir depuis Gaza vers Israël retombe dans la bande
Rechercher

Une roquette lancée vendredi soir depuis Gaza vers Israël retombe dans la bande

L'armée a indiqué qu'une habitation appartenant à une famille égyptienne à Beit Hanoun a été frappée par la roquette, deux jours après qu'une école de Gaza a été endommagée lors d'un incident similaire

Une traînée de fumée d'une roquette palestinienne lancée depuis la bande de Gaza en direction de la ville israélienne d'Ashkelon, le 24 août 2014 (Crédit photo: Edi Israel / Flash90)
Une traînée de fumée d'une roquette palestinienne lancée depuis la bande de Gaza en direction de la ville israélienne d'Ashkelon, le 24 août 2014 (Crédit photo: Edi Israel / Flash90)

Une roquette tirée vers Israël vendredi soir depuis la bande de Gaza a raté sa cible et elle est retombée sur une habitation de l’enclave palestinienne, a fait savoir l’armée israélienne.

Dans un post publié sur sa page en arabe, le coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT) – qui assure la liaison militaire avec les Palestiniens – a fait savoir qu’une roquette a frappé une maison appartenant à une famille égyptienne à Beit Hanoun, au nord de la bande de Gaza.
« Encore une fois, les groupes terroristes lancent des roquettes aux résidents de Gaza », a dit le COGAT.

Il n’a pas précisé si des blessés étaient à déplorer.

Un reportage diffusé sur la chaîne Hadashot a annoncé que la roquette avait endommagé l’habitation d’un frère d’un haut-responsable du Hamas, Mushir al-Masri.

Le COGAT a noté que c’était le second incident de ce type cette semaine. Mercredi, une roquette envoyée vers Israël depuis Gaza s’était également abattue au sein du territoire palestinien et avait touché une école publique, endommageant une salle de classe, avait expliqué le général de division Yoav Mordechai, à la tête du COGAT, en faisant état de l’incident.

La fenêtre d’une salle de classe de Gaza frappée par un tir de roquette manqué, le 13 décembre 2017 (Crédit :Facebook/COGAT)

Ce tir de roquette manqué de vendredi survient dans le cadre d’une importante augmentation des attaques à la roquette perpétrées contre Israël depuis la bande de Gaza au cours de la semaine passée.

Mercredi soir, quatre roquettes ont été tirées depuis Gaza vers le sud d’Israël. Deux ont été interceptées par le système de défense anti-missiles du Dôme de fer, l’une est tombée dans un espace ouvert et la quatrième a touché l’école, selon les responsables israéliens.

La semaine dernière, plus d’une douzaine de roquettes ont été lancées depuis Gaza. Un certain nombre se sont échouées, cinq ont été abattues par le Dôme de fer et six ont touché Israël, faisant des dégâts dans la ville de Sdérot, au sud du pays.

C’est le plus grand nombre de tirs de roquettes effectués depuis la bande depuis la guerre de 2014 entre Israël et le Hamas. Selon des estimations israéliennes, ces roquettes ne sont pas lancées par le Hamas mais par d’autres groupes terroristes de la bande.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...