Des terroristes palestiniens ont tiré samedi une roquette depuis la bande de Gaza vers le sud d’Israël, sans faire ni victime ni dégât, a annoncé l’armée israélienne.

Ce tir intervient au moment où une très vive tension règne sur le terrain.

L’armée et les services de sécurité israéliens mènent en effet des recherches intensives pour retrouver trois jeunes Israéliens portés disparus depuis jeudi soir en Cisjordanie qui pourraient avoir été enlevés par des Palestiniens.

L’armée a fermé les deux principaux points de passage entre Israël et la bande de Gaza pour éviter que les trois disparus puissent éventuellement être transférés dans la bande de Gaza contrôlée par les terroristes du Hamas.

Selon des données de l’armée, 128 roquettes ou obus de mortier ont été tirés depuis début juin de la bande de Gaza vers le sud d’Israël.