L’alerte rouge a résonné dans la région d’Ashkelon lundi 10 février, en début d’après-midi après la détection d’un tir de roquette depuis la bande de Gaza.

La roquette Qassam a atterri dans un espace ouvert sans faire de blessés ni causer de dommages matériels.

Le tir intervient au lendemain d’une frappe de l’Armée de l’Air dans le centre de la bande de Gaza, visant un Palestinien soupçonné d’avoir mené plusieurs attaques terroristes contre Israël.

33 roquettes ont visé des villes israéliennes depuis début 2014, a précisé l’armée dimanche.

La frappe de dimanche succède à une semaine au cours de laquelle au moins quatre roquettes ont été tirées en direction de villes israéliennes.