Une roquette tirée du Liban a touché le nord d’Israël samedi soir, a annoncé l’armée de l’Etat hébreu engagé depuis 47 jours dans un conflit contre le Hamas dans la bande de Gaza.

« La roquette qui a été tirée du Liban a touché la Haute Galilée », a déclaré l’armée dans un communiqué, revenant sur une première déclaration indiquant que la roquette était tombée à l’est de la ville de Saint-Jean-d’Acre.

Le tir n’a pas été revendiqué dans l’immédiat, et aucun dégât ni victime n’a pour l’instant été signalé.

Une source de sécurité libanaise a déclaré que la roquette avait été tirée de Dheira, à trois kilomètres de la frontière avec Israël.

Selon cette même source, des hélicoptères israéliens ont été aperçus en train de survoler la zone de la frontière.

Mi-juillet, au moins neuf roquettes avaient été tirées sur Israël depuis le Liban. L’Etat hébreu avait répliqué avec des tirs d’artillerie vers le territoire libanais.

Des responsables militaires libanais avaient alors attribué ces tirs à un petit groupe palestinien, en signe de solidarité avec Gaza.