Le live du Times Of Israel du mardi 26 août, le 50ème jour de l’opération Bordure protectrice. Le Hamas a tiré une pluie de roquettes sur le sud d’Israël – plus de 100 roquettes lundi. Israël a frappé ces cibles à Gaza.

Pour relire les événements d’hier, cliquez ici

Fin du direct

Photo d’une maison d’Ashkelon gravement endommagée par une roquette

Voici une photo de la maison d’Ashkelon gravement endommagée par les tirs de roquettes de Gaza ce matin. Les résidents de la maison, qui n’avaient pas eu le temps de se mettre à l’abri quand la roquette a frappé, sont « miraculeusement » (selon les termes de la famille) que légèrement blessés.

Une vidéo de l’armée des frappes nocturnes sur Gaza

L’armée israélienne a mis en ligne une vidéo de ses frappes nocturnes sur ​​les sites de lancement roquettes de Gaza.

Une frappe a eu des « explosions secondaires », indiquant que des explosifs sur le site ont explosé à cause du missile lancé par l’armée.

https://www.youtube.com/watch?v=pPv-aC0jgUo

Des roquettes continuent à tomber à Eshkol

Le volée de roquettes qui s’est abattue pendant une heure sur le Conseil régional d’Eshkol se poursuit. Quatre roquettes sont tombées dans la région ces dernières minutes et les sirènes continuent de retentir dans les villages de la région rurale. Aucun dommage ou blessé n’ont été signalé pour le moment.

L’université Ariel accueille les familles qui fuient la périphérie de Gaza

Dans un communiqué, l’Université Ariel, située dans le nord de la ville d’Ariel en Cisjordanie, a déclaré que près de 100 familles qui ont quitté la périphérie de Gaza en raison des tirs de roquettes sont hébergés dans les dortoirs vides de l’établissement.

« Plus de familles devront arriver dans les prochains jours », peut-on lire dans le communiqué.

L’année scolaire commence fin d’Octobre, de sorte que les dortoirs sont vides et disponibles pour les semaines à venir.

Selon l’université, « des activités ont été organisées pour les parents et les enfants. Les activités sont des feux de camp le soir, des repas en commun, des projections de films, des visites de la région et d’autres festivités « .

« Compte tenu de l’escalade dramatique des tirs de roquettes à partir de Gaza ces derniers jours beaucoup de gens ont du mal à rentrer dans leurs foyers. Malgré le fait qu’elle est située à 20 kilomètres à l’est de la Ligne verte, la ville d’Ariel et ses 20 000 habitants ont été largement affectée par l’opération Bordure protectrice « .

Le cinquantième jour de conflit à Gaza inspire des tweets ironiques

Ce n’est pas un secret, les journalistes aiment les chiffres ronds pour pouvoir faire des titres concis. En ce cinquantième jour du conflit à Gaza, certains l’appellent ironiquement l' »anniversaire », certains journalistes appellent à mettre fin à la guerre aujourd’hui.

Près de 600 bébés sont nés dans les abris de l’ONU pendant le conflit

Le porte-parole de l’UNRWA, Chris Gunness, a annoncé sur Twitter que 594 bébés sont nés dans les refuges de l’organisation depuis le début des combats à Gaza.

Deux roquettes s’abattent sur Eshkol

Deux autres roquettes sont tombées dans le Conseil régional d’Eshkol, portant le nombre de roquettes qui se sont abattues sur la région depuis ce matin à une douzaine.

Aucun dommage ou blessure n’ont été signalés lors de ces dernières attaques.

Les troupes en service actif retournent dans le nord

En plein milieu de tirs sporadiques de roquettes sur la frontière nord ces derniers jours, l’armée israélienne a commencé à faire revenir les bataillons actifs au nord.

Pendant le conflit, l’armée avait placé des réservistes sur la frontière du nord. Ils ont été appelés pour libérer les troupes les plus jeunes et mieux formés pour combattre à Gaza.

Selon Israel Radio, la brigade d’infanterie Golani est maintenant redéployée le long de la frontière libanaise.

L’armée libanaise trouve des lance-roquettes utilisés pour frapper en Galilée

L’armée libanaise trouve trois lance-roquettes dans le sud du Liban, selon les médias libanais.

Deux des engins avaient été utilisés pour tirer des roquettes sur la Galilée, mais le troisième lance-roquette n’avait pas été utilisé en raison d’un dysfonctionnement, indique l’armée libanaise.

Tsahal renvoie des troupes en service vers le nord

Au milieu des tirs sporadiques de roquettes sur la frontière nord, ces derniers jours, l’armée israélienne a commencé à faire revenir des bataillons dans le nord.

Les bataillons ont été remplacés à la frontière nord par les réservistes qui ont été appelés pour libérer les troupes plus jeunes, et qui sont mieux formés pour combattre à Gaza.

Selon Radio Israël, la brigade d’infanterie Golani est maintenant redéployée le long de la frontière libanaise.

l’armée libanaise trouve les lanceurs utilisés pour tirer sur la Galilée

L’armée libanaise a trouve trois lance-roquettes dans le sud du Liban, selon les médias libanais. Deux des lanceurs avaient été utilisés pour tirer des roquettes sur la Galilée, mais le troisième lanceur n’avait pas été utilisé en raison d’un dysfonctionnement, d’après l’armée libanaise.

Une Gazaouie d’un an soignée en Israël

Une Gazaouie d’un an est en Israël pour une chirurgie cardiaque aujourd’hui au centre médical Wolfson à Holon, selon un communiqué de presse Save a child’s heart, un organisme de bienfaisance qui aide les enfants à obtenir les traitements cardiaques.

Voici le communiqué :

La jeune fille, Fajar, une patiente de Save a child’s heart (SACH) est arrivée de Gaza avec son père le dimanche soir. Fajar sera opérée mardi vers 11 heures par le chirurgien principal de SACH, le Dr Lior Sasson et son équipe.

Fajar est l’une des 25 enfants du monde entier traités en Israël actuellement par SACH dont des enfants originaires de Cisjordanie, de Syrie, d’Irak, de Roumanie, d’Ethiopie, de Tanzanie et de Zanzibar.

Save a child’s heart (SACH) est une organisation internationale à but non lucratif basée en Israël.

Nous sommes reconnus dans le monde entier pour notre engagement à sauver des vies en améliorant la qualité des soins cardiaques pour les enfants des pays en développement et pour la création de centres de compétences médicales dans ces pays.

SACH fournit une chirurgie cardiaque pour sauver des vies et d’autres procédures de sauvetage au centre médical Wolfson à Holon, Israël.

À ce jour, nous avons sauvé la vie de plus de 3 400 enfants d’Afrique, d’Amérique du Sud, d’Europe, d’Asie et du Moyen-Orient.

Steinitz : « pas de solutions simples » dans la bande de Gaza

Le ministre des Affaires et des Services de renseignement stratégique, Yuval Steinitz, affirme que Gaza doit être démilitarisée à la fin du conflit, mais qu ‘« il n’y a pas de solutions simples » à l’impasse entre Israël et le Hamas.

Israël doit aussi être extrêmement prudent et ne doit pas perdre le contrôle de la sécurité de la Cisjordanie car les tirs de mortier, similaires à ceux lancés de Gaza, lancés des villes de Cisjordanie pourraient atteindre Jérusalem, Kfar Saba, la route 6 et d’autres zones où il y a une grande concentration de la population et des artères stratégiques dans le centre du pays, explique Steinitz lors d’une conférence d’Israel Bar Association [l’Association du barreau d’Israël] à Ashkelon ce matin.

« Nous sommes à 50 jours après le début de la campagne de Gaza et il n’y a pas de solutions simples, » dit-il.

Il exhorte également les ministres qui ont critiqué le Premier ministre Benjamin Netanyahu à le soutenir pour la durée des combats.

« Bien qu’il existe différences de points de vue, et c’est légitime, il est important [pour les ministres] de soutenir pleinement le Premier ministre, le ministre de la Défense et le chef d’état-major. »

Le ministre du Renseignement Yuval Steinitz à la 7e conférence annuelle de l'INSS à Tel Aviv, le 29 janvier 2014 (Crédit : Gideon Markowicz/Flash90)

Le ministre du Renseignement Yuval Steinitz à la 7e conférence annuelle de l’INSS à Tel Aviv, le 29 janvier 2014 (Crédit : Gideon Markowicz/Flash90)

Le tramway de Jérusalem perturbé en raison des violences

CityPass, la société qui gère le tramway de Jérusalem, dit qu’il s’attend à des perturbations et à des retards dans le service ferroviaire de la ville en raison de la violence en cours à Jérusalem-Est qui a causé des dommages à des voitures et plusieurs gares.

Le tramway a fait face à des incidents quotidiens de jets de pierres et de bombes incendiaires, endommageant de nombreuses voitures, les laissant hors d’usage.

15 Trains seulement sur 23 sont actuellement utilisables, indique la compagnie dans une déclaration aujourd’hui.

« Cela signifie que moins de trains sont disponibles que nécessaires, et qui réduiront la fréquence [des trains] sur toute la ligne », dit la déclaration.

il est dit que des voitures de train ont été endommagées sur une base quotidienne.

Certaines stations, y compris celles de Shuafat au nord de Jérusalem, ont également été endommagées à plusieurs reprises.

Un homme inculpé pour avoir aidé les assassins des 3 adolescents israéliens

Un résident de Jérusalem-Est est mis en accusation pour avoir aidé l’un des tueurs d’adolescents israéliens Naftali Fraenkel, Gil-ad Shaar et Eyal Yifrah à s’échapper après l’assassinat.

Le bureau du procureur de district de Jérusalem a déposé un acte d’accusation contre Wail Karme, à la Cour de première instance de Jérusalem pour entrave à la justice et hébergement d’un criminel.

Il est un résident d’Anata, un village palestinien sur les limites municipales au nord-est de Jérusalem.

Selon l’acte d’accusation, Karme a offert à Husam Kawasmeh un endroit sûr pour se cacher après l’attaque.

Karme et Kawasmeh sont des cousins​​, et les corps des adolescents ont finalement été trouvés sur la terre de Karme.

Selon l’acte d’accusation, Karme savait où les adolescents avaient été enterrés, mais a gardé le secret de l’information jusqu’à son arrestation par les forces de sécurité israéliennes.

Démission du gestionnaire du Maccabi Tel Aviv

Le gestionnaire du Maccabi Tel Aviv Oscar Garcia a décidé de quitter l’équipe seulement trois mois après y être retourné, en raison de la situation sécuritaire en Israël, rapportent les médias britanniques.

Deux clubs de football anglais, Leeds United et Fulham FC, ​​envisageraient d’embaucher Garcia.

Garcia a quitté le Maccabi en 2013 après l’avoir mené à la victoire au championnat national, mais il est revenu au sein de l’équipe israélienne en mai dernier après avoir géré pendant 11 mois seulement les Brighton Seagulls d’Angleterre.

Selon les rapports des médias, Garcia quitte le Maccabi « en raison de craintes pour la sécurité de sa famille » en raison du conflit en cours à Gaza et les tirs de roquettes sur Tel Aviv.

« Sa famille a quitté Tel Aviv pour retourner en Espagne il y a quelques jours, mais il est resté pour donner le temps du club de nommer un successeur. » rapporte le site de nouvelles Brighton Argus.

« Gaza se désarme – en tirant sur nous »

Le chef du Conseil régional d’Eshkol Haim Yellin fait preuve d’une ironie amère certaine aujourd’hui sur les tirs de roquettes continus sur sa région rurale.

« Le désarmement de Gaza continue – par le feu massif [ciblant] le Conseil d’Eshkol, qui vide les arsenaux du Hamas, » dit-il, en se moquant des demandes du gouvernement que Gaza soit désarmé alors même que plus d’une douzaine de roquettes ont frappé la région d’Eshkol ce matin.

« Depuis le début de l’escalade [le 8 juillet], plus de 1 300 roquettes sont tombées à Eshkol », dit Yellin.

« L’Opération Bordure protectrice est maintenant terminée et la guerre d’usure continue, » a-t-il ajouté, en référence aux années de tirs de roquettes depuis la bande de Gaza, y compris pendant les périodes de cessez-le-feu.

« Le gouvernement d’Israël doit se réveiller, doit arrêter de parler et doit commencer à agir. Les dirigeants du Hamas sont dans des bunkers et vous êtes à Jérusalem », a-t-il ajouté, s’adressant aux ministres.

Yellin appelle le cabinet de sécurité à tenir sa réunion hebdomadaire dans une communauté située sur la frontière de Gaza. « Je suis sûr que les décisions qui seront prises [à une telle réunion] seront correctes, rapides et connectées à la réalité. »

Photo d’une roquette ciblant un jardin d’enfants à Ashdod

Roquette interceptée à Ashkelon

Six personnes auraient été tuées dans des frappes de Tsahal sur Gaza

Six Palestiniens auraient été tués par des frappes aériennes sur la bande de Gaza, rapporte le site de l’agence de nouvelles palestinienne Maan, citant des témoins dans la bande de Gaza.

Les morts comprennent deux « employés d’une compagnie d’électricité locale, » dit le site, avec « deux Palestiniens non identifiés » dans le quartier Chajaya de la ville de Gaza.

Le Hamas affirme que le mortier qui a tué l’enfant visait Benny Gantz

La branche armée du Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam, prétend qu’elle peut suivre les hauts dirigeants de Tsahal et a ciblé des officiers militaires avec des tirs de mortiers vendredi dernier sur le kibboutz Nahal Oz, dans lequel un enfant de quatre ans, Daniel Tragerman a été tué.

Le site du groupe terroriste cite « Abou Khalil » qui il décrit comme un « commandant sur le terrain dans l’artillerie » des Brigades, en expliquant que l’attaque de mortier a été effectué après que le renseignement du Hamas ait reçu l’information que le chef  d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général Benny Gantz visitait le kibboutz ce jour-là.

Un rapport a fait état de la « confusion » sur ​​le site de l’attaque, des ambulances dépêchées sur les lieux, des obus du Hamas qui avaient touché des officiers supérieurs de Tsahal.

Alors que Gantz était présent dans le kibboutz ce jour-là, aucun leader de l’armée, ou d’autres dirigeants n’ont été blessés dans l’attaque. L’armée israélienne a annoncé samedi que Gantz avait visité Nahal Oz le jour précédent.

Le Hamas a illustré le rapport avec une photo d’un fusil au viseur pointé sur la photo de Gantz.

Tsahal : Le Hamas a tiré 4 450 roquettes en 50 jours

Au cours des 50 jours du conflit Israël-Hamas, le Hamas a tiré 4 450 roquettes et autres projectiles sur Israël, indique l’armée israélienne.

Parmi ceux-ci, 3 555 sont tombés en Israël – 221 d’entre eux dans les zones résidentielles.

Le système de défense anti-missile du Dôme de fer en a intercepté 714 roquettes.

Dans la bande de Gaza, l’armée de l’air israélienne a frappé 5 226 cibles du Hamas et d’autres cibles terroristes, a indiqué l’armée.

L’Egypte et l’AP vont annoncer un cessez-le-feu permanent

Plus tard ce soir, l’Egypte et l’Autorité palestinienne ont l’intention d’annoncer simultanément un cessez-le-feu et une initiative diplomatique du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à savoir, l’établissement d’un Etat palestinien.

Des hauts responsables palestiniens confient au Times of Israel que la direction palestinienne se rassemblera à Ramallah entre 19 heures et 20 heures ce soir pour présenter le cadre d’accord d’Abbas visant à « mettre fin à l’occupation » et à établir un Etat palestinien.

Dans le même temps, Le Caire va appeler à un cessez-le-feu permanent sur ​​la base des accords conclus après l’opération Pilier de Défense de novembre 2012.

Selon la proposition égyptienne, la demande des factions palestiniennes pour un port et un aéroport seront examinées dans un délai d’un mois.

– Avi Issacharoff

Le Hamas crie victoire

Le Hamas affirme avoir remporté une « victoire » après avoir négocié une trêve avec Israël, rapporte l’AFP.

L’agence de nouvelles cite un fonctionnaire palestinien dire qu’une trêve à long terme dans la bande de Gaza avait été convenue.

Pendant ce temps, l’analyste politique Ehud Yaari de la Deuxième chaîne confirme qu’une trêve a été convenue, et Ynet cite un haut responsable du Hamas, Moussa Abu Marzuk disant que les pourparlers au Caire étaient terminés.

« Les négociations sont terminées, nous avons conclu des accords », a déclaré Abu Marzuk.

Israël affirme que les rapports de la trêve sont seulement des rapports

Le porte-parole israélien, Mark Regev, dit que les rapports d’un cessez-le-feu entre Israël et la bande de Gaza – annoncés la plupart du temps par le Hamas – sont seulement des rapports. »

Il dit que l’accord de trêve n’a pas encore été signé, mais un haut responsable du Hamas au Caire, Moussa Abou Marzouk, affirme que les pourparlers entre Israël et les factions palestiniennes sont presque arrivés à terme.

Abu Marzuq : « victoire pour la résistance »

Moussa Abu Marzuq, le numéro deux du Hamas en exil qui participait aux négociations en vue d’un cessez-le-feu au Caire, a indiqué sur sa page Facebook que l’accord était « une victoire pour la résistance » et que l’heure exacte de l’entrée en vigueur de la trêve serait précisée plus tard.

Plusieurs roquettes abattues sur le sud d’Israël

Alors que le Hamas annonce avoir négocié avec succès un cessez-le-feu dans la bande de Gaza, plusieurs roquettes sont abattues sur le sud d’Israël.

Les roquettes se sont abattues au-dessus de Shaar Hanegev, Sderot et Ashkelon Hof.

Pas de commentaires immédiats d’Israël

Israël a toutefois hésité sur l’assouplissement du blocus sur la bande de Gaza, craignant que les concessions permettent au Hamas, au Jihad islamique et d’autres groupes terroristes opérant dans la bande de Gaza d’importer du béton pour les tunnels, du matériel pour fabriquer des roquettes et des armes à utiliser contre Israël.

La trêve inclut des dispositions pour l’ouverture des points de passage

Le cessez-le-feu qu’Israël et les factions palestiniennes seraient sur ​​le point de signer au Caire comportera également des dispositions pour l’ouverture des points de passage sur et dans la bande de Gaza.

Ynet rapporte que les passages seront ouverts sous la surveillance des forces de sécurité de l’Autorité palestinienne.

Des sources de l’Autorité palestinienne disent que la trêve sera annoncée par le Caire et Ramallah à 19 heures ce soir. Alors que le porte-parole du Hamas à Gaza, Sami Abou Zouhri, a déclaré que le mouvement islamiste « est maintenant en attente de l’annonce officielle du Caire, » – aucun fonctionnaire israélien a confirmé un tel accord.

L’accord fournira un cadre pour un cessez-le-feu permanent, ainsi que la levée du blocus sur la bande de Gaza – une condition sur laquelle les factions palestiniennes au Caire ont insisté.

– AFP et TOI Staff

4 blessés dans une attaque à Eshkol

Quatre personnes ont été blessées dans une attaque au mortier sur la région d’Eshkol, dans le sud d’Israël.

Un des blessés est dans un état critique, tandis que les trois autres sont dans un état grave.

L’accord de trêve étendrait la zone de pêche

L’accord de trêve déclaré conclu entre Israël et les factions palestiniennes étendrait la zone de pêche autorisée dans la bande de Gaza, rapporte Ynet.

Responsable palestinien : Le cessez-le-feu à Gaza entrera en vigueur à 19H00

Le cessez-le-feu entre le Hamas et Israël doit entrer en vigueur mardi à 19H00 locales dans la bande de Gaza, a annoncé à l’AFP un haut responsable palestinien sous le couvert de l’anonymat.

Les Palestiniens ont annoncé un accord pour un cessez-le-feu permanent avec Israël au 50e jour de la guerre dans l’enclave palestinienne – accord qui n’a toutefois pas été confirmé côté israélien.

– AFP et TOI staff

Un des Israéliens blessés par un obus de mortier tiré de Gaza est mort

Un Israélien a été tué mardi par un obus de mortier tiré de la bande de Gaza en direction de la région d’Eshkol, limitrophe du territoire palestinien, selon des sources sécuritaires.

3 autres personnes ont été grièvement blessées par ce tir d’obus, selon cette source.

L’Egypte confirme un cessez-le-feu à partir de 19H

L’Egypte, qui mène la médiation entre Palestiniens et Israéliens, a confirmé mardi qu’un « accord de cessez-le-feu » doit « entrer en vigueur à 16h00 GMT », au cinquantième jour de guerre dans la bande de Gaza, a annoncé l’agence de presse gouvernementale Mena.

Le média officiel égyptien ne précise pas la durée de la trêve mais les Palestiniens avaient annoncé peu auparavant un cessez-le-feu « permanent ». En revanche, Israël n’a fait aucun commentaire pour l’heure.

« L’Egypte a annoncé qu’un accord de cessez-le-feu entre les parties palestinienne et israélienne a été conclu, entrant en vigueur à 19h00 locales (16h00 GMT) », annonce la Mena dans très court texte.

– AFP

Alertes maximales dans plusieurs villes du sud dont Ashkelon

Interceptions de 2 roquettes au-dessus de Netivot

Abbas confirme officiellement l’accord de cessez-le-feu

Le président de l’AP Mahmoud Abbas a confirmé officiellement mardi l’accord de cessez-le-feu entre le Hamas et Israël dans la bande de Gaza, sur lequel les Israéliens n’ont fait aucun commentaire pour le moment.

Israël accepte la trêve

Israël a accepté une trêve dans la bande de Gaza, à partir de 19 heures ce soir, rapporte la Deuxième chaîne.

Il reste encore à voir si la trêve à compter de ce soir fait partie d’un accord négocié sur un cessez-le-feu à long terme.

Source gouvernementale : Israël accepte un cessez-le-feu « illimité » à Gaza

Israël a accepté un cessez-le-feu « illimité » à Gaza a affirmé à l’AFP une source gouvernementale israélienne, peu de temps après que les Palestiniens aient annoncé la conclusion d’un accord pour mettre fin à cinquante jours de guerre.

« Nous avons accepté, une fois de plus, la proposition égyptienne d’un cessez-le-feu sans condition et illimité dans le temps », a affirmé à l’AFP cette source sous couvert d’anonymat, quelques instants avant l’entrée en vigueur de la trêve, à 19H00 locales.

– AFP

Booms entendus sur Tel Aviv

Alors que les roquettes et les mortiers continuent d’être tirés sur Israël, quelques instants avant une trêve prend effet, les résidents du centre d’Israël entendent des explosions dans la région.

Le Hamas revendique les tirs de roquettes sur Tel Aviv

Le Hamas revendique la responsabilité des tirs de roquettes sur Tel Aviv juste avant qu’une trêve prenne effet ce soir.

L’aile militaire de l’organisation, les Brigades al-Qassam, ont « frappé Tel Aviv » avec un « projectile maison » M-75 en réponse à des frappes aériennes israéliennes sur la bande de Gaza.

Trêve à Gaza : ouverture prévue de passages pour l’aide et la reconstruction

Le cessez-le-feu entré en vigueur mardi dans la bande de Gaza prévoit l’ouverture immédiate des points de passage entre Israël et l’enclave palestinienne pour « l’entrée rapide de l’aide humanitaire, des secours et des moyens de reconstruction », a annoncé la médiation égyptienne.

La trêve, annoncée comme « permanente » par les Palestiniens, est entrée en vigueur à 19H00 locales.

L’accord prévoit aussi le droit de pêcher en mer pour les Palestiniens « jusqu’à six milles marins », au lieu de trois actuellement, et « la poursuite des négociations indirectes (au Caire) sur les autres sujets dans un délai d’un mois à compter du début du cessez-le-feu », selon un communiqué du ministère égyptien des Affaires étrangères.

« Les deux parties ont accepté un nouvel appel de l’Egypte à un cessez-le-feu global et réciproque accompagné de l’ouverture simultanée des points de passage entre la bande de Gaza et Israël afin d’assurer l’entrée rapide de l’aide humanitaire, des secours et des moyens de reconstruction », lit-on dans un communiqué du ministère égyptien des Affaires étrangères.

L’accord permettra aussi « la pêche jusqu’à six milles marins et la poursuite des négociations indirectes (au Caire) entre les deux parties sur les autres sujets dans un délai d’un mois après le début du cessez-le-feu », selon ce texte. Jusqu’alors, les Palestiniens de Gaza ne pouvaient pêcher que jusqu’à trois milles de la côte.

– AFP

Le Hamas a maintenant accepté une vieille proposition égyptienne – rapport

En tant que président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas annonce une proposition de trêve à long terme, le Hamas prétend qu’il s’agit de la même proposition égyptienne d’il y a un mois appelant à l’arrêt immédiat des hostilités, et les négociations à suivre rapporte la Deuxième chaîne.

Selon le rapport, l’accord a été accepté par le Hamas à Gaza, après avoir été rejeté auparavant en raison des objections de chef du bureau politique Khaled Meshaal.

Alertes au passage de Keren Shalom il y a quelques minutes

Feux d’artifice, coups de feu pour « la victoire que célèbre Gaza »

Feux d’artifice et des coups de feu de célébration sont entendus dans la bande de Gaza alors que ses habitants célèbrent ce porte-parole du Hamas salué comme une « victoire de la résistance » contre Israël, rapporte Al-Jazeera.

Euro-2016/Qualifications : Israël-Belgique reporté en mars 2015

Le match de qualification pour l’Euro-2016 de football devant opposer la Belgique à Israël et initialement programmé le 9 septembre prochain a été reporté au 31 mars 2015 en raison de l’insécurié régnant en Israël ces dernières semaines, a annoncé la Fédération belge (URBSFA) mardi.

La Fédération belge, la Fédération israélienne et l’UEFA (Union européenne de football), sont arrivés à un accord mardi pour reporter cette rencontre des Diables Rouges programmée à Tel Aviv, a indiqué l’URBSFA sur son site internet.

Le match amical que les Diables Rouges doivent disputer contre l’Australie le 4 septembre à Liège est lui maintenu.

La Belgique et Israël figurent dans un groupe avec la Bosnie-Herzégovine, le Pays de Galles, Chypre et Andorre.

– AFP

Des Palestiniens, y compris des hommes armés, inondent les rues de Gaza

Des milliers de Palestiniens envahissent les rues de la ville de Gaza après l’entrée en vigueur d’une trêve entre le Hamas et Israël.

Parmi les célébrants : des hommes armés – dont certains du Hamas – tirent en l’air dans la célébration quelques instants après le début de la trêve, constatent des correspondants de l’AFP.

Les mosquées utilisent leurs haut-parleurs pour diffuser des chants de célébration scandant des « Dieu est grand ».

– AFP et TOI Staff

Le Hamas salue le triomphe sur Israël

Après une trêve entrée en vigueur à 19 heures, le Hamas se vante sur Twitter avec une image de son triomphe sur Israël.

Dans le graphique, sous-titré « Et si la bande de Gaza a triomphé », trois tireurs palestiniens – un port d’un bandeau vert du Hamas, flanqué de deux autres, appartenant sans doute à d’autres factions armées de Gaza – on peut les voir pointer leurs armes sur un soldat israélien qui lève les mains en l’air en tenant un drapeau blanc.

Le soldat est torse nu, sa chemise militaire sur l’épaule. Une grande étoile noire de David est tatouée sur son dos nu.

La moitié des ministres du cabinet de sécurité s’oppose à la trêve

La moitié des ministres du cabinet de sécurité sont toujours opposés au cadre égyptien pour un cessez-le-feu alors qu’une trêve dans la bande de Gaza a pris effet, selon la Deuxième chaîne.

Selon le rapport, le ministre de l’Economie Naftali Bennett, le ministre des Affaires étrangères Avigdor Liberman, et le ministre de la Sécurité publique Yitzhak Aharonovitch se disent opposés au cadre égyptienne, avec le ministre des Communications Gilad Erdan exprimant aussi des réserves.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu aurait approuvé la proposition sans la soumettre à un vote du cabinet, De fait, l’approbation des ministres n’est pas nécessaire.

Plus tôt, la ministre de la Justice, Tzipi Livni, a déclaré que le cessez-le-feu ne doit pas expirer dès que le Hamas se réarmera.

« Le Hamas ne peut pas se voir accordé des concessions ou des réalisations politiques. Tout le monde doit se rendre compte que le Hamas n’a pas tout réussi », a déclaré Livni.

Les Etats-Unis « soutiennent totalement » l’annonce de cessez-le-feu

Les Etats-Unis « soutiennent totalement » l’accord de cessez-le-feu permanent à Gaza annoncé par Israël et les Palestiniens au 50e jour du conflit, a déclaré mardi la porte-parole du département d’Etat, Jennifer Psaki.

« Nous soutenons totalement l’annonce de cessez-le-feu », a-t-elle dit, tout en annonçant que le secrétaire d’Etat John Kerry devrait diffuser un communiqué sur le sujet sous peu.

Le Congrès juif américain appelle à la démilitarisation de Gaza

Le Congrès juif américain (AJC) se félicite de l’annonce d’une trêve entre Israël et la bande de Gaza et appelle à la démilitarisation de l’enclave côtière.

Le président de l’organisation, Jack Rosen, dit dans un communiqué que « la violence incessante menée contre Israël au cours des 50 derniers jours a heureusement rencontré un arrêt, mais ce qui vient ensuite est critique pour la durée de vie de cet accord… Si ce cessez-le-feu réussit, le Hamas doit décider une fois pour toutes qu’il est plus important d’améliorer la vie des habitants de Gaza que de renforcer ses caches de roquettes. »

Notant qu’un Israélien a été tué alors qu’un barrage de mortiers a été tiré de Gaza juste avant l’entrée en vigueur de la trêve, un « signal inquiétant des intentions du Hamas pour aller de l’avant. »

Rosen dit : « une Gaza démilitarisée, exempte de roquettes et de tunnels, avec une présence accrue de sécurité de l’Autorité palestinienne dirigée par le président Mahmoud Abbas, peut être le type de changement qui pourrait ouvrir la voie à des pourparlers de paix renouvelés entre Israéliens et Palestiniens. Mais d’abord, les yeux du monde entier doivent se tourner vers le Hamas et veiller à ce que la fin de la violence actuelle n’est pas seulement une ‘pause’ pour reconstruire un régime de terreur qui a coûté à tant de vies des deux côtés. »

Première apparition publique de chefs du Hamas et du Jihad islamique depuis le 8 juillet

Plusieurs dirigeants du Hamas, le mouvement qui contrôle la bande de Gaza, et du Jihad islamique, le deuxième groupe terroriste dans l’enclave palestinienne, sont apparus mardi soir en public, pour la première fois depuis le début de la guerre avec Israël il y a 50 jours.

Les dirigeants des deux mouvements terroristes n’étaient pas apparus durant cette guerre au cours de laquelle l’aviation israélienne a mené deux raids contre des responsables du Hamas, tuant trois d’entre eux.

– AFP

Un couple juif attaqué à New York

Un couple marié juif a été verbalement et physiquement agressé à New York par des assaillants – partisans apparemment palestiniens – qui leur ont assené des propos anti-juif, rapporte le New York Post.

Le lundi soir, un gang a tiré dans deux voitures et plusieurs motos et a entouré le couple sur l’Upper East Side de Manhattan, indique le New York Post.

Plusieurs des véhicules affichaient des drapeaux palestiniens.

La femme a été frappée avec une bouteille d’eau et son mari a été frappé sur le côté du visage, selon le journal, qui cite des sources légales.

La police croit que le couple aurait été remarqué parce que le mari portait une kippah.

– JTA

John Kerry espère un cessez-le-feu qui tienne

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a salué mardi l’accord de cessez-le-feu à Gaza entre Israël et le Hamas, espérant que cette nouvelle trêve tienne et permette d’envisager un règlement à long terme entre Israéliens et Palestiniens.

John Kerry a été l’artisan de la reprise du dialogue direct entre Israël et l’Autorité palestinienne entre juillet 2013 et avril dernier, un processus de paix qui a échoué.

Le chef de la diplomatie américaine est ensuite resté plus discret, notamment depuis le début du conflit en juillet à Gaza, même s’il a contribué à des négociations de cessez-le-feu précédents.

Dans un communiqué, il a cette fois exprimé « le fort soutien » des Etats-Unis à « l’accord de cessez-le-feu », appelant « toutes les parties à se plier totalement à ses termes ».

« Nous espérons vraiment que ce cessez-le-feu s’avère solide et durable, qu’il mette un terme aux attaques de roquettes et de mortiers et qu’il permette de sceller la fin du conflit à Gaza », a écrit le chef de la diplomatie américaine.

Il a également salué le rôle de médiation de l’Egypte, rappelant que Washington avait travaillé en « étroite collaboration » avec Le Caire, Israël et l’Autorité palestinienne du président Mahmoud Abbas. John Kerry a bien pris soin de distinguer « le Hamas et d’autres organisations terroristes » de la « population civile » de Gaza.

Israéliens et Palestiniens ont accepté une proposition égyptienne pour un cessez-le-feu dans la bande de Gaza, entré en vigueur mardi après 50 jours dE conflit.

John Kerry, qui n’a jamais totalement abandonné l’idée d’une relance du processus de paix entre Israël et les Palestiniens pour une solution à deux Etats, s’est encore une fois projeté vers l’avenir.

« Nous sommes tous bien conscients qu’il s’agit d’une occasion (à saisir) pas d’une certitude (…) Nous nous approchons de la prochaine phase avec les yeux bien ouverts », a-t-il estimé, plaidant pour « une solution à long terme pour Gaza ».

John Kerry à Washington - 13 mai 2014 (Crédit : Jewel Samad/AFP)

John Kerry à Washington – 13 mai 2014 (Crédit : Jewel Samad/AFP)

Il a rappelé qu' »Israéliens et Palestiniens avaient tous deux des conceptions fortes sur leurs besoins et sur l’avenir de la région ».

« Les Israéliens doivent pouvoir vivre en paix et en sécurité, sans attaques terroristes (…) Les Palestiniens doivent aussi pouvoir vivre en paix et en sécurité et profiter d’opportunités économiques et sociales », a martelé le secrétaire d’Etat. « Y arriver ne sera pas facile, mais c’est la seule voie vers l’avenir que méritent les deux peuples », a-t-il conclu.

La dernière intervention directe et publique de John Kerry dans le conflit à Gaza remontait à la fin juillet, lors d’un précédent cessez-le-feu entre Israël et le Hamas.

– AFP

Trêve à Gaza : les principaux points de l’accord

Israéliens et Palestiniens ont accepté une proposition égyptienne pour un cessez-le-feu dans la bande de Gaza, entré en vigueur mardi après 50 jours de conflit.

Voici les principaux points de la proposition égyptienne, selon Azzam al-Ahmed, chef de la délégation palestinienne.

Ouverture des points de passage

Le cessez-le-feu doit entraîner l’ouverture immédiate des passages reliant la bande de Gaza à Israël afin d’aider à la reconstruction du territoire, sous blocus israélien depuis 2006.

« L’initiative égyptienne inclut l’ouverture des passages pour des besoins humanitaires et des vivres, pour du matériel médical et tout ce qui va permettre de réparer les systèmes d’eau, d’électricité et de téléphonie mobile », selon M. Ahmed.

Erez dans le nord est le principal point de passage pour les personnes, tandis que Kerem Shalom, dans le sud de Gaza, est le seul passage pour les biens matériels.

Si les passages commerciaux sont restés ouverts pendant la majeure partie du conflit, l’entrée de certains biens, notamment les matériaux de construction, est fortement limitée par le blocus.

M. Ahmed et les Egyptiens n’ont pas évoqué le point de passage de Rafah, vers l’Egypte, fermé la plupart du temps depuis plusieurs mois.

Extension des zones de pêche

Les restrictions imposées par Israël aux pêcheurs de Gaza doivent être levées, notamment la limitation de navigation à 3 milles, pour l’élargir à 6 milles nautiques (11 km) puis à 12 milles.

Selon les accords d’Oslo de 1994, les pêcheurs de Gaza avaient le droit de naviguer jusqu’à 20 milles mais cette distance a été revue à la baisse plusieurs fois par les Israéliens notamment en réponse à des tirs de roquettes ou des attaques.

Prisonniers

La proposition égyptienne évoque certains points à discuter comme « la libération de prisonniers palestiniens en échange des corps des soldats israéliens tués », selon M. Ahmed.

Plus de 5 000 Palestiniens sont emprisonnés en Israël.

Le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, souhaite la libération de la soixantaine de prisonniers qui avaient été relâchés en 2011 en échange du soldat Shalit et qui ont à nouveau été emprisonnés en juin après l’enlèvement et le meurtre de trois jeunes Israéliens en Cisjordanie.

Chef de la délégation palestinienne Azzam al-Ahmed donne une conférence de presse dans un hôtel au Caire - 13 août 2014 (Crédit : Khaled Desouki / AFP)

Chef de la délégation palestinienne Azzam al-Ahmed donne une conférence de presse dans un hôtel au Caire – 13 août 2014 (Crédit : Khaled Desouki / AFP)

Port et aéroport à Gaza

Les Palestiniens exigent la réouverture de l’aéroport de Gaza et la possibilité de réutiliser le port maritime.

« C’est un des points qui devront être discutés durant les négociations » prévues sous un mois, selon le responsable palestinien. « Les deux parties pourront ajouter d’autres sujets aux négociations ».

Blocus et démilitarisation

Il s’agit de revendications importantes pour les deux camps : les Palestiniens demandent la levée du blocus, ce que les Israéliens refusent tant que Gaza ne sera pas totalement démilitarisée.

Selon Ahmed, l’accord conclu mardi prévoit la levée du blocus, mais aucun détail n’a filtré sur de possibles restrictions sur les importations de matériel de construction ou la reprise des exportations depuis Gaza.

Israël a affirmé que la question de la démilitarisation et celle des mesures pour empêcher le Hamas de se ré-armer seront discutées au Caire lors des pourparlers qui doivent se tenir dans un délai d’un mois après le début du cessez-le-feu.

Ban espère un cessez-le-feu durable, prélude à des discussions politiques

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a souhaité mardi que le cessez-le-feu à Gaza soit « durable » et qu’il ouvre la voie à un « processus politique » entre Israël et les Palestiniens.

Ban appelle Israéliens et Palestiniens à « assumer leur responsabilités » et estime que « la moindre violation du cessez-le-feu serait tout à fait irresponsable ».

« Un cessez-le-feu durable est la condition pour que Gaza connaisse un avenir plus heureux », estime M. Ban dans une déclaration rendue publique par son porte-parole Stéphane Dujarric.

Il « continue d’espérer que la prolongation du cessez-le-feu sera le prélude à un processus politique, seul moyen d’instaurer une paix durable ».

Après cinquante jours de conflit, a-t-il souligné, « il faut que les enfants de Gaza et d’Israël puissent retrouver le chemin de l’école sans que le bruit des alertes aux roquettes et aux raids aériens ne retentisse ».

Ban ki-Moon (Crédit : Don Emmert/AFP)

Ban ki-Moon (Crédit : Don Emmert/AFP)

M. Ban a aussi réaffirmé que cesser les combats ne suffit pas et qu’il faut traiter les « causes structurelles » du conflit. « Tout effort de paix qui ne s’attaquerait pas aux causes profondes de la crise ne ferait que préparer le terrain à un nouveau cycle de violences », affirme le communiqué de l’ONU.

« Gaza doit revenir sous le contrôle d’un gouvernement palestinien unique et légitime adhérant aux engagements de l’OLP, le blocus de Gaza doit prendre fin et les préoccupations de sécurité légitimes d’Israël doivent être prises en compte ».

« Les Nations unies sont prêtes à soutenir les efforts pour traiter les causes structurelles du conflit entre Israël et Gaza », ajoute le secrétaire général.

A plus long terme, M. Ban réaffirme la nécessité d’une « solution à deux Etats » entre Israéliens et Palestiniens. Il exhorte les deux camps « à reprendre des négociations sérieuses pour parvenir un accord sur le statut final (des territoires palestiniens) qui traite tous les problèmes de fond et qui mette fin à 47 ans d’occupation ».

– AFP

Tony Blair salue un accord de cessez-le-feu à Gaza

Le représentant du Quartet au Moyen-Orient, Tony Blair réagit à l’accord de cessez-le-feu entre Israël et le Hamas qui est entré en vigueur plus tôt ce soir, en disant qu’il se félicite de l’accord et félicite l’Egypte sur la médiation des négociations menée avec succès.

« Le Quartet va maintenant se concentrer sur un plan à long terme pour la bande de Gaza et sa reconstruction, y compris la réouverture effective et efficace et une re-connexion avec le monde extérieur, sous l’autorité du gouvernement de l’Autorité palestinienne, » dit-il.

« Ce plan permettra une vie propre et décente pour la population de Gaza, ainsi que pour garantir la sécurité de la population d’Israël. »

« Ce n’est que tragique qu’un tel cessez-le feu soit venu trop tard pour sauver la vie de tant de personnes innocentes. »

Tony Blair (photo credit: Kobi Gideon/FLASH90)

Tony Blair (Crédit : Kobi Gideon/Flash90)

Le chef de la sécurité du kibboutz Nirim tué dans le tir de mortier

L’un des deux Israéliens tués dans le tir de mortier dans le kibboutz Nirim dans le Conseil régional Eshkol est identifié – il s’agit de Ze’ev Etzion, 55 ans. Il était le chef de la sécurité du kibboutz.

Israël Radio rapporte qu’il était également un pilote d’ambulance volontaire pour Magen David Adom.

Un autre Israélien est mort sur ​​le chemin de l’hôpital Soroka de Beer Sheva.

Un homme qui a été grièvement blessé a été opéré et est actuellement en soins intensifs.

Ils réparaient les problèmes électriques causés par un autre tir de mortier.

Zeev Etzion (Capture d'écran Deuxième chaîne)

Zeev Etzion (Capture d’écran Deuxième chaîne)

Le chef du Conseil régional d’Eshkol dit aux résidents de rester à l’écart

Haim Jelin, le chef du Conseil régional d’Eshkol, exhorte les résidents à ne pas revenir jusqu’à ce qu’il soit clair que le cessez-le-feu tienne, rapporte Israël Radion.

Jelin confie à la Dixième chaîne que si les tirs de roquettes continuent, il va demander aux ministres du gouvernement de se rendre dans la région avec leurs familles, et de décider des prochaines étapes.

« Il est facile de prendre des décisions à partir des bunkers, c’est ce que le Hamas fait. »

Deuxième victime au Kibboutz Nirim identifiée

Shahar Melamed, un homme de 43 ans, père de 3 enfants, est le deuxième résident du kibboutz Nirim à avoir été tué dans un tir de mortier mardi une heure avant l’entrée en vigueur du cessez-le-feu.

La chef de Meretz fustige Netanyahu sur la trêve

Quelques heures après l’entrée en vigueur d’une trêve entre Israël et les factions palestiniennes dans la bande de Gaza, la présidente du parti Meretz, Zahava Gal-on critique l’accord, disant qu’il montre l’échec de la stratégie du Premier ministre Benjamin Netanyahu contre le Hamas.

« La trêve convenue entre Israël et le Hamas arrive trop tard, et ses termes prouvent de façon concluante que l’opération Bordure protectrice est un échec stratégique de la part de Netanyahu, qui est allé à la guerre sans objectifs et a fini par accorder au Hamas une grande victoire sur le dos des résidents du sud », dit-elle dans un communiqué publié sur Facebook.

Accusant Netanyahu de ne pas comprendre l’ampleur de la situation des habitants des villes frontalières de Gaza.

La dirigeante du parti Meretz, la députée Zahava Gal-On, 2011. (Crédit : Abir Sultan/Flash 90)

La dirigeante du parti Meretz, la députée Zahava Gal-On, 2011. (Crédit : Abir Sultan/Flash 90)

« Il n’y a pas une indication plus claire de l’échec profond de sa politique », dit-elle. « Une chose est claire : de pareils accords auraient été conclus il y a plusieurs mois, avec les modérés de l’Autorité palestinienne et non pas avec le Hamas, sous le feu des roquettes – et sans s’engager dans une guerre inutile pour lesquels nous payons un prix très lourd en terme de vies perdues, de victimes, et très vite, un prix lourd financier. »

J Street accueille la trêve à Gaza

J Street se félicite de la trêve conclue avec la médiation égyptienne entre Israël et la bande de Gaza, faisant l’éloge des deux côtés pour constater « qu’il n’y a pas de solution militaire à leur conflit » et affirmant que le « terrible bain de sang » avait pris fin « sans vainqueurs – mais que des perdants. »

Dans un communiqué publié aujourd’hui, le président de l’organisation, Jeremy Ben-Ami, exhorte les deux parties à s’acquitter de leurs engagements de sorte que le cessez-le-feu s’avère durable, permettant des « efforts plus larges visant à améliorer les conditions de vie de la population palestinienne de Gaza », tout en permettant aux Israéliens de vivre sans crainte d’attaques terroristes.

« Le cessez-le-feu est aussi l’occasion pour les parties de traiter de toute urgence les causes profondes de la violence, y compris celles qui sont au cœur du conflit israélo-palestinien, y compris l’occupation », dit-il.

« C’est pourquoi, une fois cette guerre derrière nous, Israël et l’OLP ne doivent pas seulement se contenter d’un statu quo illusoire, mais plutôt travailler de toute urgence vers un accord politique à long terme qui établit deux Etats, côte-à-côte dans la paix et la sécurité et la fin du conflit sous-jacent et l’occupation. Ce cessez-le-feu est un début, mais seulement une solution globale à deux Etats peut mettre fin à la souffrance dont nous avons été les témoins », a-t-il ajouté.

« Sans cela, nous sommes susceptibles de voir le Hamas revenir plus fort et avec de meilleures armes. »

Plus de détails sur l’implication de Kerry et le rôle des États-Unis après la trêve

Dans une déclaration, le Secrétaire Kerry dit que le comité international des États-Unis et nous, sommes « pleinement engagés » à une accélération de « la fourniture de l’assistance humanitaire d’urgence à la population de Gaza. »

Il dit aussi que les Etats-Unis et ses partenaires « [sont] prêts à travailler sur un important projet de reconstruction, avec des mesures appropriées en place pour s’assurer que c’est dans l’intérêt de la population civile dans la bande de Gaza, pas le Hamas ni d’autres organisations terroristes. »

Kerry souligne que les États-Unis se sont « étroitement coordonnés » avec l’Autorité palestinienne dans ses efforts de redressement.