La police britannique a ouvert des enquêtes pour faire la lumière sur une série d’attaques contre la communauté juive dans le nord de Londres qui ont été perpétrés au cours de ce week-end.

Un groupe de surveillance de quartier composé de bénévoles a déclaré au site d’information Jewish Press que trois crimes de haines distincts visant des résidents « juifs » dans le quartier d’Edgware ont eu lieu vendredi et samedi.

Selon Shomrim North West London, le groupe de surveillance du quartier, une famille a été victime vendredi soir de jets d’œufs par des agresseurs non identifiés dans une voiture qui passait.

Samedi matin, une brique peinte avec des croix gammées et d’autres insultes antisémites a été lancée sur une fenêtre d’une maison d’une famille juive.

Plus tard dans la journée, la police a découvert une croix gammée à côté des mots « Heil Hitler » et « F *** les Juifs » sur le mur d’un immeuble résidentiel dans la banlieue à proximité de Mill Hill.

Selon la presse britannique, Scotland Yard aide la police de Barnet dans l’enquête.

Les enquêteurs ont étudié les vidéos de surveillance dans le but d’identifier les auteurs et la police locale a promis d’intensifier les patrouilles dans les quartiers principalement juifs du nord de Londres.

« Bien qu’il n’y ait aucune preuve à ce stade qui suggère que ces infractions sont liées, il est très inquiétant que les membres de notre communauté locale soient ciblés de cette façon », a déclaré l’inspecteur de police de Barnet Justin Zitver.

Le PDG de Shomrim, Gary Ost, a déclaré que les membres de Shomrim North London travaillaient en étroite collaboration avec les policiers.

« Ces attaques antisémites lâches ciblaient les Juifs lorsqu’ils dormaient dans leurs maisons ou se promenaient avec leurs familles après le dîner », a déclaré Ost, exhortant les témoins à se présenter à la police.

« Ces attaques sont destinées à faire peur aux Juifs de Londres », a-t-il ajouté.

« Les crimes antisémites sont en hausse et ces attaques lâches doivent conduire à des arrestations et des condamnations », a déclaré Stephen Silverman, le directeur d’Investigations and Enforcement at Campaign Against Antisemitism.

« Les familles juives de notre capitale ne devraient pas vivre dans la peur des attaques antisémites ».