Une souccah érigée sur le campus de l’université publique du Kansas a été détruite pas des vandales.

La souccah, achetée par le Hillel du campus et érigée à proximité du plus grand réfectoire, a été emportée vendredi soir et détruite. Les pièces ont été éparpillées autour de la voiture de Glen Buickerood, un étudiant qui participe à des initiatives pour la diversité au département Logements et Repas du campus, a annoncé dimanche le Manhattan, un journal local.

Gregory Newmark, co-conseiller pour Hillel et professeur à l’université, a déclaré que le fait que la souccah, irréparable, avait été éparpillée, tout comme le fait qu’une affiche d’information sur la fête juive de Souccot avait été accrochée sur la souccah, lui laissaient penser que le vandalisme était un acte d’antisémitisme.

« Cela devait être un endroit où tout le monde était le bienvenu, et quelqu’un a tout détruit », a déclaré Newmark au journal.

En avril, une affiche antisémite avait été placardée sur le campus de l’université le jour de la commémoration de la Shoah.