NorthBit, une petite société de conseil en cyber-sécurité basée à Herzliya a annoncé mercredi qu’elle avait conclu un accord avec la société internationale de technologie HP pour développer des logiciels d’automatisation des tests pour les développeurs d’applications mobiles.

Selon les experts de l’industrie, le marché de ce logiciel vaut actuellement 500 millions de dollars et comme il y a de plus en plus de smartphones en service dans le monde entier, ce marché devrait atteindre 1 milliard de dollars au cours des trois prochaines années.

« Nous avons travaillé avec Hewlett-Packard Enterprise (HPE) dans le passé un autre produit intéressant, où NorthBit est allé au-delà de la recherche afin de fournir une solution complète pour le client », a déclaré Gil Dabah, le PDG de NorthBit.

« Et en effet, dans un court laps de temps, un prototype de solution a été présenté, et en quelques mois, le code a été intégré dans le produit de l’HPE. C’est le premier produit en son genre à soutenir complètement le nouveau système d’exploitation d’iOS de l’iPhone 9 ».

Pour les développeurs d’applications mobiles, un système de test automatisé qui fonctionne signifie une différence professionnelle, qui est une question de vie ou de mort.

Avant qu’une application soit mise en ligne, elle doit être testée pour établir sa compatibilité avec un système d’exploitation, son niveau de sécurité, avec le matériel informatique et d’autres logiciels, et une douzaine d’autres choses – et le test doit être effectué sur une pléthore de systèmes d’exploitation (les différentes versions de l’iOS utilisées dans le passé et actuellement, près d’une douzaine versions de l’Android, Windows, Blackberry, etc.), ainsi que sur les multitudes de différents appareils, dont chacun a sa propre spécificité.

Compter sur les méthodes de test manuel signifierait qu’une application ne verrait jamais le jour en raison du temps et des ressources – sans parler de l’argent – qui serait nécessaire pour tester des applications correctement. D’où l’importance d’un système de test automatisé, ce qui permet d’examiner le comportement d’une application dans une grande variété d’environnements, 24 heure sur 24, 7 jours sur 7.

Avec les tests automatisés, les développeurs d’applications peuvent simuler n’importe quel environnement mobile qu’ils veulent tester, sans avoir à utiliser les matériels informatiques et les logiciels contre lesquels ils veulent tester leurs applications.

Avec le marché des services d’analyse d’applications qui se développe de manière significative chaque année, HPE espère faire fructifier sa position sur le marché et ses connexions avec les entreprises en passant par l’un des principaux fournisseurs de systèmes de test – et il s’est tourné vers NorthBit pour y parvenir.

La société israélienne a développé la nouvelle version du système d’essai Center Mobile de HPE, un système basé sur le serveur qui teste les applications, analyse les résultats, met en place des réseaux virtuels, et bien plus encore.

Mobile Center est utilisé par des dizaines de grands clients, dont FedEx, selon HPE. Mobile Center, avec la technologie que NorthBit fournit, « simplifie le processus et permet aux entreprises de logiciels d’économiser beaucoup d’heures de travail lorsque de nouvelles versions dy systèmes d’exploitation sont présentées », a ajouté la société.

Les 20 chercheurs de NorthBit sont des diplômés des meilleurs unités technologiques de l’armée israélienne. La société a été fondée par Dabah et Ariel Shiftan en 2012 et elle se spécialise dans la compréhension « profonde » des systèmes d’exploitation, a déclaré Dabah.

Pour que cela fonctionne, vous avez besoin d’une équipe très talentueuse – et NorthBit a cela aussi, a ajouté Dabah.

« La ressource la plus importante de NorthBit est les gens qui y travaillent. Nous ne ménageons aucun effort pour leur apporter les meilleurs gens dans leur domaine et nous nous assurons pour fournir une bonne atmosphère et les défis qui s’adaptent au mieux à leurs talents ».