Wix, entreprise israélienne, a permis aux entreprises et à quiconque souhaite créer un site internet de le faire plus rapidement et de manière plus économique. Aujourd’hui, une autre société israélienne, AppsVillage, cherche à faire la même chose pour les applications, comme Wix l’a fait pour les sites.

Alors que nos téléphones portables deviennent une extension de nos bras et font partie intégrante de notre vie quotidienne, l’utilisation des applications mobiles a augmenté : nous avons des applications pour nous montrer le chemin, des applications pour compter nos pas, des applications pour retoucher nos photos et des applications pour rester en contact avec nos amis.

Selon App Annie, un cabinet d’intelligence économique de San Francisco, le temps que nous passons à utiliser les applications continue d’augmenter. En moyenne, les utilisateurs de smartphones utilisent plus de 30 applications par mois et au moins neuf applications par jour. Celles-ci sont utilisées principalement pour aller sur les réseaux sociaux et pour les communications, mais aussi pour les photos et les vidéos, les jeux, la musique, le divertissement et les achats.

Les entreprises ont bien compris cela, et beaucoup ont créé des applications pour atteindre leurs clients.

Ce que AppsVillage propose est d’aider les entreprises, du salon de manucure au café, en passant par les grandes entreprises, à créer rapidement leur propre application, « en un clin d’œil ».

« Aujourd’hui, la meilleure chance d’accéder à un client est une application », a expliqué Max Bluvband, qui a fondé l’entreprise il y a un an avec deux de ses amis de lycée, Shahar Haidu et Nadav Daniel. Les trois hommes ont maintenant 39 ans. « Pour les magasins, 80 % de leurs revenus sont assurés par 20 à 30 % de leurs clients. »

Mais pourquoi les entreprises ont-elles besoin d’une application pour s’adresser à leurs clients lorsqu’il existe des newsletters, des messages et des médias sociaux ?

Eh bien, explique Bluvband, une application créée à l’aide d’AppsVillage devient quelque chose comme une carte de membre. Si vous vous inscrivez à l’application d’une entreprise – par exemple, votre café préféré ou une boutique de vêtements – le magasin peut vous alerter via l’application pour vous mettre au courant des offres spéciales et vous envoyer des coupons de réduction et des promotions à présenter au magasin ou à utiliser pour commander en ligne.

Le magasin peut également envoyer un message au client – avec des notifications contextuelles transmettant des promotions, des mises à jour et des coupons de réduction, en chattant directement avec les clients, en leur offrant des bonus en espèces, la possibilité de vendre des produits en ligne et même de créer des rendez-vous, pour une coupe de cheveux avec votre styliste préféré, par exemple.

Max Bluvband, PDG et cofondateur d' AppsVillage. (Crédit : autorisation)

Max Bluvband, PDG et cofondateur d’ AppsVillage. (Crédit : autorisation)

Donc, fondamentalement, deux choses sont nécessaires : l’application elle-même – qui peut être créée via AppsVillage – et amener les gens à la télécharger. Les entreprises font ce dernier en abordant leurs meilleurs clients dans leurs magasins et en leur proposant une offre spéciale qu’ils peuvent utiliser s’ils téléchargent l’application – comme une boisson gratuite ou un verre de vin. Beaucoup le font. Puis ils continuent à l’utiliser.

Mais comment faire pour mettre en place une application ? AppsVillage fait cela.

De nombreuses entreprises qui vous donnent l’opportunité de télécharger une application adoptent l’approche de faites-le vous-même (DIY), explique Bluvband. « Vous devez être un technicien pour le mettre en place », a-t-il dit. Mais la plupart des gens préfèrent l’approche « à faire soi-même », qui leur indique ce dont ils ont besoin et qui ensuite leur donne l’application en un clic.

Donc, c’est comme ça que cela se fait. Une entreprise se rend sur le site internet d’AppsVillage et clique sur le bouton ‘commencez maintenant’. La personne est invitée à se connecter via Facebook et demande à créer une nouvelle application. AppsVillage confirme alors que le profil de Facebook est le vôtre – puis commence à créer l’application, en prenant toutes les informations dont il a besoin sur Facebook : les infos sur l’entreprise, les numéros de téléphone, l’adresse.

Capture d'écran d'une application créée par AppsVillage

Capture d’écran d’une application créée par AppsVillage

Le processus est si simple, a déclaré Bluvband, que « vous pouvez prendre votre café et créer une application en même temps. »

Une fois prête, vous voyez à quoi elle ressemble et vérifiez ses fonctionnalités. Ensuite, vous le soumettez au magasin d’application. En une semaine, votre entreprise aura sa propre application disponible sur l’AppStore d’Apple et sur Google Play, a indiqué Bluvband.

Une chaîne de vêtements israélienne appelée Discreet, par exemple, a créé son application via AppsVillage, pour proposer des articles de vêtements à ses clients – avec une photo de l’article et les tailles disponibles – soldés. Tout ce que les clients ont dû faire pour commander l’article en vente a été de cliquer sur le bouton « acheter maintenant ».

De même, Remax Israel, une entreprise immobilière, utilise une application, également créée via AppsVillage, pour louer des propriétés. Les utilisateurs de l’application peuvent cliquer sur les propriétés affichées et vérifier leurs caractéristiques, sans avoir à aller sur le site de l’entreprise.

Quelque 1 000 nouveaux clients ont mis en place leur application grâce à la start-up au cours des trois derniers mois, principalement en Israël, a déclaré Bluvband, diplômé en informatique qui, pendant son temps libre, compose de la musique juive. La société propose maintenant ses services aux États-Unis.

AppsVillage, qui opère depuis la ville israélienne de Rishon Lezion et emploie 7 personnes, a recueilli un million de dollars à ce jour dans le cadre d’un cycle de financement d’amorçage.