La start-up israélienne Fidmi Medical a développé une sonde d’alimentation plus facile à insérer, rendant la procédure moins compliquée et plus économique. Elle rend également les choses plus faciles pour le patient pour qui, cela est souvent une procédure désagréable.

Pour ceux qui ne peuvent pas ingérer suffisamment de nourriture ou de liquides par la bouche – comme ceux qui ont été victimes d’un AVC ou une maladie neuro-dégénérative comme la maladie de Parkinson – les sondes gastriques sont généralement insérées dans l’œsophage grâce à une procédure endoscopique, puis reliées à la source de l’alimentation par un petit trou dans l’estomac du patient.

Ces petits tubes, cependant, sont sujettes à des complications – ils sont parfois délogés, ce qui provoque des douleurs nécessitant des soins hospitaliers urgents et la mise en place d’un nouveau tube. Ils peuvent également se boucher et s’abîmer.

« L’insertion d’une sonde d’alimentation est toujours difficile pour le patient avant tout, ainsi que pour la famille et les soignants », a souligné Shahar Millis, le PDG de Fidmi Medical. « Le but est de minimiser les complications et les expériences désagréables liées à l’insertion de tube ».

Il a ajouté que les tubes de Fidmi fournissent une solution à un bon nombre de problèmes : le déplacement soudain du dispositif, le blocage indésirable et les visites fréquentes aux urgences pour le remplacer le tube.

Le dispositif, qui ressemble à une flèche avec un bouchon plat à son extrémité, est inséré dans le corps par une procédure endoscopique standard. Les ‘pare-chocs’ interne en silicone rigide maintient le tube en place et sont mieux que les ‘pare-chocs actuels’, qui sont retirés avec le tube, a déclaré la compagnie.

Un outil spécial – qui ressemble à un minuscule tournevis – permet de détacher le tube du pare-chocs, qui se divise ensuite en cinq petites pièces et qui sont éliminés naturellement par le corps. « Cela nous permet d’enlever seulement le tube, donc il n’y a pas besoin d’anesthésie ou d’endoscopie pour le retrait », a déclaré Millis.

De plus, la structure est construite de telle manière qu’il permet de remplacer facilement le tube intérieur tous les jours, même par un membre de la famille ou un soignant, sans démonter le tube entier. Cela réduit considérablement la nécessité de procédures hospitalières d’urgence en raison des blocages des tubes, a précisé la compagnie dans un communiqué.

Un demi-million d’enfants et d’adultes aux États-Unis dépendent des sondes gastriques, et ce chiffre devrait augmenter de 8 % au cours des trois prochaines années, selon la Fondation pour la sensibilisation des sondes gastriques. Il y a plus de 300 maladies qui peuvent exiger l’alimentation par tube chez les enfants, a expliqué la fondation. Mais pour le patient et le soignant, l’utilisation d’une sonde gastrique peut être onéreuse et désagréable.

Fidmi Medical fait partie du groupe Trendlines et opère sous l’égide de l’incubateur technologique du groupe Misgav.

Fidmi a été fondée par le Dr Uri Ben-Yishai, un gastro-entérologue de l’hôpital Hadassah d’Israël. Il a été rejoint par Millis, un ingénieur mécanicien, qui se spécialise dans le développement de produits personnalisés pour le système digestif.

La société a recueilli plus d’un million de dollars pour développer le produit, qui sera bientôt présenté à l’US Food and Drug Administration pour obtenir une autorisation de commercialisation.

Un essai clinique devrait commencer à Hadassah dès le mois prochain. Le procès n’est pas une condition préalable à l’autorisation de la FDA, mais pour obtenir des commentaires des patients et du personnel médical, dit le communiqué.