La société israélienne StemRad ltd., qui a développé une ceinture de protection contre les radiations mortelles et les menaces nucléaires, a obtenu 6 millions de dolalrs de fonds de Jeff Vinik, le propriétaire de l’équipe de hockey de Floride, Tampa Bay Lightning.

StemRad va utiliser ces fonds pour développer ses efforts en vente et en marketing, ainsi que ses capacités de production aux Etats-Unis. StemRad a récemment ouvert une succursale à Tampa en Floride, et a commencé à développer ses ventes en premier lieu auprès de l’industrie militaire, puis à l’industrie nucléaire.

La société déclare qu’elle investira également dans la R&D, qui s’oriente désormais vers la création de veste de protection légère pour les radiologues des hôpitaux et cliniques, afin de remédier aux problèmes d’ergonomie dus aux tabliers anti-rayons X actuellement utilisés.

« Ce capital supplémentaire donne à StemRad les moyens de développer ses ventes vers d’autres marchés et de continuer d’innover de façon à devenir leader dans tout le spectre de la radioprotection, depuis les industries médicales et spatiales jusqu’aux industries nucléaires et de défense, » affirme dans une déclaration le PDG de la société, Oren Milstein.

La société israélo-américaine a été établie après la catastrophe nucléaire de Fukushima en 2011, afin de développer des solutions de protection pour les plus concernés, ceux qui sont exposés dans de tels événements aux radiations hautement pénétrantes gamma.

Le concept de StemRad consiste à ne pas protéger tout le corps, mais des organes choisis pour leur grande sensibilité aux radiations, comme la moelle osseuse de la hanche ou des vertèbres, ainsi que le système gastro-intestinal. « Nous protégeons les zones riches en cellules souches, » explique Milstein dans une interview téléphonique.

L’exposition aux rayons gamma provoque une maladie attribuable aux radiations, la destruction accélérée des cellules sanguines et l’incapacité du corps à les régénérer, parce que la moelle osseuse qui sert à leur régénération a été atteinte.

50 % de la moelle osseuse est située dans l’aine et la section intermédiaire du corps, c’est pourquoi StemRad protège précisément cette partie du corps. Cela permet aux équipes de secours d’être protégées contre les effets néfastes des radiations tout en étant capable de conserver leur liberté de mouvement nécessaire pour aider les autres.

StemRad a également adapté cette technologie à la protection des astronautes, en partenariat avec Lockheed Martin, le principal fournisseur de la NASA pour ses capsules spatiales Orion. Dès 2019, une veste StemRad partira autour de la lune à bord de la capsule Orion, lors de la mission EM1 de de la NASA, afin de tester des radiations.