Vieillir est évidemment une bénédiction, mais cela peut aussi être un voyage solitaire. Beaucoup de personnes âgées vivent seules à la maison, comptant sur des appels téléphoniques ou – s’ils savent comment l’utiliser – la technologie pour rester en contact avec leurs enfants ou leurs petits-enfants.

Le robot israélien Intuition Robotics a dévoilé mercredi ElliQ, son robot-compagnon, doté d’une intelligence artificielle, qui maintiendra les aînés actifs et leur permettra de rester en contact avec les membres de leur famille en facilitant l’utilisation de la technologie.

ElliQ ne ressemble pas à un robot. Sans yeux, ni bouche, il ressemble à une petite lampe en forme de champignon, avec des lumières qui clignotent et la tête qui tourne et se penche pour signaler qu’il a perçu la présence d’une personne ou pour imiter les gestes de la tête lorsqu’on exprime des émotions.

« Il y a quelques entreprises dans la technologie de pointe pour aider les séniors qui traitent des problèmes médicaux ou des chutes, mais personne ne s’occupe réellement de la solitude ou de l’isolement social [des personnes âgées] », a déclaré Dor Skuler, PDG fondateur d’Intuition Robotics.

L’objectif, a-t-il ajouté, est de combiner la technologie avec l’étude de la vieillesse et un design élégant, pour obtenir un produit qui « permettra aux personnes âgées d’interagir intuitivement avec la technologie et de se connecter facilement avec du contenu et leurs proches ».

ElliQ est en partie coordinateur pour la communication et en partie entraîneur, a-t-il expliqué. « Il est facile de lui parler, elle est simple à utiliser et comprend son propriétaire », a-t-il déclaré, faisant référence à ElliQ comme à une compagne féminine.

Selon Age UK, un organisme de bienfaisance britannique, près de la moitié des personnes de 75 ans et plus vivent seules et plus d’un million d’entre elles disent se sentir toujours ou souvent seules. Environ 36 % parlent à moins d’une personne par jour et 11 % disent qu’ils ont passé cinq jours ou plus par mois sans voir personne. Même s’ils comptent de plus en plus sur la technologie pour rester en contact, les personnes âgées trouvent souvent la technologie compliquée, et près de la moitié des personnes âgées interrogées au Royaume-Uni disent que la télévision ou les animaux domestiques sont leur principale forme de compagnie.

Être physiquement et mentalement actif a d’énormes bienfaits pour la santé cognitive des personnes âgées.

« Si nous sommes plus actifs, nous récupérons plus rapidement de la maladie et avons une meilleure qualité de vie », a déclaré Skuler.

La déesse norvégienne qui a vaincu Thor

Nommé d’après Elli, une déesse nordique de la vieillesse qui a vaincu Thor pendant un combat de lutte, le robot signale qu’il a perçu votre présence avec un geste de la tête lorsque vous entrez dans une pièce, tout comme un chien reconnaît votre entrée dans une pièce. La lettre Q, soit dit en passant, a été ajoutée au nom pour susciter une réponse plus forte de la machine quand on lui parle.

ElliQ interagit de manière pro-active avec la personne, suggérant des activités comme de les relier au contenu numérique avec des conversations sur la technologie, le divertissement, l’ingénierie, la musique, les jeux ou les livres audio.

Le robot rappelle également à la personne quand il est temps de prendre leurs médicaments ou leur suggère de faire une promenade quand ils sont restés enfermés toute la journée et si le temps à l’extérieur est agréable et doux. ElliQ va également demander à la personne s’ils veulent se connecter avec des membres de la famille ou des amis, soit par téléphone ou grâce à la technologie comme les chats liés à Facebook Messenger.

La technologie utilise une combinaison d’outils, y compris l’informatique cognitive, les techniques de communication naturelle, les technologies de reconnaissance vocale et la vision par ordinateur pour rendre la communication avec le robot plus efficace.

ElliQ a la capacité de comprendre le contexte et de prendre des décisions autonomes contre un ensemble d’objectifs prédéterminés, créés par des experts en gérontologie et des membres de la famille. Elle apprendra des expériences antérieures avec la personne et comprend quand c’est le meilleur moment pour proposer d’écouter de la musique ou un jeu de Sudoku, ou suggérer une promenade.

L'équipe Intuition Robotics dans leurs bureaux à Ramat Gan (Crédit : Autorisation)

L’équipe Intuition Robotics dans leurs bureaux à Ramat Gan (Crédit : Autorisation)

« Nous avons appris que lorsque quelqu’un suggère une activité à une personne âgée, si elle est personnalisée et pertinente, ils vont probablement dire oui », a précisé Skuler.

Les membres de la famille aideront à télécharger les informations de base sur les personnes : sont-elles du matin ou de l’après-midi, quels médicaments doivent-elles prendre et quand, qui dans le cercle familial doivent-ils appeler.

Le Design Museum de Londres présentera un prototype d’ElliQ dans le cadre de son exposition « New Old : Designing for our Future Selves » [« Le Nouveau vieux : le design pour le futur nous »]. Le design d’ElliQ a été réalisé en collaboration avec le designer industriel Yves Béhar et son studio, fuseproject. Béhar a collaboré avec des partenaires tels qu’Issey Miyake, Prada et SodaStream et ses œuvres sont incluses dans des collections permanentes dans divers musées à travers le monde.

Dor Skuler, PDG et fondateur d'Intuition Robotics (Crédit : Autorisation)

Dor Skuler, PDG et fondateur d’Intuition Robotics (Crédit : Autorisation)

Le robot comprend deux éléments distincts : ElliQ, le directeur social, qui présente des caractéristiques humaines par des gestes animés, par le mouvement, la parole, les sons et la lumière. Des ampoules LED, avec un large éventail de mouvements, qui sont utilisées pour transmettre des expressions émotionnelles subtiles, donne à l’appareil une personnalité chaleureuse et amicale.

Le deuxième élément consiste en un écran séparé – une tablette détachable – qui peut être utilisé sur un support ou à la main de l’utilisateur pour afficher le contenu.

La société prévoit de commencer les essais du produit à San Francisco en février, a déclaré Skuler, avec d’autres essais avec des anglophones qui auront lieu également en Israël.

Skuler, qui a été formé dans l’unité d’élite des renseignements militaires d’Israël 8 200, a fondé la compagnie en 2015 avec une équipe d’amis qui a travaillé précédemment avec lui dans la création d’une entreprise de télécommunications cloud chez Alcatel-Lucent. Ensemble, ils se sont mis à travailler sur un projet ayant un impact social élevé, a déclaré Skuler, choisissant de développer une technologie pour créer un compagnon social qui aurait un impact positif sur la vie de millions d’adultes plus âgés.

ElliQ d'Intuition Robotic's signale la présence d'une personne avec un signe de tête (Crédit : Autorisation)

ElliQ d’Intuition Robotic’s signale la présence d’une personne avec un signe de tête (Crédit : Autorisation)

Une équipe de 11 roboticiens, concepteurs industriels, de développeurs, de développeurs Android, de gérontologues et d’experts en apprentissage de machines travaillent sur le développement du produit dans les locaux de l’entreprise à Ramat Gan Bureau. Les ingénieurs s’occupaient du débogage et de l’affinement des interactions du système la semaine dernière.

Le designer industriel Yves Béhar a travaillé avec Intuition Robotics sur ElliQ (Crédit : Autorisation)

Le designer industriel Yves Béhar a travaillé avec Intuition Robotics sur ElliQ (Crédit : Autorisation)

En plus d’avoir réussi à convaincre le designer Béhar à participer à ce projet, l’entreprise a également travaillé avec le professeur Don Norman, l’ancien vice-président des technologies avancées chez Apple, et vice-président senior d’Intel, Amir Faintuch, ainsi que des experts universitaires dans les domaines de l’informatique cognitive, de l’intelligence des machines et de la robotique.

« C’est tellement une bonne mission que nous avons eu un taux de réponse de 100 % de la part des personnes que nous avons approché pour leur demander leur aide », a déclaré Skuler.

A ce jour, la société a organisé « un cycle de financement d’amorçage » auprès des investisseurs, y compris Terra Ventures, Bloomberg Beta, Bloomberg LP et OurCrowd qui est basé à Jérusalem, a déclaré Skuler : « ElliQ ne pourrait jamais remplacer l’interaction humaine, mais elle peut être un facteur important de motivation pour maintenir les personnes âgées en bonne santé et actives lorsqu’elles vivent seules », a déclaré Yves Béhar, le PDG et le concepteur en chef de fuseproject.