WeTrip, une start-up de Tel Aviv, a annoncé une « révolution des vacances au ski ». Elle a développé un site internet permettant une réservation en une seule fois, WeSki, où les skieurs peuvent prévoir tous les aspects de leur voyage, du vol à l’hôtel en passant par le forfait du domaine, la location de l’équipement et les cours de ski.

Lancé ce mois-ci à Londres avec un investissement d’un million de dollars, notamment par Uri Levine de Waze et la compagnie aérienne EasyJet, WeSki promet à ses clients que le site leur fera économiser 20 % en moyenne par rapport aux autres sites de réservation.

« Notre rêve est d’aider des groupes du monde entier à organiser des vacances au ski de la manière la plus simple et flexible, a indiqué le fondateur Yotam Idan. Je pense que cette entreprise changera la manière dont les skieurs réservent leurs vacances, et leur épargnera le besoin d’appeler une agence de voyages. » Il a indiqué que l’entreprise allait également lancer prochainement une application.

Ces dernières années, le tourisme israélien à l’étranger est en hausse. Une étude publiée en 2013 par Ski Deal a montré que 40 000 Israéliens étaient partis au ski cette année-là, et, a ajouté Idan, des dizaines de milliers d’autres sont parties en « vacances sportives », pour faire du vélo, un marathon, plonger, ou bien aller voir un concert ou un festival. Les Alpes et l’Europe de l’Ouest attirent 44 % des skieurs du monde entier, selon le rapport international sur le tourisme à la montagne et à la neige de 2017. D’après ce rapport, les étrangers représentent 31 % des skieurs en France.

Tous ces skieurs affrontent un processus d’achat qui implique de nombreux sites et applications, et certains font même appel à une agence de voyage. Le processus d’organisation d’un voyage au ski peut prendre jusqu’à 40 heures, a dit Idan.

Le site WeSki permet de réserver tout un séjour au ski en une fois, du vol à la location de l'équipement, en passant par le logement et le forfait. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Le site WeSki permet de réserver tout un séjour au ski en une fois, du vol à la location de l’équipement, en passant par le logement et le forfait. (Crédit : capture d’écran YouTube)

Avec WeSki, les skieurs pourront perdre moins de temps et d’argent, a-t-il dit, en allant sur un seul site, « l’endroit le plus simple et le plus intuitif » pour acheter un package complet. D’autre part, un groupe pourra réserver en payant avec plusieurs cartes de crédit, et non une seule, une première dans l’industrie du voyage, a dit Idan.

« Nous savons que la majorité des skieurs sont des groupes d’amis, a-t-il dit. Généralement, s’ils sont jeunes, ils ne peuvent même pas payer avec une seule carte de crédit car ils n’ont pas l’argent. »

Le modèle économique de WeSki est basé sur une commission prélevée sur les ventes de chambres d’hôtels et des services que le site propose. L’utilisation du site internet est gratuite et il rassemble plus de 100 hôtels, compagnies aériennes et centres de ski, dont 11 000 chambres ou appartements dans les Alpes françaises. La réservation est pour l’instant limitée à la France, mais Idan a précisé que l’entreprise espère s’étendre à tous les grands domaines skiables, à commencer par l’Autriche et l’Europe de l’Est, ainsi qu’à d’autres loisirs via sa plate-forme WeTrip.

Idan a indiqué que la simplification a pour objectif d’inciter les personnes à faire des voyages et à répondre à leurs besoins plus directement que par le processus actuel. Il a ajouté que, comme WeSki a été fondé par un groupe qui comprend des skieurs de longue date, il comprend les différentes personnes qui réservent des voyages au ski.

Les groupes jeunes, qui vont avoir tendance à réserver des logements moins chers et moins luxueux, mais plus proche des sorties nocturnes, se verront indiquer des appartements plus petits proches des bars et des restaurants, tandis que les familles découvriront des hôtels ou de plus grands appartements, proche de la nature et des vues panoramiques.

« Vous pouvez réaliser votre package sur mesure, avec 100 % de flexibilité », a dit Idan.

Idan, qui a grandi en France, et d’autres fondateurs sont eux-mêmes des skieurs, apportant à WeSki une image d’initié, permettant d’acquérir la confiance des vrais fans de ski.

Uri Levine, fondateur de Waze et entrepreneur israélien. (Crédit : Sahar Rott)

Uri Levine, fondateur de Waze et entrepreneur israélien. (Crédit : Sahar Rott)

WeTrip a été fondé en 2016, et a été conçu l’année précédente au Centre interdisplicinaire de Herzliya (IDC), où Idan et son cofondateur, David Ben-Zimra, ont été formés par le programme Zell. C’est là qu’ils ont rencontré pour la première fois Uri Levine, le fondateur de Waze.

En 2016, WeTrip a été accepté par l’accélérateur britannique Founders Factory, où la start-up a pu obtenir les investissements d’EasyJet. Elle vient de terminer un premier tour d’investissement d’un million de dollars auquel ont participé 14 « business angels », dont Uri Levine, et Sean Melnick, du groupe Peregrine de Londres.

Idan a expliqué que comprendre la connexion émotionnelle profonde que ressentent les skieurs pour ces voyages était crucial.

« C’est l’un des souvenirs qui restera toute votre vie, en particulier quand vous le faites avec votre famille ou vos plus proches amis. »