A la suite de la publication d’un article, paru dans les colonnes de La Meuse Luxembourg, sur l’état délabré de la synagogue d’Arlon, l’association musulmane de la ville belge d’Arlon, administrée par Mohamed Bouezmarni, a décidé d’agir avec l’aide de son fondateur, Joël Prévost.

Le montant des travaux s’élève à 400.000 euros, et tant qu’ils ne sont pas réalisés, le bâtiment, qui date de 1865, la communauté juive assistera de moins en moins aux offices, en raison de l’état de vétusté du bâtiment, indique Le Crif.

« Il y a 10 ans quand a été fondée l’AMA [Association des Musulmans d’Arlon], nous étions trois pour la prière et on se réunissait où on pouvait. Aujourd’hui, nous avons un lieu de culte, même s’il n’est pas parfait. Nos frères juifs et chrétiens nous ont soutenus lorsque nous souhaitions obtenir un lieu pour la prière. Aujourd’hui, la communauté juive a besoin de nous. Vous savez tous combien il est pénible de ne pas avoir de lieu de culte fixe. Je demande donc à chacun un petit geste pour qu’ils retrouvent le confort qui était le leur avant la fermeture de la synagogue, » avait déclaré Prévost, à l’issue de la prière du vendredi aux fidèles.

Commentant ce geste de solidarité, l’administrateur Bouezmarni a déclaré  : « Pour nous c’est un geste de citoyenneté qui devrait être banal. Mais d’après l’ampleur que cela prend, ce n’est pas aussi banal qu’on le pensait. Il y a eu un travail depuis de nombreuses années de collaboration entre les différentes religions et la laïcité. Dans tous les arrondissements de la province il y a au moins une mosquée. Sauf celui d’Arlon paradoxalement, où on loue aujourd’hui une maison unifamiliale, mais qui n’a pas le rôle d’une mosquée » (site rtbf.be).

Le rabbin Jean-Claude Jacob espère que les travaux de la synagogue vont pouvoir bientôt débuter.

« La synagogue est un bâtiment communal et classé au patrimoine de la Région wallonne, donc subsidié à 50% pour ses travaux de rénovation. Les cahiers des charges sont en route pour la rénovation et on a demandé une procédure d’urgence pour accélérer les choses. J’espère que dans un délai assez court on commencera les travaux afin qu’elle ne s’écroule pas » a déclaré le rabbin belge.