Une synagogue historique à la périphérie de Damas aurait été détruite au milieu des combats dans la guerre civile en Syrie.

Des rapports antérieurs à partir de 2013 avaient déjà indiqué que cette synagogue vieille de plusieurs siècles avait été détruite au milieu des combats entre les pro-Assad et les forces rebelles syriennes.

Les leaders de l’opposition ont affirmé que les forces armées syriennes avaient détruit la synagogue Eliyahu Hanavi, datant de plus de 400 ans, à la suite d’une attaque ce week-end.

Cette attaque fait suite à des bombardements qui ont duré des mois autour de la zone de Jobar, et elle a peut-être aussi entraîné la destruction de milliers d’objets juifs, a signalé le site Daily Beast.

La synagogue a été endommagée par un obus de mortier en 2013. Elle a cessé de fonctionner comme lieu de culte il y a déjà plus d’un siècle.

En décembre 2013, les sources de l’opposition syrienne avaient déclaré qu’ils protègaient la synagogue 24 heures sur 24. Ils avaient également fait savoir que les rouleaux de la Torah avaient été retirés pour être protégés.

Avant la guerre civile en Syrie, la synagogue Eliyahu Hanavi aurait abrité des milliers de trésors religieux et culturels, y compris des rouleaux de la Torah plus que centenaires, des plats et des livres anciens. On ne sait ce qui est resté à l’intérieur du bâtiment au moment de sa destruction.

Selon le Daily Beast, la synagogue était un ancien lieu de pèlerinage juif. Mais les Arabes ont pris le contrôle du bâtiment dès le 19ème siècle.

Après la création d’Israël, elle a été utilisée comme école pour les réfugiés palestiniens.