La communauté d’Auburn dans le Maine aura une dernière chance de dire adieu à une synagogue vieille de 115 avant sa transformation en 10 appartements haut de gamme.

Les 15 membres de la synagogue Beth Abraham ont vendu le bâtiment à un promoteur immobilier, a fait savoir mercredi le Lewiston Sun-Journal.

Dimanche, la communauté fera un tour final du bâtiment puis amènera cérémonieusement un rouleau de Torah au Centre de la synagogue Temple Shalom, forte de 100 familles, une congrégation indépendante et égalitaire (qui était auparavant conservatrice) et que rejoindront les membres de Beth Abraha.

Beth Abraham n’a plus de rabbin depuis plusieurs années et n’ouvrait que trois jours par an à l’occasion des grandes fêtes, selon l’article.

La synagogue a été fondée en 1902, trois ans après l’installation de la première famille juive à New Auburn, et elle s’est installée dans le bâtiment emblématique de brique jusqu’en 1934, selon un hommage paru lors du 90ème anniversaire de la synagogue dans une publication à destination des communautés juives du Maine.

La bimah de la synagogue sera transférée au musée de l’Etat du Maine à Augusta pour une exposition sur la communauté juive de l’état, avait fait savoir Tablet au mois de mai.

Le promoteur, Oleg Opalnyk, a pour sa part déclaré au Sun-Journal que la transformation du bâtiment prendra jusqu’à 18 mois et qu’il a l’intention de conserver son caractère original.

« J’ai aimé l’histoire, de ce qu’il est structurellement, son apparence architecturale aussi », a-t-il dit. « Je vais réutiliser certains vitraux, tous les chandeliers qui sont là. Je veux conserver ce style. J’aime l’ancien, j’aime l’historique ».