Un responsable israélien a sous couvert d’anonymat relayé l’information qu’un accord de cessez-le-feu avait abouti entre le Hamas et Israël. Le gouvernement israélien et le groupe terroriste ont démenti cette idée. Toutefois, le Hamas a souligné « des progrès » dans les négociations sous l’égide des Égyptiens.

Le bilan des pertes humaines augmente au dixième jour de l’opération Bordure protectrice : 237 morts, 1 770 blessés. Au moins une centaine de roquettes ont été tirées sur le centre d’Israël depuis que la « fenêtre humanitaire » – transgressée par le Hamas – s’est achevée à 15H.

Le ministre des Affaires étrangères français Laurent Fabius a prévu une visite en Israël et en Egypte pour trouver une solution – le président François Hollande tirant la sonnette d’alarme quant à l’urgence de la situation. En effet, l’incursion terrestre semble être repoussée mais pas aucunement écartée par Israël – rappelant hier 8 000 réservistes supplémentaires aux frontières avec Gaza.

De plus le ministre de l’Économie israélien Naftali Bennett a informé aujourd’hui que le gouvernement était uni. Peut-être a t-il cherché à faire comprendre que la décision d’entrer à Gaza avait été prise ?

Le Premier ministre turc a poursuivi ses diatribes contre Israël mettant cette fois en avant l’idée que ses frappes contre la bande de Gaza – qui visent à faire cesser les tirs de roquettes – étaient comme « une tentative de génocide systématique » des Palestiniens.

L’UNWRA (organe onusien créé pour les enfants de Gaza) a trouvé une vingtaine de roquettes cachées dans une de ses écoles à Gaza. Le groupe terroriste du Hamas est accusé d’utiliser ses citoyens comme « boucliers humains. »

Pour connaître les événements d’hier, cliquez ici.

Merci d’avoir suivi le direct avec l’équipe.

Fin du direct

Un quotidien égyptien publie les demandes du Hamas

Le journal égyptien Al Youm A Sabe a rapporté les cinq exigences du Hamas pour un cessez-le-feu permanent.

Ouverture de tous les passages de la bande de Gaza.

Ouverture de la frontière de Rafah vers l’Égypte dans les 24 heures, avec des garanties internationales qu’elle ne sera pas fermée.

Ouverture de l’accès naval à Gaza.

Permission aux habitants de Gaza de prier sans restrictions à la mosquée Al-Aqsa sur le Mont du Temple à Jérusalem.
Libération des prisonniers qui ont été initialement libérés dans l’affaire Shalit et ont été de nouveau arrêtés au cours des dernières semaines en Cisjordanie.

Selon le journal, les négociations sur le cessez-le-feu sont coincées. Israël refuse de libérer les prisonniers et de permettre aux Gazaouis d’accéder à la mosquée à Jérusalem.

– Avi Issacharoff

« Nous avons confiance en l’armée » disent les habitants du kibboutz Soufa

« Nos résidents sont très forts, connectés à cet endroit et font confiance aux forces de sécurité », explique Eyal Brandeis, porte-parole du kibboutz de Soufa, une petite communauté au sud de la bande de Gaza qui a été le site de la plus grande infiltration tentée à ce jour par le Hamas jeudi matin .

« L’armée a ordonné aux résidents autour de 4h30 de rester dans leurs maisons et de ne pas sortir » a expliqué Brandeis. « Ceux qui vivent sur ​​la frontière de Gaza savent ce que signifie cette instruction. Nous sommes si près que nous entendons la guerre à nos portes ».

« Nous sommes reliées à la terre d’Israël. C’est notre maison, nous nous battons chaque jour, avec tous les problèmes quotidiens dans la périphérie en termes d’infrastructures et autres. Maintenant, nous allons revenir à notre vie quotidienne. Tout le monde va travailler et continuer notre vie ordinaire ».

L’ambassadeur australien espère que la trêve mettra fin au conflit

Les terroristes du Hamas portaient des lance-roquettes

Des photos publiées ce matin montrent que des terroristes du Hamas qui ont tenté de s’infiltrer portaient des lance-roquettes

L’armée israélienne présente un film sur les attaques du Hamas

La vidéo montre à quel point les combattants du Hamas ont voulu s’infiltrer près du kibboutz Soufa au sud de la bande de Gaza – ce qui suggère peut-être comment l’organisation cherche à mener une attaque terroriste d’envergure.

3 Palestiniens tués par un tir israélien juste avant la trêve

Trois Palestiniens ont été tués jeudi à Rafah par des tirs de char israélien, dans le sud de la bande de Gaza, peu avant l’entrée en vigueur d’une trêve humanitaire de cinq heures, a indiqué le service des urgences de Gaza.

Quatre autres personnes ont été grièvement blessées dans ces tirs sur une maison de Rafah, a précisé Achraf al-Qoudra, porte-parole des services d’urgence. Une femme annoncée comme décédée est dans un état critique, selon le porte-parole.

Cela porte à 230 le bilan des morts palestiniens depuis le début de l’opération israélienne à Gaza le 8 juillet, selon les services de secours palestiniens.

– AFP

Le Hamas revendique un succès dans l’opération d’infiltration

Conformément à sa pratique, ces derniers jours, le Hamas a parlé aux Gazaouis de succès militaires qui n’ont jamais eu lieu.

La tentative d’infiltration de ce matin a été détournée par l’armée israélienne menant les 13 terroristes du Hamas impliqués dans l’opération à fuir avant que le tunnel soit bombardé par l’armée de l’air israélienne.

Mais selon les rapports citant des stations de radio de Gaza, le Hamas a fait savoir que l’opération a été un succès et que les combattants du Hamas ont réussi à tuer des Israéliens.

Le Hamas a fait de fausses déclarations similaires de succès après que ses hommes-grenouilles n’aient pas réussi à atteindre Zikim dans deux tentatives de raids séparés sur le kibboutz avant d’être tués par l’armée israélienne, et après que l’armée ait abattu un drone du Hamas sur Ashdod.

Israël et Gaza tiennent le cessez-le-feu depuis une heure

Une heure après le cessez-le feu humanitaire sous l’égide de l’ONU, les deux parties maintiennent le cessez-le-feu. Il n’y a pas de rapports de tirs de roquettes sur Israël ou de frappes de l’armée à Gaza.

L’UE inquiète de « la situation humanitaire à Gaza »

L’Union européenne a fait savoir qu’Israël a le droit de se protéger contre les missiles en provenance de Gaza, mais demande à l’armée d’agir « proportionnellement » et d’éviter les victimes civiles.

Le Conseil européen « condamne les tirs de roquettes depuis Gaza sur Israël et sur les civils, » a-t-il fait savoir dans un communiqué. « Israël a le droit de protéger sa population contre ce genre d’attaques. Pour ce faire, il doit agir de manière proportionnelle et assurer la protection des civils en toutes circonstances ».

Le conseil « déplore profondément la perte de vies innocentes et le nombre élevé de civils blessés dans la bande de Gaza à la suite des opérations militaires israéliennes et est profondément préoccupé par la détérioration rapide et dramatique de la situation humanitaire », poursuit le communiqué.

« Le Conseil européen appelle les deux parties à désamorcer la situation, à mettre fin à la violence, à mettre fin aux souffrances des populations civiles, notamment en permettant l’accès à l’aide humanitaire, et le retour au calme. »

Les dirigeants européens se félicitent des efforts en cours pour négocier un cessez-le feu et demandent au Hamas de se mettre d’accord en vue d’un tel cessez-le-feu.

« Les Israéliens et les Palestiniens ont besoin de faire le choix stratégique de la paix afin de permettre à leurs générations futures de vivre une vie libérée des conflits passés et de profiter de la stabilité, de la sécurité et de la prospérité dont ils sont actuellement privés » a fait savoir la déclaration.

Abbas va rencontrer Sissi au sujet de Gaza

Le Président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas doit rencontrer le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi jeudi alors que les efforts s’intensifient pour mettre fin à l’échange de tirs de roquettes du Hamas et des frappes aériennes israéliennes qui ont conduit à plus de 200 morts à Gaza depuis le début des combats le 8 Juillet.

La réunion, annoncée par la présidence de l’Egypte, arrive au moment où Israël et le Hamas ont décidé de mettre un terme aux hostilités jeudi, brièvement, pour des raisons humanitaires.

Le Caire est redevenu un centre diplomatique pour mettre fin aux combats dans la bande de Gaza, et ce après que l’Egypte ait proposé un cessez-le-feu qui a été accepté par Israël mais rejeté par le Hamas, car la proposition ne traitait pas toutes ses demandes.

Abbas a rencontré mercredi au Caire  le chef adjoint du Hamas Moussa Abou Marzouk, qui a insisté sur les changements du plan de trêve égyptien comprenant aussi des garanties sur l’ouverture de points de passage frontaliers de la bande de Gaza.

Clinton : « Israël est en train de s’isoler »

L’ancien président américain Bill Clinton met en garde Israël sur « son isolement de l’opinion mondiale » en raison de l’absence d’un processus de paix « viable » avec les Palestiniens.

Plus de 220 Palestiniens, la plupart des civils, ont trouvé la mort pendant 10 jours de bombardements israéliens et des bombardements dans la bande de Gaza en représailles à plus de 1 300 tirs de roquettes sur des centres de population israéliens par des terroristes du Hamas.

« Sur le long terme, il n’est pas bon pour Israël de s’isoler de l’opinion mondiale en raison de l’absence d’un processus de paix viable » a confié Clinton à la chaîne indienne NDTV mercredi.

« À court et à moyen terme, le Hamas peut infliger de terribles dégâts de relations publiques à Israël en le forçant à tuer des civils palestiniens pour contrer le Hamas », a-t-il ajouté.

Le Hamas a une « stratégie visant à forcer Israël à tuer leurs propres civils (palestiniens) de sorte que le reste du monde va les condamner [Israël]», tandis qu’Israël ne peut pas « paraître comme un idiot » en ne répondant pas aux attaques de missiles lourds.

Clinton, qui a mis son poids en tant que président pour un accord de paix global au sommet de Camp David en 2000, exhorte le Premier ministre Benjamin Netanyahu à reprendre des négociations sérieuses.

«Je crois que le Premier ministre Netanyahu pourrait et devrait faire un accord de paix global avec les Palestiniens», dit-il, ajoutant qu’il croit que 60 % des Israéliens seraient prêts à le soutenir.

L’objectif de tous doit être « un processus de paix qui obtienne la reconnaissance de la sécurité d’Israël et la paix et qui permette aux Palestiniens d’avoir leur Etat » a-t-il confié.

Les sirènes retentissent dans la zone d’Eshkol

Dans ce qui est une apparente violation du cessez-le-feu humanitaire de cinq heures qui a commencé il y a seulement deux heures à 10 heures, les sirènes retentissent dans certains villages de la région d’Eshkol, à quelques kilomètres de Gaza.

Il n’est pas clair si une roquette a été lancée dans la zone et si le Hamas est derrière cet acte.

3 mortiers tombent sur le nord de la région d’Eshkol

Trois obus de mortier sont tombés dans la zone nord de la région d’Eshkol à la périphérie de Gaza. Ce tir est une violation du cessez-le-feu humanitaire annoncé jeudi matin, mais il n’est pas clair qu’il a été réalisé par le Hamas, le seul groupe terroriste de Gaza qui a accepté le cessez-le-feu.

L’armée accuse le Hamas d’avoir tiré des mortiers pendant la trêve

L’armée israélienne accuse le Hamas d’avoir effectué des tirs de mortier sur la région d’Eshkol au cours des dernières minutes.

Ces tirs constituent une violation du cessez-le-feu humanitaire de cinq heures convenu par les deux parties. Israël a promis de riposter si l’organisation reprend les tirs pendant la trêve, mais il n’y a aucun rapport immédiat de représailles de l’armée israélienne.

Herzog : l’AP pourrait prendre le contrôle des points de passage de Gaza

Le Président de l’opposition et leader travailliste Isaac Herzog a affirmé que l’Autorité palestinienne pourrait prendre le contrôle des points de passage de la bande de Gaza vers Israël et l’Egypte, et dans le processus qui viserait à remettre la bande entre les mains de l’AP.

« Dans les circonstances actuelles, il y a une possibilité pour un processus diplomatique qui verra l’Autorité palestinienne prendre le contrôle des points de passage [à Gaza], en commençant ainsi un processus de démantèlement naturel [du régime du Hamas à Gaza]» a expliqué Herzog à la radio de l’armée.

« Le cessez-le-feu  humanitaire de cinq heures est une occasion d’atteindre un calme général dans la région » a-t-il ajouté.

Le Caire : début de la rencontre entre Abbas et Sissi

Le Président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas se réunit aujourd’hui avec le président égyptien Abdel Fattah el-Sissi au Caire pour discuter des derniers développements dans la bande de Gaza.

L’Egypte joue un rôle clé dans les efforts pour négocier un cessez-le-feu après 10 jours de tirs de roquettes du Hamas feu sur la population israélienne et de frappes aériennes de représailles d’Israël qui ont tué plus de 200 Palestiniens.

Le Hamas exécute 4 membres pour collaboration

Quatre Palestiniens ont été exécutés par le Hamas accusés d’être des « collaborateurs » depuis le début de l’opération Bordure protectrice le 8 juillet, selon un média Palestinien.

Le Hamas a dit que les quatre Palestiniens ont donné des informations sur les groupes terroristes de Gaza aux services de sécurité d’Israël.

Selon les rapports, le Hamas a arrêté 13 autres Palestiniens sur des soupçons similaires.

Les Brigades Izz ad-Din al-Qassam, la branche armée du Hamas, on dit être à la recherche de collaborateurs présumés supplémentaires.

Inculpation de 3 extrémistes juifs pour le meurtre d’un jeune Palestinien

Le parquet israélien a inculpé jeudi trois juifs pour l’enlèvement et le meurtre d’un jeune Palestinien brûlé vif au début du mois à Jérusalem, a indiqué un communiqué du ministère de la Justice.

L’identité des inculpés n’a pas été divulguée, par crainte de vengeance.

Le communiqué a précisé qu’il s’agit d’un homme de 29 ans, résidant de l’implantation d’Adam en Cisjordanie et de deux mineurs de 16 ans, membres de sa famille.

L’un réside à Jérusalem et l’autre à Beit Shemesh, une localité située à l’ouest de Jérusalem en Israël.

– AFP a contribué.

Altercation sur le mont du Temple : une personne arrêtée

Au dixième jour de l’opération « Bordure Protectrice », les tensions sont fortes sur le mont du Temple.

Une poignée de fidèles musulmans sur le site a commencé à crier aux touristes juifs, et les deux groupes ont été séparés par la police. Un jeune Palestinien a été arrêté au cours de l’incident.

Quelques 35 Palestiniens ont été arrêtés la semaine dernière dans toute la Cisjordanie et à Jérusalem suite à des désordres publics, pour avoir jeté des pierres, des bombes incendiaires et des pneus enflammés dans les manifestations, selon un rapport de police.

Une trêve pour demain matin

Selon le correspondant de l’AFP à Jérusalem, Israël et le Hamas sont d’accord pour un cessez-le-feu à partir de vendredi matin, à 6h heure locale.

Israël et le Hamas d’accord pour un cessez-le-feu à partir de vendredi

Israël et le mouvement Hamas ont trouvé un accord pour un cessez-le-feu à Gaza à compter de vendredi 03H00 GMT, selon un responsable israélien sous couvert de l’anonymat.

Les protagonistes du conflit « ont trouvé un accord pour un cesssez-le-feu à compter de vendredi 06H00 du matin », a indiqué cette source.

Un responsable israélien parle d’un accord de trêve, le Hamas pas au courant

Un responsable israélien a affirmé jeudi qu’un accord pour une trêve à partir de vendredi avait été conclu avec le Hamas, mais le mouvement palestinien a dit n’être pas au courant d’une telle entente.

Le responsable israélien, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat, a déclaré à l’AFP que les protagonistes du conflit « ont trouvé un accord pour un cessez-le-feu à compter de vendredi 06H00 (03H00 GMT) ».

Cependant un porte-parole du mouvement islamiste palestinien Hamas à Gaza, Fawzi Barhoum, a déclaré à l’AFP: « Nous n’avons pas d’informations sur un tel accord ».

Au Caire, les autorités égyptiennes qui jouent les médiateurs entre Israël et le Hamas n’étaient pas en mesure de confirmer dans l’immédiat la conclusion d’un accord.

Selon Hazem Abou Shanab, un responsable du Fatah, le mouvement du président Mahmoud Abbas, au Caire, « il y a quelque chose sur la table mais rien de finalisé ».

Le Hamas avait rejeté mardi une première initiative de cessez-le-feu formulée par l’Egypte et acceptée par Israël.

Un soldat israélien légèrement blessé

Un soldat a été légèrement blessé dans une explosion en bordure de route à Kerem Shalom près de la bande de Gaza, a indiqué l’armée.

L’attaque marque la deuxième violation du Hamas pendant les cinq heures de trêve humanitaire de jeudi, et le dernier d’une série de tentatives infructueuses par le Hamas de parvenir à un succès opérationnel dans la poursuite des combats avec Israël.

Yoav Mordechai major général de l’armée israélienne prévient que si le Hamas reprend les tirs après 15 heures, Israël répondra avec une « très grande force. »

La Knesset accueille les enfants des villes du sud

La Knesset accueille des centaines d’enfants des villes du sud lors d’une visite spéciale au Parlement aujourd’hui pour les sortir du quotidien des tirs de roquettes.

« J’espère que le retour au calme sera pour bientôt, » a déclaré le directeur général de la Knesset Ronen Plot, aux enfants.

Netanyahu a refusé d’étendre la trêve

Le Premier ministre israélien refuse d’accorder une extension dans la trêve et s’apprête à reprendre les frappes dès que la trêve temporaire prendra fin.

Le Parlement européen appelle à un cessez-le-feu à Gaza

Le Parlement européen a appelé jeudi à un « accord de cessez-le-feu » entre Israël et le Hamas, en soulignant qu’il n’existait « aucune justification à des attaques ciblant délibérément des civils innocents ».

Dans une résolution adoptée en séance plénière à Strasbourg, le Parlement appelle « le Hamas et les autres groupes armés » à « mettre un terme immédiatement » à leurs tirs de roquettes sur Israël depuis la bande de Gaza. Il demande également la fin « de toute action militaire israélienne contre Gaza ».

« Le conflit en cours cause des pertes tragiques en vies humaines et des souffrances inacceptables aux populations civiles des deux camps », soulignent les parlementaires dans leur résolution, qui appellent à « l’arrêt immédiat de tous les actes de violence qui menacent la vie de la population civile ».

Dans une déclaration devant les députés, le sous-secrétaire italien pour les affaires étrangères Benedetto Della Vedova, s’exprimant au nom de la chef de la diplomatie de l’UE Catherine Ashton, a souligné de son côté qu’il fallait « convaincre les responsables israéliens et palestiniens de prendre les décisions audacieuses et courageuses nécessaires pour mettre fin à l’actuelle spirale de violence et à reprendre les négociations ».

Des sources disent au ToI : pas d’accord encore, mais les négociations progressent

Il n’y a pas accord de cessez-le-feu encore, ont affirmé des sources égyptiennes, israéliennes et palestiniennes au Times of Israel. Mais les sources conviennent que des progrès significatifs ont été accomplis dans les négociations de cessez-le-feu.

Le cabinet de sécurité israélien et les dirigeants du Hamas détiendront chacun une réunion sur l’état d’avancement des négociations ce soir.

La proposition actuelle est basée sur la suggestion du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, puis les discussions commenceront sur ​​l’ouverture du passage de Rafah avec l’Egypte, qui serait occupé par les forces de l’Autorité palestinienne.

A la fin du cessez-le-feu, la sirène retentit à Ashkelon

Des sirènes sonnent à la zone industrielle d’Ashkelon à la minute même où le cessez-le feu humanitaire entre Israël et le Hamas se termine jeudi après-midi.

Les responsables israéliens ont averti que la reprise des tirs de roquettes conduirait Israël à répondre avec une « très grande force ».

Cela semble être hors de propos avec la reprise des tirs de roquettes.

Sirène à Zikim

Une sirène retentit À Zikim, près de la frontière de Gaza.

Des tirs de roquettes à partir de Gaza se poursuivent après la fin de la trêve humanitaire à 15h00 heure locale.

Hamas : « pas d’accord » sur une trêve mais des efforts en cours

Un responsable du mouvement palestinien Hamas a nié jeudi qu’un accord pour une trêve ait été trouvé avec Israël, peu après qu’un responsable israélien a annoncé un cessez-le-feu à partir de vendredi 03H00 GMT.

« Les informations sur un accord de cessez-le-feu sont inexactes. Des efforts sont en cours, mais il n’y a pas d’accord pour le moment », a déclaré à l’AFP le porte-parole du Hamas Sami Abou Zouhri.

Alerte à Beer Sheva

Les sirènes retentissent dans la zone du sud.

Erdogan accuse Israël de commettre une « tentative de génocide »

Le Premier ministre turc, allié du Hamas, continue ses diatribes à l’égard de l’Etat d’Israël.

Le Premier ministre islamo-conservateur turc Recep Tayyip Erdogan a une nouvelle fois attaqué jeudi Israël, dénonçant ses bombardements de la bande de Gaza comme « une tentative de génocide systématique » des Palestiniens.

« Ce n’est pas la première fois que nous sommes confrontés à une telle situation. Depuis 1948, tous les jours, tous les mois et surtout pendant le mois sacré du ramadan, nous assistons à une tentative de génocide systématique » de la part de l’Etat hébreu, a-t-il dit lors d’un colloque international de dignitaires musulmans à Istanbul.

Recep Tayyip Erdogan (droite) et Ismael Haniyeh (Crédit: Mohammed al-Ostaz/ Flash 90)

Recep Tayyip Erdogan (droite) et Ismael Haniyeh (Crédit: Mohammed al-Ostaz/ Flash 90)

Ban Ki-moon : une courte trêve peut conduire à davantage

Un peu moins d’une heure après l’expiration de la trêve humanitaire, le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon publie une déclaration appelant à la trêve de cinq heures pour servir de base à une fin plus définitive pour les combats.

« La pause montre que la cessation des hostilités est possible si toutes les parties démontrent la volonté nécessaire de mettre les intérêts de civils, qui ont le plus souffert de cette escalade, en priorité, » peut-on lire dans un communiqué publié par son porte-parole.

« Encouragé par des discussions au Caire, le Secrétaire général espère que la pause humanitaire d’aujourd’hui peut conduire à un calme plus durable et exprime une nouvelle fois son soutien aux efforts internationaux, menés par l’Egypte, pour parvenir à un cessez-le-feu durable. »

Ban Ki-moon, chef de l'ONU (Crédit : Fabrice Coffrini/AFP)

Ban Ki-moon, chef de l’ONU (Crédit : Fabrice Coffrini/AFP)

L’UNWRA a trouvé 20 roquettes dans une école

Selon l’organe onusien, c’est la première fois qu’ils trouvent des roquettes dans une école.

Bennett réitère son appel à Israël à augmenter la force de ses frappes contre le Hamas

Lors d’une visite à Ashkelon, le ministre de l’Economie Naftali Bennett a dit que « le temps du Hamas est épuisé. »

« Ces derniers jours, les résidents israéliens sont soumis à une attaque concertée et continue du Hamas, dont le but est de faire du mal à autant de Juifs que possible par autant de façons que possible, par le tir de roquettes, par des infiltrations par mer, par le terrorisme et des explosifs nichés dans les tunnels souterrains », explique le président du parti Habayit Hayehudi.

« Le Hamas est non seulement cruel, mais lâche. Alors que les soldats de Tsahal se battent pour les enfants d’Israël, les terroristes du Hamas se battent au détriment des enfants palestiniens. À la lumière des attaques incessantes du Hamas, le temps du Hamas est épuisé. »

Bennett réitère son appel à Israël à augmenter la force de ses frappes contre le Hamas.

« Des dizaines de milliers de soldats de Tsahal, le service actif et de réserve, ont été stationnés tout le long de la périphérie de Gaza et sont en état d’alerte pour de longs jours maintenant. Les habitants d’Israël sont unis, le gouvernement est uni à travers le spectre politique derrière le Premier ministre d’Israël. Avec l’aide de Dieu, nous allons gagner. »

Il n’est pas clair si Bennett exprime un espoir, ou une déclaration de politique. Le cabinet a été tout sauf uni ces derniers jours sur ce qu’il faut faire à Gaza.

Le commentaire de Bennett est-il le signe que les dirigeants d’Israël ont pris la décision d’une campagne militaire terrestre à Gaza ?

Possible infiltration terroriste à Eshkol

Les résidents du conseil régional d’Eshkol doivent rester chez eux jusqu’à nouvel ordre. L’armée a été dépêchée à Ein Hashlosha.

La maison d’un diplomate français endommagée par une frappe israélienne

La maison du chef d’antenne consulaire français à Gaza, Majdi Shakoura, un franco-palestinien, a été endommagée jeudi par une frappe aérienne israélienne, a-t-on appris auprès de l’intéressé.

En outre, la maison voisine de ses enfants, dans le quartier d’al-Sudania, au nord-ouest de la ville de Gaza, a été complètement aplatie par une seconde frappe aérienne israélienne, selon des photos postées par M. Shakoura sur sa page Facebook.

Aucun membre de la famille de M. Shakoura n’était à l’intérieur des deux maisons au moment des raids israéliens.

Selon le diplomate, les frappes aériennes ont eu lieu tôt jeudi matin, avant l’entrée en vigueur d’une trêve humanitaire à 07H00 GMT. La maison de ses enfants a été détruite par deux missiles tirés par un chasseur F-16, a-t-il précisé à l’AFP.

M. Shakoura et l’une de ses filles avaient été légèrement blessés lors d’un raid israélien sur sa maison en novembre 2011. Son épouse, enceinte de deux mois, avait perdu son bébé.

La France avait alors rappelé à Israël « l’impérieuse nécessité d’éviter toute atteinte à des civils ».

Les autorités israéliennes avaient expliqué que le raid israélien visait un poste de la police navale du Hamas après le tir d’une roquette sur le sud d’Israël.

La France est le seul pays européen à maintenir une antenne consulaire à Gaza.

– AFP

Une roquette frappe près de Beer Sheva

De nombreuses routes fermées à Beer Sheva

La police israélienne a fermé un certain nombre de grandes routes dans le sud d’Israël situées près de la ville méridionale de Beer Sheva, y compris la route 25, la route principale allant de Beer Sheva au nord-ouest dans les villes de Sderot et Ofakim à côté de la bande de Gaza.

Des parties de la Route 40, la route principale nord-sud qui traverse Beer Sheva, ont également été fermées à cause d’une possible infiltration terroriste.

Pas de matchs de Coupes d’Europe en Israël « jusqu’à nouvel ordre »

Les matchs de Ligue des Champions ou d’Europa League de football impliquant des clubs israéliens ne pourront avoir lieu en Israël jusqu’à nouvel ordre, du fait de la « situation actuelle » dans le pays et du conflit entre Israël et le Hamas, a annoncé l’UEFA jeudi.

« Le panel d’urgence de l’UEFA s’est réuni le 16 juillet et a décidé que, à cause de la situation actuelle en Israël en terme de sécurité, aucun match des compétitions organisées par l’UEFA ne pouvait être joué dans ce pays jusqu’à nouvel ordre », a annoncé l’instance dirigeante du football européen dans un communiqué.

– AFP

Le Liban porte plainte à l’ONU contre Israël

Le Liban a déposé jeudi une plainte contre Israël auprès du Conseil de sécurité de l’ONU en raison « des violations dangereuses et répétées contre sa souveraineté », affirme un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Selon Beyrouth, son voisin du sud a tiré, entre le 11 et 14 juillet, 102 obus d’artillerie contre son territoire. Selon le décompte de l’AFP, neuf roquettes ont été tirées à partir du Liban contre Israël sur la même période.

« Le Liban condamne ces tirs de roquettes vers la Palestine occupée (Israël) par des éléments incontrôlés ou par des groupuscules marginaux et souligne que ces actes menacent la paix et la stabilité, ne servent ni l’intérêt du Liban ni celui de la résistance palestinienne et offrent des prétextes à Israël pour agresser le Liban et sa souveraineté », assure le communiqué du ministère.

Le ministère rappelle que son pays a arrêté récemment « des individus impliqués dans ces tirs ».

Le gouvernement libanais souligne qu’il se sent engagé par tous les points de la résolution 1701 (qui a mis fin à la guerre de 2006 entre Israël et le Hezbollah libanais) et que son armée mène sa tâche dans ce cadre avec la Force intérimaire de l’ONU au Liban (Finul).

Depuis le début de l’année jusqu’à fin mai, Israël « a violé 516 fois la résolution 1701 que ce soit par voie aérienne, par terre ou par mer », selon le ministère.

– AFP

Sirène à Ein Hashlosha

Risque d’infiltration terroriste possible.

Liberman appelle l’ONU à condamner la découverte d’arme

Le ministère des Affaires étrangères appelle l’ONU à condamner les armes à l’école de l’UNRWA

Le ministère israélien des Affaires étrangères répond à la découverte d’une cache d’armes dans une école de l’UNRWA en appelant la communauté internationale à condamner comme une violation du droit international.

« Encore une fois, les terroristes de Gaza abusent des installations de l’ONU pour mener à bien leurs activités violentes. Le Hamas et d’autres groupes terroristes sont déterminés à mettre les civils en danger et ne respecteront rien dans leur violente frénésie », a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Yigal Palmor au Times of Israel.

« Nous nous attendons à ce que l’ONU et la communauté internationale condamnent et agissent fermement contre cette violation flagrante du droit humanitaire international, qui met en danger les enfants et les activités humanitaires de l’ONU. »

– Raphaël Ahren

Une roquette endommage une maison près d’Ashkelon

Pas de blessés à déplorer, la police est sur les lieux.

2 roquettes interceptées à Tel Aviv

Les sirènes ont retenti dans le centre d’Israël

Tel Aviv, Ramat Gan, Bnei Brak, Petach Tikva, Givatayim

Possible voyage de Fabius au Proche-Orient en fin de semaine

Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, pourrait se rendre en fin de semaine au Proche-Orient, notamment en Egypte, Jordanie et Israël, afin de s’entretenir des moyens de mettre un terme au conflit entre Israéliens et Palestiniens, selon des responsables français s’exprimant sous couvert d’anonymat.

« Ce n’est pas impossible mais pas sûr du tout. Il faut que ce soit utile », a déclaré jeudi l’un de ces responsables. Un tel voyage est en projet, a indiqué un autre responsable.

Interrogé à Paris, l’entourage du ministre n’a pas confirmé un tel déplacement. Mercredi matin, Laurent Fabius avait évoqué, lors d’un entretien avec une radio française, l’hypothèse d’un déplacement au Caire où se tiennent des discussions tendant à mettre un arrêt au conflit israélo-palestinien.

Mercredi, le chef de la diplomatie française avait indiqué que l’Europe était « prête à faire des choses » pour aider à aboutir à une trève durable entre les belligérants, par exemple via des « forces qui pourraient contrôler les passages entre Gaza et Israël ».

Laurent Fabius (Crédit : Lionel Bonaventure/AFP)

Laurent Fabius (Crédit : Lionel Bonaventure/AFP)

3 garçons palestiniens tués par une frappe israélienne

Trois mineurs palestiniens ont été tués jeudi après-midi lors d’un raid israélien sur le centre de la ville de Gaza, ont indiqué les services d’urgence locaux.

« Au moins trois enfants de la même famille ont été tués dans une frappe israélienne sur le quartier de Sabra, au centre de la ville de Gaza », a déclaré à l’AFP Achraf al-Qoudra, le porte-parole des services d’urgence.

– AFP

Sirène à Ashdod

Nick Clegg : « les actions israéliennes sont disproportionnées »

Le vice-Premier ministre de la Grande-Bretagne se prononce contre l’opération israélienne contre le Hamas dans la bande de Gaza, disant que les actions de l’armée israélienne sont « délibérément disproportionnées. »

Selon le Guardian, Nick Clegg affirme que l’opération en cours à Gaza « s’élève maintenant à une forme de punition collective disproportionnée. Elle conduit à une crise humanitaire dans la bande de Gaza, qui est tout simplement inacceptable. »

Nick Clegg (Crédit : CC BY-SA 2.0/ Wikimedia commons)

Nick Clegg (Crédit : CC BY-SA 2.0/ Wikimedia commons)

Sirènes à Ashdod, Ashkelon, Nes Ziona, Rehovot

Un soldat légèrement blessé

L’armée israélienne rapporte qu’un soldat a été légèrement blessé par un mortier tiré de Gaza. Le porte-parole ne donne aucune indication de quand et d’où l’incident a eu lieu.

Hollande : Laurent Fabius se rendra vendredi en Egypte et en Israël

Le ministre des Affaires étrangères français n’était pas sûr de son voyage dans la région.

Sirènes à Kiryat Gat, Ashdod

Le sort du jet de Malaisie détourne l’attention des médias en Israël

L’attention des médias en Israël et à l’étranger est en train de passer à l’Ukraine pour la première fois depuis des jours après que des rapports affluent qu’un avion commercial de Malaisie Airlines a été abattu au-dessus de l’Ukraine.

Le vol Malaysian Airlines MH17 a disparu avec 295 passagers à bord.

Début d’incendie près d’Ashkelon après un tir de roquette de Gaza

Au moins 100 roquettes depuis la fin de la « pause humanitaire »

Depuis 15H, le Hamas a tiré au moins une centaine de roquettes – notamment vers le centre d’Israël, dont Tel Aviv – endommageant des maisons, provoquant un incendie près d’Ashkelon.

Le bilan des pertes humaines s’élève à 237 personnes et plus de 1 700 blessés.

Sirènes à Netivot