Le corps d’une femme de 20 ans a été découvert ce dimanche à Nazareth et a été identifié comme celui de la touriste polonaise disparue depuis jeudi.

La jeune femme, dont l’identité n’a pas été dévoilée, a été découverte dans un bosquet près de l’école Amal de la ville.

S’appuyant sur les premières observations des médecins légistes, les autorités pensent qu’elle aurait été violée avant d’être assassinée, comme l’ont rapporté plusieurs médias israéliens.

La zone a été fermée par les enquêteurs de la police du district Nord, et les forces de l’ordre ont affirmé traiter l’affaire comme un cas d’homicide.

S’exprimant devant les médias, le maire de Nazareth, Ali Salam, est revenu sur la chronologie des événements : «  La touriste est arrivée il y a trois jours dans un hôtel de la ville avec son groupe. Elle a quitté l’hôtel et n’est pas revenue. Les travailleurs du bâtiment  d’une école locale ont découvert son corps dans le [à proximité du] bosquet et ont immédiatement appelé la police. »

Dans un incident séparé, un corps a été découvert par des randonneurs ce dimanche dans le parc national Arbel, au nord d’Israël.

Ni l’identité du corps, ni son sexe, n’ont pu être immédiatement déterminés.

La police a lancé une enquête.