Un touriste américain a été agressé par un vigile du tramway à Jérusalem, alors que d’autres gardes et des passagers n’interviennent pas, comme le montre une vidéo publiée lundi.
 
Dans le clip diffusé sur la Dixième chaîne israélienne, le jeune touriste peut être vu en train de crier «Laissez moi! » et « Lâchez moi!» en anglais à plusieurs reprises pendant que le garde lui continue de le tenir, de le secouer et même de mettre ses mains autour de son cou à un certain moment.

L’agression a eu lieu dans l’une des stations du tramway, qui traverse la capitale. Au fur et à mesure que touriste s’énerve, la garde semble plus déterminé à le contenir et agir avec force.

Une femme, qui semble être également une garde, tente de calmer son collègue qui continue à maintenir le malheureux jeune homme.

« Il n’est pas normal, » dit-elle du touriste, en tirant sur le bras du garde dans ce qui semble être une tentative de lui faire lâcher prise.

Plus tard dans la vidéo, on peut entendre la femme dire à quelqu’un que le touriste « a essayé de sauter [sur les rails]» et que «la police et une ambulance ont été appelées pour l’emporter. »

Tant le garde que le touriste ont porté plainte à la police contre l’autre partie.

Le garde prétend que la violente altercation a commencé lorsque le touriste a mordu un autre garde et n’a pas payé pour son billet pour monter dans la rame.

De son côté, le jeune homme affirme avoir payé son billet et que les gardes l’harcèlent pour rien.

CityPass, la société qui exploite le tramway, a déclaré dans un communiqué que le passager en question était connu «pour avoir un historique d’altercations avec le personnel et les passagers du tramway. »

La société a ajouté que le touriste, lors d’un incident, avait presque provoqué un accident en circulant à planche à roulettes sur les rails.

Citypass a enfin affirmé que le touriste américain anonyme avait été arrêté par la police et qu’une plainte avait été déposée contre lui, mais qu’un examen supplémentaire de la situation aurait lieu compte tenu de la publication de la vidéo montrant l’incident.

Un avocat parlant au nom du touriste a déclaré que la vidéo « parle d’elle-même» et que «ce type de violence, même si elle avait été appliquée par des agents de l’application de la loi était inhabituelle. »

«Il y a ici une violence réelle. Le touriste envisage de quitter Israël à la suite de cet incident », a-t-il dit sur la Dixième chaîne.