VARSOVIE, Pologne — Une ville du centre de la Pologne va protéger un cimetière juif d’être transformé en complexe résidentiel avec un parking souterrain.

Le conseil municipal de Grodzisk Mazowiecki a loué le terrain d’un cimetière juif dans ses limites historiques au promoteur Futura G.M., empêchant ainsi la compagnie de construire un complexe résidentiel sur le terrain.

Le projet des autorités locales est d’assurer que le cimetière soit adéquatement reconnu.

L’accord signé par la compagnie Futura G.M. et la ville de Grodzisk est d’une période indéfinie. Après avoir identifié le statut légal des parcelles louées et avoir déterminé la propriété, la municipalité compte acheter le terrain. L’accord a été signé en janvier mais n’a été annoncé par les médias locaux que la semaine dernière.

Futura G.M. a déjà quitté la zone du cimetière.

« Tous les travaux pour nettoyer la zone seront conduits d’une manière qui garantisse le respect de ceux qui sont enterrés ici, les anciens résidents juifs de Grodzisk Mazowiecki, en coopération proche et sous la supervision de la communauté juive de Varsovie, » a déclaré à JTA le maire de Grodzisk, Grzegorz Benedykciński.

La ville va restaurer les ruines de la porte historique du cimetière du 19e siècle, qui comprend une inscription en hébreu, et construire une nouvelle clôture de protection autour du cimetière.

Le cimetière juif de Grodzisk a été divisé après la Seconde Guerre mondiale, avec une petite section maintenue comme cimetière et le reste du terrain acquis par une compagnie privée.

Les projets de construction d’appartements sur le site avaient été suspendus en novembre 2014 après des protestations contre ces projets de la communauté juive de Varsovie et d’un militant local, qui n’est pas juif, Robert Augustyniak, qui avaient appelé à ce que le cimetière soit enregistré comme zone protégée.