Une bombe a explosé près d’un véhicule militaire de Tsahal, en patrouille le long de la bande de Gaza lundi 27 janvier. Selon un communiqué de l’armée israélienne, l’explosion n’a pas fait de dégâts matériels ni causé de pertes humaines. Il s’agit de la deuxième attaque ciblée à l’encontre d’un véhicule de Tsahal près de Gaza. En effet, un accident similaire s’est produit la semaine dernière.

L’on note une nette recrudescence de la violence qui se localise le long de la bande de Gaza depuis le début du mois de janvier.  Plusieurs dizaines de roquettes ont été tirées depuis le début de l’année, surtout au Néguev, le jour des funérailles de l’ancien Premier ministre Ariel Sharon, le 13 janvier.

Le 26 janvier, l’Etat d’Israël a déclaré qu’il avait décidé d’autoriser le transfert de plus de matériaux de construction dans la bande de Gaza. Ce transfert de matériaux ayant été interompu suite à la découverte d’un tunnel clandestin, reliant de manière souterraine la bande de Gaza à Israël.

L’armée de Tsahal estime que des dizaines de tunnels clandestins sont creusés en Israël par le Hamas, qui se prépare à un nouveau cycle de conflit.

Elhanan Miller a contribué à cet article.