Quatre officiers de la police des frontières israélienne ont été légèrement blessés samedi soir après avoir été heurtés par une voiture palestinienne à proximité du village de Beit Umar, près d’Hébron, en Cisjordanie.

La police pense que l’incident pourrait être une attaque terroriste, bien que le conducteur ait affirmé que la collision était accidentelle.

Les soldats surveillaient la route près de l’entrée du village palestinien quand le véhicule les a percutés. Un officier a tiré dans les pneus de la voiture et l’a immobilisée.

Au cours de l’enquête préliminaire, le conducteur a affirmé avoir accidentellement appuyé sur l’accélérateur plutôt que sur les freins, précisant ne pas avoir eu l’intention de s’en prendre aux soldats.

Toutefois, la police a découvert que la voiture, une Citroën de couleur bleue, avait été volée et envisage que la collision ait été intentionnelle, selon le site d’informations NRG.

Le conducteur a été soumis à un interrogatoire.

Deux des soldats blessés ont été évacués à l’hôpital Hadassah-Ein Kerem de Jérusalem, tandis que les deux autres ont été soignés sur place.