Une cour d’appel de New York a relancé un procès pour licenciement abusif contre une synagogue, qui a renvoyé une employée tombée enceinte avant son mariage.

Le jugement de la cour d’appel du deuxième circuit américain a ouvert jeudi la porte à une reprise des poursuites menées par Alana Shultz, ancienne employée de la congrégation Shearith Israël, a annoncé Reuters.

Shultz travaillait comme directrice des programmes de la congrégation depuis 11 ans quand elle a été licenciée en 2015. Elle affirme avoir été renvoyée le 21 juillet 2015, au retour de sa lune de miel, et qu’il lui avait été dit, pendant une réunion avec les responsables de la synagogue, que son licenciement s’inscrivait dans le cadre d’une « restructuration ».

Selon son avocat, elle a cependant été renvoyée parce que ses employeurs ont appris qu’elle était enceinte de 19 semaines.

Son licenciement a pris effet le 15 août 2015, mais Shultz a déclaré que la synagogue avait tenté de la réembaucher 10 jours avant, après avoir appris qu’elle avait pris un avocat, a indiqué Reuters.

La congrégation Shearith Israël de Manhattan. Illustration. (Crédit : Gryffindor/CC BY-SA/Wikimedia Commons)

La congrégation Shearith Israël de Manhattan. Illustration. (Crédit : Gryffindor/CC BY-SA/Wikimedia Commons)

Le juge d’une cour inférieure avait estimé que, comme la synagogue avait proposé de la réembaucher, Shultz n’avait pas souffert d’ « action faisant obstacle à l’emploi » pour soutenir sa plainte au titre de la loi contre la discrimination. La cour d’appel n’a cependant pas retenu le même raisonnement, et a déclaré que son renvoi initial constituait bien une action faisant obstacle à l’emploi.

Sarir Silver, avocat de la congrégation, a déclaré que son client étudiait ses options légales et pourrait faire appel.

Une avocate de Shultz a salué la décision de justice. « Aucune employée ne devrait craindre d’être renvoyée parce qu’elle est enceinte, a indiqué Jeanne Christensen par e-mail. Nous attendons de voir comment faire appliquer les droits de notre cliente. »

Shearith Israël, parfois appelée la synagogue espagnole et portugaise, est la plus vieille congrégation juive des Etats-Unis.