Le ministre canadien des Affaires étrangères John Baird, un poids lourd du gouvernement du Premier ministre Stephen Harper, a annoncé mardi qu’il démissionnait de son poste.

« J’ai parlé hier soir avec le Premier ministre et l’ai informé que je démissionnais du gouvernement. Je lui ai exprimé mon intention de ne pas me représenter aux prochaines élections » attendues en octobre, a-t-il dit à la Chambre des Communes. « Je lui ai aussi fait part de mon intention de démissionner en tant que membre du Parlement dans les semaines à venir ».

John Baird, qui était ces dernières semaines très impliqué dans le dossier de la libération d’Egypte du journaliste canadien d’Al-Jazeera Mohamed Fahmy, n’a pas donné de raison pour sa démission.

Son départ, qui prend par surprise la classe politique à Ottawa, avait fait l’objet de fuites dans la presse canadienne lundi soir.

« Le moment est venu pour moi d’entreprendre un nouveau chapitre dans ma vie », a déclaré M. Baird, 45 ans, qui a entamé sa carrière politique il y a vingt ans.

Après la démission de Jim Flaherty, le très respecté ministre des Finances au printemps dernier, décédé depuis, le gouvernement conservateur du Premier ministre Stephen Harper perd un deuxième poids lourd en moins d’un an avec le départ de M. Baird.

On ignore pour l’instant qui lui succédera à la tête de la diplomatie canadienne.