Les députés et le président de la Knesset Yuli Edelstein ont décidé que le garde de la Knesset assouplira les règles sur la tenue vestimentaire et ne renverra pas les personnes en fonction de la longueur de leur jupe jusqu’à ce qu’une nouvelle commission ne présente ses recommandations sur le code vestimentaire a adopter au Parlement.

Cette décision fait suite à une manifestation de certains assistantes au sujet du nouveau code vestimentaire, qui avait valu à certaines femmes employées à la Knesset de se voir décliner l’entrée à cause de la longueur de leur jupe.

Les députés ont accepté de parler à leurs assistantes, et leur ont demandé d’agir avec « bon sens », explique Edelstein au Times of Israel.