Le procureur général Yehuda Weinstein a convoqué pour jeudi une réunion avec de hauts fonctionnaires du ministère public pour examiner les allégations de malversations financières qui concernent le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son épouse Sara, suite au rapport de Contrôleur de l’État publié la semaine dernière et au témoignage d’un ex-intendant qui a travaillé avec le couple à la résidence du Premier ministre.

Le rapport sur les dépenses publié par le contrôleur de l’État Yossef Shapira détaillait des dépenses somptuaires de Netanyahu et son épouse à leur résidence officielle à Jérusalem ainsi que dans leur maison privée à Césarée et envisageait d’éventuels méfaits criminels de la part des époux.

Selon Haaretz, le Parquet devrait recommander que Weinstein élargisse l’enquête sur les allégations et convoque des employés de la résidence officielle pour des interrogatoires.

La police a dit que l’épouse de Netanyahu risque également d’être convoquée pour un interrogatoire.

Le procureur général pourrait recommander une enquête policière sur les allégations.

Le calendrier d’une telle décision est important politiquement puisque les élections générales auront lieu le 19 mars.