« Une fenêtre d’opportunités s’est ouverte pour l’alyah en Israël, dans les deux prochaines années, nous allons d’abord intégrer et en parallèle nous allons nous occuper de la question des équivalences professionnelles »

Ce matin dans le cadre de la mise à jour donnée par la ministre de l’Immigration et de l’Intégration Sofa Landver devant le gouvernement concernant le plan pour supprimer les obstacles à l’emploi des immigrants en Israël, il a été convenu que le ministère de l’Immigration et de l’Intégration présentera dans une semaine un plan national d’intégration et de plus, il a été convenu que le ministère de la Santé allait faire passer une urgente legislation visant à résoudre la question des équivalences des professions médicales.

A la lumière des récents événements qui se sont déroulés à Paris et deux mois après que le gouvernement ait approuvé le plan pour supprimer les obstacles à l’emploi des immigrants en Israël, la ministre de l’Immigration et de l’Intégration Sofa Landver a informé le gouvernement des progrès réalisés dans le travail de mise en oeuvre.

Les mesures approuvées font partie d’un large éventail de recommandations pour éliminer les obstacles à l’emploi des immigrants en Israël, qui ont été formulées par un comité interministériel, et permettant aux immigrants qui vivent encore à l’étranger de savoir comment l’Etat d’Israël reconnaîtra leurs professions lorsqu’ils immigreront afin de s’intégrer rapidement dans leur profession en Israël.

Compte tenu de la demande croissante pour l’alyah, le gouvernement prendra des mesures rapides pour tirer parti de la fenêtre d’opportunités d’immigration et accélérer le travail de mise en oeuvre dans le cadre du programme visant à régler la question des permis pour les immigrants dont la profession necessite un permis.

Parmi les mesures prises :

Les ministères ont déjà terminé les publications pertinentes relatives aux procédures d’obtention du permis d’exercer sur les sites internet : en cinq langues sur les sites des ministères de l’Immigration et l’Intégration, de l’Education, de la Santé et dans les prochains jours également sur celui du ministère de l’Economie.

Les candidats à l’immigration pourront, avant leur alyah, déposer sur le site en cinq langues, une demande d’examen de leur statut pour déterminer en principe l’octroi d’une licence pour exercer en Israël pour les professions qui dépendent des ministères chargés de la Santé, de l’Education et de l’Economie, de plus, il sera possible de soumettre des demandes en ligne pour des licences auprès des ministères de la Santé et de l’Economie.

La ministre de l’Immigration et de l’Intégration Sofa Landver a declaré : « Ces jours-ci, alors que la demande pour l’alyah est en forte hausse, nous devons redoubler d’efforts et travailler main dans la main pour achever la mise en œuvre du programme pour faciliter l’intégration des nouveaux immigrants sur le marché du travail. La disparition des craintes quant à l’emploi et à la facilitation du processus d’intégration professionnelle en Israël sont un outil essentiel pour encourager une immigration et une integration réussies et je suis sûre que plus nous allons de l’avant avec le plan, plus la décision de s’installer en Israël sera facile pour beaucoup de Juifs qui veulent rentrer à la maison ».