Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou est arrivé dimanche à Téhéran pour une visite surprise durant laquelle il doit rencontrer le président Hassan Rohani et son homologue iranien Hossein Dehghan, a annoncé la télévision d’Etat iranienne.

La visite de Choïgou intervient seulement cinq jours après celle de Dehghan à Moscou. Selon la télévision d’Etat, il doit discuter avec les responsables iraniens de la « situation régionale ».

Rien n’a filtré pour l’instant sur ces discussions, mais l’Iran et la Russie veulent « renforcer » leur coopération militaire, comme l’avait affirmé Choïgou mardi après avoir rencontré son homologue iranien à Moscou.

Dehghan avait également rencontré le président russe Vladimir Poutine et le vice-Premier ministre Dmitri Rogozine.

La Russie doit livrer à l’Iran des systèmes anti-missiles S-300 et, selon les médias iraniens et russes, Téhéran veut aussi acheter des avions de chasse Sukhoi 30 à la Russie.

L’Iran et la Russie soutiennent financièrement et militairement le régime du président syrien Bachar al-Assad, au grand dam des pays occidentaux, de la Turquie et de certains pays arabes, en particulier l’Arabie saoudite, rival régional de l’Iran.