La mère de Naftali Fraenkel, l’un des trois adolescents enlevés, est arrivée au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU à Genève mardi pour appeler à une condamnation internationale du kidnapping. Rachel Fraenkel demande aux représentants de réclamer la libération de son fils, de Eyal Yifrach et de Gil-ad Shaar, qui ont été kidnappés avec lui.

Rachel Fraenkel était accompagnée de Bat-Galim Shaar et de Iris Yifrach, les mères des deux autres adolescents. Mais seule la mère de Naftali Fraenkel s’est adressée à l’assemblée réunie. Les trois adolescents ont été enlevés le jeudi 12 juin 2014 près de Hébron, alors qu’ils faisaient de l’auto-stop après avoir quitté la yeshiva.

Israel accuse le groupe terroriste du Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, d’être derrière le kidnapping, mais pour le moment personne n’a revendiqué l’enlèvement.