Le printemps a finalement pointé le bout de son nez. La période idéale pour faire cap vers le sud et profiter du soleil du Néguev, avant qu’il ne fasse trop beaucoup rtop chaud.

Et le Neguev offre plusieurs options qui raviront adultes et enfants.

Si vous décidez d’y passer la nuit, vous aurez un large éventail d’hébergements à votre disposition. Vous pourrez choisir de résider dans les luxueux hôtel cinq étoiles, Bereshit de Mitzpe Ramon, ou encore au Pundak, un hôtel plus abordable et confortable.

Les simples mais impeccables chambres proposées par l’École Mitzpe Ramon, avec vue sur le cratère, seront également ravies de vous accueillir. Un nombre impressionnant de tzimmers et de chambres d’hôtes appartenant à des particuliers vous ouvriront également leurs portes.

Après avoir élu votre lieu de résidence pour la nuit, jetez un oeil à notre liste de suggestions que nous vous avons spécialement concoctées.

Randonnées autour du cratère, activités, événements élargiront votre perspective sur la région sud du pays.

Faites de l’art avec du sable

Prenez quelques bouteilles d’eau vides et quelques cuillères et plongez-vous dans le cratère de Mitzpe Ramon.

A la première déviation de la route 225, vous trouverez un parking et un sentier qui conduisent tout droit vers une zone remplie de monticules de sables colorés – couleur rouge, or jaune, pêche, bronze ou blanc nacré – dans les falaises et les collines à proximité du cratère.

Les jours de froid, le parking est souvent pris d’assaut par des familles et des petits enfants accroupis dans le sable, qui remplissent soigneusement leurs bouteilles ou glissent sur les collines environnantes.

Ne vous inquiétez pas, il y a de la place pour tout le monde !

Hamakhtesh Hagadol (Le grand cratère), au coin de la route 225.

Du vin et du bon houmous

Et vous ne manquerez pas de choix dans ce coin du pays.

Sde Boker Winery (où vous pourrez également visiter la tombe de Ben Gourion, et prendre une tasse de café), Carmey Avdat (également un mini-musée), Kadesh Barnea (une cave familiale située à la frontière avec l’Egypte, une histoire en soi) et Rota Farm, qui propose également des déjeuners aux visiteurs, s’ils réservent à l’avance.

Pour déguster une bière et une grande assiette de houmous, direction 40 Tlalim, un pub avec musique. Le houmous servi est épais et crémeux.

40 Tlalim, Tlalim, Route 40

Un slalom dans des dunes de sable

Dror Ben-Or, l’un des nombreux habitants de la région qui ont élu résidence ici après avoir déserté le centre, propose du sandboarding, du surf des sables sur des dunes de sable de 30 mètres de haut sur la Route 211.

Le trajet est court mais splendide, et comprend des treks à faire pieds-nus sur la colline.

Vos pieds s’enfonceront joyeusement dans les profondeurs froides des sables. Or propose également des promenades en Jeep et des repas végétaliens, mais aussi du café turc, gâteaux et eau pour les invités.

Il peut accueillir près de 100 personnes, à partir de deux ans et plus.

Dror Bamidbar, 057-789-2251.

Un safari de nuit

Le guide et expert en loup Haim Berger embarque des passagers dans sa Range Rover, équipée de lampes de poche surdimensionnées et de talkies-walkies, pour un tour nocturne autour des champs et des bosquets de Sde Boker, à la recherche de la faune locale.

En hiver, cette quête vous conduira vers des loups, aux yeux étincelants. Plusieurs loups et chacals errent autour d’un vignoble en soirée.

Les enfants sont fascinés par ces créatures. Tout comme les adultes d’ailleurs.

Haim Berger, 054-534-3797, Sde Boker.