Les Etats-Unis ont réitéré jeudi leur appel à Israël à libérer un adolescent américano-palestinien arrêté après une manifestation à Jérusalem-Est et qui aurait été frappé en prison, où il est détenu depuis cinq semaines.

Mohammed Abou Nie, 15 ans, « est détenu depuis cinq semaines par les autorités israéliennes. Nous sommes profondément préoccupés quant à la détention prolongée de ce citoyen américain, qui est encore un enfant », a déclaré Marie Harf, une porte-parole du département d’Etat.

Un agent consulaire américain lui a rendu visite le 31 juillet, a-t-elle ajouté.

Mohammed Abou Nie avait été interpellé le 3 juillet et était poursuivi en justice pour avoir jeté des pierres, porté un couteau et avoir été l’un des meneurs d’une manifestation à Jérusalem-Est.

Des informations de presse ont fait état de coups portés contre le jeune homme en détention et les Etats-Unis ont à plusieurs reprises dit être « inquiets d’allégations faisant état de mauvais traitements ».