Les Etats-Unis « font tout » ce qui est en leur pouvoir pour faire cesser le conflit entre Israël et le Hamas, a assuré mercredi le secrétaire d’Etat John Kerry.

« Notre priorité est de parvenir à un cessez-le-feu légitime et de trouver les moyens d’arrêter le conflit et les morts pour pouvoir nous attaquer aux véritables problèmes qui les sous-tendent », a déclaré M. Kerry à la presse en recevant son homologue luxembourgeois.

« Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir », a-t-il poursuivi, ajoutant qu’il était en contact avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et des responsables des pays arabes, alors que les efforts déployés par l’Egypte pour obtenir un cessez-le-feu ont échoué.

Ces derniers jours, M. Kerry s’est entretenu avec ses homologues d’Egypte, du Qatar, des Emirats arabes unis et avec le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi.

Le chef de la diplomatie américaine est également prêt à retourner dans la région si sa présence s’avère nécessaire, a souligné la porte-parole du département d’Etat, Jennifer Psaki, lors de son point de presse quotidien.

Mme Psaki s’est refusée à critiquer Israël, plus proche allié de Washington dans la région, après le bombardement qui a tué quatre enfants sur une plage à Gaza mercredi, ajoutant que les Etats-Unis n’étaient pas en mesure de confirmer les événements et leur déroulement sur le terrain.

« La mort d’enfants et d’autres personnes à Gaza est affreuse et tragique. C’est pour cela que nous sommes déterminés à mettre fin à la violence », a-t-elle déclaré.