WASHINGTON – Les fonctionnaires de Washington ont rapidement fait comprendre qu’ils ne croyaient pas aux propos récemment prononcés par le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d’une interview à NBC, sur le soutien à une solution à deux Etats jeudi, répétant qu’ils réévalueraient leur approche du processus de paix.

Netanyahu a apparemment tenté de réparer les liens avec Washington en faisant marche-arrière par rapport à une promesse pré-électorale de ne pas soutenir un Etat palestinien.

« Le Premier ministre Netanyahu était le Premier ministre il y a trois jours », a réagi la porte-parole du département d’Etat Jen Psaki à ses assurances jeudi.

« Nous pensons qu’il a changé d’avis [par rapport à la solution à deux États] il y a trois jours. »