Le ministre de la Défense Moshe Yaalon a appelé la Turquie à mettre un terme à sa relation avec le Hamas, si elle souhaite normaliser ses liens avec Israël, lors d’une conférence de presse tenue au cours de sa visite officielle en Suisse.

Mais même dans ce cas-là, Yaalon « n’est pas sûr » qu’une solution politique soit trouvée.

« Nous sommes prêts à régler ce problème, mais nous avons nos propres conditions. La Turquie accueille le quartier général à l’étranger du groupe terroriste du Hamas à Istanbul. Nous ne pouvons pas accepter cela. La Turquie soutient le Hamas, de manière générale. Cela devrait évidemment être discuté ».

Yaalon accorde la responsabilité de la rupture des liens entre les deux pays à la Turquie et à son président Recep Tayyip Erdogan.

« Nous ne sommes pas à l’origine de cette détérioration dans la relation. C’était l’initiative de la Turquie, l’initiative d’Erdogan de détériorer la relation. Depuis la flottille du Mavi Marmara, nous avons essayé de régler cela. Nous avons échoué. Nous essayons encore et encore », a déclaré Yaalon aux journalistes.

« Cela a été renouvellé récemment. Est-ce à cause du conflit entre la Turquie et la Russie ? Peut-être, a-t-il déclaré. Je ne suis pas sûr que nous puissions parvenir à un accord, c’est possible, mais ils doivent traiter avec nos conditions pour toute solution politique ».