Le ministre israélien de la Défense Moshe Yaalon se rend dimanche aux Etats-Unis pour une visite de cinq jours alors que les relations entre les deux alliés connaissent ces jours-ci quelques turbulences.

« Les relations entre les Etats-Unis et Israël sont fondées sur des intérêts et des valeurs communes et rien ne doit venir les entacher », a assuré Yaalon dans un communiqué publié avant son départ, en faisant référence aux vives critiques qu’ont suscités vendredi en Israël les propos du secrétaire d’Etat américain John Kerry.

Kerry s’est attiré les foudres de responsables israéliens pour avoir fait un lien entre la persistance du conflit israélo-palestinien et l’extrémisme islamiste dans la région.

Le ministre israélien des Communications Gilad Erdan avait dénoncé vendredi un « nouveau record » battu par John Kerry dans ce qu’il estime être une incompréhension de la région.

Moshe Yaalon, membre du Likud, le parti du Premier ministre Benjamin Netanyahu, doit rencontrer aux Etats-Unis son homologue américain Chuck Hagel et différents responsables sécuritaires américains ainsi que le secrétaire général de l’ONU Ban ki-Moon tout juste de retour d’une tournée dans la région.

Lors de ces rencontres il sera essentiellement question du programme nucléaire iranien, du processus de paix israélo-palestinien, de la guerre cet été à Gaza et de l’avancée du groupe Etat Islamique au Moyen-Orient, selon le ministère de la Défense.