Israël est en contact avec les autorités australiennes sur la prise d’otages qui se déroule dans un café de Sydney, a déclaré lundi le ministre de la Défense Moshe Yaalon.

S’adressant à la radio israélienne, Yaalon a déclaré qu’Israël ferait tout son possible pour apporter son concours. « Cela se passe loin de chez nous, mais il y a des choses que nous pouvons faire loin de chez nous » a-t-il confié.

La police a fait savoir qu’elle négociait avec le tireur, qui a apparemment fait un certain nombre de demandes par l’intermédiaire d’appels téléphoniques des otages eux-mêmes.

Les autorités australiennes n’ont pas encore confirmé si l’attaque de lundi matin, dans laquelle un homme armé a pris d’assaut un café au centre de Sydney avec un nombre indéterminé de personnes en otages, est liée au terrorisme, bien qu’il y ait des indications qu’elle ait « des motifs politiques ».

Peu de temps après avoir pris le café, le preneur d’otages a affiché un drapeau arborant une profession de foi musulmane conduisant à croire que l’acte serait lié au terrorisme islamiste.

« Cela semble être une attaque islamiste, par une organisation djihadiste, faisant partie du phénomène de propagation du djihad mondial ; le terrorisme atteint différents endroits et touche désormais l’Australie, » a affirmé Yaalon à la radio.

S’exprimant sur le même programme de radio, le chanteur israélien Benny Elbaz, qui a quitté le café Lindt peu de temps avant l’entrée du preneur d’otages, a déclaré qu’il avait vécu un « miracle de Hanoukka » avant l’heure.

Elbaz a dit qu’il était entré dans le café avec un certain nombre d’Israéliens, mais qu’il l’avait quitté environ 15 minutes avant l’entrée du tireur.

L’ambassade d’Israël en Australie a publié un tweet exprimant la sympathie d’Israël pour les otages.

La communauté juive en Australie a pris des mesures de confinement dès lundi, les écoles juives fermant plus tôt, et certains responsables appelant à la vigilance, selon des sources communautaires qui ont transmis l’information au Times of Israel.

Avi Lewis et Ricky Ben-David ont contribué à cet article.