Israël cherche à récupérer les restes de deux de ses soldats aux mains du Hamas depuis la guerre de l’été dans la bande de Gaza, a indiqué mardi le ministre israélien de la Défense.

« Une partie des restes du sous-lieutenant Hadar Goldin et du sergent-chef Oron Shaul sont aux mains du Hamas à Gaza et nous déployons des efforts pour qu’ils soient enterrés en Israël », a dit Moshé Yaalon à la radio publique, en refusant de donner plus de détails.

« Il ne fait aucun doute que ces deux soldats ont été tués au combat », a-t-il toutefois affirmé, contredisant des déclarations du Hamas qui laisse régulièrement entendre que les deux militaires seraient peut-être toujours vivants mais captifs.

Lundi encore, la télévision du mouvement terroriste, Al-Aqsa, a cité « un responsable du Hamas » prévenant le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu : « il devrait s’enquérir sérieusement du sort de ses soldats et cesser de tromper leurs familles ».

Yaalon s’exprimait avant le début des cérémonies annuelles à la mémoire des soldats morts au combat et aux victimes d’attentats.

Oron Shaul avait été tué le 20 juillet dans la ville de Gaza. Six autres militaires qui se trouvaient avec lui ont été tués et leurs corps récupérés par Israël. En revanche, le corps d’Oron Shaoul est resté introuvable.

Le corps de de Hadar Goldin, tué le 1er août à Rafah dans le sud de la bande de Gaza, avait été traîné par des combattants palestiniens dans un tunnel, selon l’armée israélienne. Seule une partie de sa dépouille avait été récupérée et enterrée en Israël.

Dans le passé, Israël a échangé des dépouilles de certains de ses soldats tués contre des prisonniers, notamment avec le Hezbollah libanais.