Rencontrant son homologue italienne, le ministre de la Défense Moshe Yaalon a déclaré qu’Israël était inquiet que l’Iran prenne avantage du chaos en Syrie, ce qui créerait selon lui une dangereuse ceinture chiite dans la région, prévenant que le reste du monde devrait également s’inquiéter.

« Cela pourrait aider l’Iran à continuer à créer un front terroriste contre nous sur le plateau du Golan, » a-t-il dit à Roberta Pinotti, selon un communiqué de son bureau.

« L’Iran continuera aussi à investir l’argent de la levée des sanctions pour développer et acheter de nouvelles armes et construire et renforcer un réseau d’intermédiaires terroristes dans le Moyen Orient, en Europe et aux Etats-Unis pour incendier le monde par le terrorisme. »