Moshe Yaalon réagit à un article du Wall Street Journal de mardi matin dans lequel Israël est accusé d’avoir espionné les négociations américaines avec l’Iran.

Israël n’a pas reçu de plainte officielle de l’administration américaine.

Lors d’une rencontre avec les militants du Likud, Yaalon a affirmé : « Il n’est pas possible et il n’a pas été possible que les Israéliens aient espionné les Américains. Cela a toujours été fermement interdit par les gouvernements israéliens. »

« Il n’y a pas de dommage dans la relation avec les Américains concernant la sécurité et les renseignements, on essaie de provoquer un affrontement. Il est regrettable que l’on veuille mettre de la lumière sur les réseaux secrets avec lesquels nous menons cette relation. »

Des officiels du Bureau du Premier ministre ont qualifié ces accusations d’ « infondées, et visant à déstabiliser les liens forts et la coopération dans le domaine de la sécurité ».