L’ancien ministre de la Défense Moshe Yaalon a déclaré mercredi qu’un « dirigeant [israélien] responsable » aurait empêché la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies sur les implantations.

« Je ne doute absolument pas qu’un dirigeant plus responsable aurait dû, et aurait pu, empêcher cette mesure », a déclaré Yaalon en critiquant directement son ancien chef, le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Yaalon, qui s’est retiré de la vie politique quand Netanyahu lui a retiré le ministère de la Défense en mai dernier, a déclaré que la résolution des Nations unies était « honteuse », mais a critiqué les « boycotts » diplomatiques que Netanyahu a mis en place depuis le vote de la motion vendredi.

L’ancien ministre de la Défense avait annoncé qu’il reviendrait dans la vie politique pour prendre à Netanyahu le poste de Premier ministre.