La députée issue de l’Union sioniste Shelly Yachimovich a livré le nom d’un étudiant de Tel Aviv qui a été accusé d’avoir violé une assistante d’enseignement : Il s’appellerait Asher Moshe.

La semaine dernière, la professeur adjointe Bar Lavi a révélé qu’un instructeur qui n’avait pas été nommé l’avait violée au mois d’août, cette année. Elle avait indiqué que sa plainte à l’université avait été ignorée et avait déploré qu’il ait pu « s’en sortir libre ».

Lors d’une session à la Knesset consacrée au déversement d’accusations d’agressions sexuelle suite au scandale suscité par Harvey Weinstein, Yachimovich a fait savoir qu’il était injuste que Moshe puisse rester anonyme.

« Il est inacceptable que Bar se trouve pleinement exposée après son épreuve alors que son agresseur bénéficie d’une immunité et d’un anonymat », a-t-elle dit durant la session.

« Il est préférable que les étudiants qui travaillent avec lui sachent cela ».

Shelly Yachimovich, députée de l’Union sioniste et ancienne dirigeante du Parti travailliste. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)