Meir Dagan a sévèrement critiqué Benjamin Netanyahu dans une interview accordée à la Deuxième chaîne, puis au cours d’un rassemblement anti-Netanyahu, samedi soir, qui a rassemblé quelque 40 000 personnes.

La réponse du ministre chargé de la protection de l’environnement Ofir Akunis (Likud) ne s’est pas faite attendre : il a décrit Dagan comme un ingrat.

« J’appelle personnellement [Dagan] à remercier le Premier ministre Benjamin Netanyahu pour lui avoir sauvé la vie, pendant qu’il subissait une opération », a ainsi déclaré Akunis lors d’une interview pour la radio de l’armée ce dimanche.

Il faisait probablement référence à la transplantation du foie de Dagan qui a eu lieu au Bélarus en 2012.

Des groupes terroristes avaient proféré des menaces contre l’ancien chef du Mossad. En réponse, le Premier ministre avait envoyé la sécurité israélienne à l’hôpital de Minsk jusqu’à ce que Dagan puisse rentrer à la maison.

« En tant que Juif, j’accorde de l’importance à la gratitude » a déclaré Akunis pendant l’interview. Il a également qualifié la charge de Dagan contre Netanyahu de « personnelle, et [de] non objective ».

Selon le site d’actualités Ynet, Yadlin a fait incursion dans le débat, en demandant au Likud de rétracter ces « laides » déclarations contre « un grand homme qui a grandement contribué à la sécurité d’Israël ».

« Comme sur tous les autres sujets, le gouvernement préfère la calomnie à l’action et à la décision. Tous les représentants du Likud feraient mieux de se demander pourquoi tous les anciens chefs de la sécurité s’inscrivent en faux contre leurs politiques. Il est temps pour eux de se regarder dans le miroir et de répondre à toutes les questions difficiles soulevées Dagan, au lieu de l’attaquer personnellement, » a déclaré Amos Yadlin.