33,1 millions de dollars levés pour Tsahal
Rechercher

33,1 millions de dollars levés pour Tsahal

« Si Israël et l’armée avaient existé avant la Seconde Guerre mondiale, l’hypothèse est que la Shoah n’aurait pas eu lieu, » a déclaré Sheldon Adelson

Sheldon Adelson et sa femme Miriam. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Sheldon Adelson et sa femme Miriam. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Mardi dernier, a l’occasion du gala annuel de New York, l’organisation ‘The Friends of the Israel Defense Forces’ a levé 33,1 millions de dollars, rapporte le site Israel Hayom.

Le magnats des casinos et philanthrope, Sheldon Adelson et sa femme Miriam ont fait un don de 10 millions de dollars.

Miriam Adelson a souligné a quel point il était important de donner à l’armée israélienne. « L’armée ne défend pas seulement Israël, mais monte également la garde pour les juifs du monde entier, » a-t-elle déclaré.

« Récemment l’antisémitisme qui fait rage autour du monde, a causé un sentiment de déjà vu ramenant à la période avant la Seconde Guerre mondiale. (…) Mais maintenant nous avons Israël et Tsahal, » a ajouté Miriam Sheldon.

« Si Israël et l’armée avaient existé avant la Seconde Guerre mondiale, l’hypothèse est que la Shoah n’aurait pas eu lieu, » a déclaré Sheldon Adelson.

Ainsi pour ce dernier, prendre soin de l’armée israélienne est un « devoir ».

Le ministre de la Défense israélien, Moshe Yaalon, était présent au Gala. Il a remercié au nom de l’état d’Israël les nombreux soutiens et donateurs. Yaalon a souligné que bien qu’Israël soit devenu un leader mondial dans de nombreux domaines, l’État hébreu « lutte encore pour son indépendance. »

« Nous sommes entourés de plusieurs nations et entités qui n’ont pas encore accepté l’existence d’une patrie juive, » a-t-il déclaré.

En 2013, Sheldon Adelson avait proposé au président américain Barack Obama de financer personnellement un milliard de dollars pour qu’un ensemble de batteries du Dôme de Fer soit déployé en Israël.

Obama a décliné l’offre, faite en 2013, déclarant que le financement privé de munitions n’établirait pas un précédent souhaitable, selon Politico.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...