Rechercher

Aboul Gheit : l’Iran et Israël sont les grands vainqueurs du chaos au Moyen Orient

Selon le chef de la Ligue arabe, la cause palestinienne est reléguée par les conflits au Moyen Orient tandis que Téhéran attend que le monde arabe s'auto-détruise

Ahmed Aboul Gheit, dirigeant de la Ligue arabe, en avril 2017. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Ahmed Aboul Gheit, dirigeant de la Ligue arabe, en avril 2017. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Le secrétaire général de la Ligue arabe a dit lundi que l’Iran et Israël étaient les principaux bénéficiaires des troubles dans le monde arabe, « le pire » chaos qu’il ait lui-même jamais connu.

« J’ai 74 ans et je n’ai jamais vu pire que ce à quoi nous assistons en ce moment », a déclaré Ahmed Aboul Gheit à l’ouverture de l’Arab Media Forum qui réunit pendant deux jours des centaines de responsables d’organes de presse à Dubaï.

« L’Iran savoure ce que le monde arabe subit. Certains en Iran observent et attendent que nous nous détruisions », a-t-il ajouté.

Selon lui, Israël tire aussi profit de la situation au Moyen Orient, alors qu’il était sous pression pour trouver une solution avec les Palestiniens.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant la réunion du cabinet dans ses bureaux, à Jérusalem, le 19 février 2017. (Crédit : Dan Balilty/Pool/AFP)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant la réunion du cabinet dans ses bureaux, à Jérusalem, le 19 février 2017. (Crédit : Dan Balilty/Pool/AFP)

« Si j’étais le Premier ministre » d’Israël, « je penserais qu’il s’agit des meilleurs jours pour Israël », a noté le chef de la Ligue arabe.

L’Iran est accusé par plusieurs pays arabes, notamment les monarchies arabes du Golfe, d’ingérence dans leurs affaires intérieures, notamment à Bahreïn et au Yémen.

Téhéran soutient le régime de Bashar el-Assad en Syrie, alors que Ryad et d’autres pays arabes soutiennent l’opposition. L’Iran exerce aussi une influence considérable en Irak.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...