Anvers : un orthodoxe victime d’une agression antisémite présumée
Rechercher

Anvers : un orthodoxe victime d’une agression antisémite présumée

L'homme a été frappé au menton par son agresseur, qui a crié “Juif” pendant qu'il l'attaquait

Le quartier juif d'Anvers, un shtetl moderne. Illustration. (Crédit : Ben Harris/JTA)
Le quartier juif d'Anvers, un shtetl moderne. Illustration. (Crédit : Ben Harris/JTA)

La police belge a arrêté et brièvement placé en détention un homme qui aurait agressé un Juif orthodoxe dans une rue d’Anvers, en criant « Juif ».

Cet incident a eu lieu vendredi soir, dans une artère centrale de la capitale de la région flamande, a indiqué la victime présumée, qui a parlé lundi sous couvert de l’anonymat à JTA.

L’agresseur se serait approché de l’homme, souriant et apparemment détendu, ce qui n’a pas mis la victime en garde, a expliqué l’homme. « Puis il m’a frappé au menton, il a crié ‘Juif’ et il est parti », a-t-il ajouté.

Il a porté plainte au commissariat le soir-même, mais n’a pas signé le document, citant une interdiction religieuse d’écrire le jour du Shabbat. Il a expliqué à JTA qu’il avait l’intention de maintenir ses accusations et de signer sa déposition dans les prochains jours.

Les informations affirmant qu’il a été blessé lors de l’altercation sont exagérées, a-t-il précisé.

La victime présumée a poursuivi son agresseur alors qu’il s’éloignait, criant qu’il avait été attaqué. Les Juifs habitant le secteur ont rejoint la victime et ont immobilisé l’agresseur jusqu’à l’arrivée des soldats de l’armée, qui montaient la garde dans la zone en raison de la présence de plusieurs institutions juives.

Ils ont appelé la police qui a arrêté l’homme.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...