Israël en guerre - Jour 227

Rechercher

Un mort et plusieurs blessés dans l’attaque à la roquette visant Rehovot – police

Gallant ordonne à ses troupes de préparer de nouvelles opérations à Gaza ; Deux commandants du Jihad islamique tués dans des raids

Une roquette est tirée de Gaza City vers Israël, le 10 mai 2023. (Crédit : (Mahmud HAMS/ AFP)
Une roquette est tirée de Gaza City vers Israël, le 10 mai 2023. (Crédit : (Mahmud HAMS/ AFP)

29 morts ces 3 derniers jours de combat – ministère de la Santé à Gaza

Le ministère de la Santé de la bande de Gaza, dirigé par le Hamas, affirme que 29 Palestiniens ont été tués et au moins 93 blessés depuis le début de la campagne israélienne menée contre le Jihad islamique palestinien.

Ce chiffre inclut à la fois les terroristes visés par Israël et les civils, ainsi que les civils qui auraient été tués par des tirs de roquettes du Jihad islamique, selon des responsables israéliens.

Une roquette interceptée lors du concert d’Aviv Geffen au parc Yarkon à Tel Aviv

S’adressant au public, le chanteur de rock Aviv Geffen a déclaré : « Je suis ici aujourd’hui avec vous, en train de faire ce spectacle, car c’est un message très important … celui que nous avons choisi la vie. »

« Personne ne fera taire Israël, jamais ! » a-t-il ajouté sous les acclamations.

Une vidéo prise par quelqu’un dans le public montrait des missiles intercepteurs du Dôme de fer explosant dans le ciel au loin, abattant apparemment des roquettes tirées vers la région centrale du Gush Dan, bien qu’il n’ait pas été possible d’évaluer à quel point ils se trouvaient à Tel-Aviv.

Au milieu du conflit en cours entre Israël et le groupe terroriste du Jihad islamique palestinien, un sentiment d’appréhension s’est emparé de nombreux détenteurs de billets. Geffen, dans une publication Instagram, a dit à ceux qui avaient décidé de ne pas y assister de contacter la société de billetterie dimanche pour demander un remboursement.

Le chanteur a célébré son 50e anniversaire mercredi et la représentation devait coïncider avec l’événement. C’était sa toute première représentation au parc Yarkon.

« Jamais autant d’efforts n’ont été déployés dans un de mes spectacles », a-t-il déclaré avant le concert.

Certains commentateurs ont critiqué le chanteur et les autorités pour avoir maintenu le concert malgré le danger et le décès rapporté après un tir de roquette à Rehovot.

L’armée continue ses frappes sur le Jihad à Gaza ; 803 roquettes tirées sur Israël

Des démineurs israéliens recherchent des fragments de roquettes après que des roquettes tirées depuis la bande de Gaza ont touché la ville de Sderot, dans le sud d'Israël, le jeudi 11 mai 2023. (Crédit : Ohad Zwigenberg/AP)
Des démineurs israéliens recherchent des fragments de roquettes après que des roquettes tirées depuis la bande de Gaza ont touché la ville de Sderot, dans le sud d'Israël, le jeudi 11 mai 2023. (Crédit : Ohad Zwigenberg/AP)

L’armée israélienne affirme avoir mené une série de frappes contre des cibles du Jihad islamique dans la bande de Gaza au cours des dernières heures.

L’armée diffuse des images montrant des avions ciblant un poste d’observation du Jihad islamique, une position de lancement de mortier et des lance-roquettes souterrains.

Tsahal déclare qu’à 20 heures, les terroristes palestiniens de la bande de Gaza avaient lancé 803 roquettes et mortiers sur Israël.

Tsahal précise qu’au moins 620 de ces projectiles ont franchi la frontière, tandis que 152 ont échoué dans la bande de Gaza.

Selon Tsahal, les systèmes de défense aérienne ont intercepté 179 des roquettes, tandis que plusieurs ont atterri dans des zones urbaines – tuant une personne, en blessant plusieurs autres et causant d’importants dégâts.

Les autres ont atterri dans des zones ouvertes sans causer de dégâts, selon Tsahal.

L’armée affirme avoir mené des frappes contre 191 sites appartenant au Jihad islamique palestinien.

Interceptions du Dôme de fer dans le centre du pays, sirènes à Rishon et à Holon

Dôme de fer interceptant des roquettes tirées depuis Gaza au-dessus du centre d'Israël, le 11 mai 2023 (Crédit : Capture d'écran/Douzième chaîne)
Dôme de fer interceptant des roquettes tirées depuis Gaza au-dessus du centre d'Israël, le 11 mai 2023 (Crédit : Capture d'écran/Douzième chaîne)

Des interceptions du Dôme de fer sont signalées au-dessus du centre d’Israël, alors que les sirènes de roquettes imminentes retentissent dans les villes de Rishon LeZion et Holon.

Aucun blessé ou dégât n’a été signalé pour le moment suite aux barrages de roquettes lancés depuis la bande de Gaza vers le centre d’Israël.

Les roquettes visent également de vastes étendues du sud d’Israël.

Des sirènes d’alerte à la roquette retentissent dans le sud d’Israël

Un secouriste israélien se met à l'abri alors que retentit une sirène avertissant de l'arrivée de roquettes tirées depuis la bande de Gaza, dans la ville de Sderot, dans le sud d'Israël, le jeudi 11 mai 2023. (Crédit : Ohad Zwigenberg/AP)
Un secouriste israélien se met à l'abri alors que retentit une sirène avertissant de l'arrivée de roquettes tirées depuis la bande de Gaza, dans la ville de Sderot, dans le sud d'Israël, le jeudi 11 mai 2023. (Crédit : Ohad Zwigenberg/AP)

Des sirènes de roquettes retentissent dans plusieurs villes du sud d’Israël, à la suite des tirs de barrage nourris lancés par le Jihad islamique depuis la bande de Gaza.

Les sirènes retentissent dans les villes de Sderot, Netivot, Ashkelon et dans de nombreuses autres villes proches de la frontière avec la bande de Gaza.

Aucun blessé n’a été signalé a l’heure ou cet article est publié.

Le Jihad islamique a invité la population de Gaza à se tenir sur les toits à 21 heures, pour célébrer un grand événement.

Jihad islamique : roquettes sur le centre d’Israël pour venger nos dirigeants tués

Le système de défense israélien Dôme de fer intercepte les roquettes lancées depuis la bande de Gaza, à Sderot, dans le sud du pays, le 11 mai 2023. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)
Le système de défense israélien Dôme de fer intercepte les roquettes lancées depuis la bande de Gaza, à Sderot, dans le sud du pays, le 11 mai 2023. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

Le Jihad islamique affirme que les tirs de roquettes sur le centre d’Israël visaient à venger ses chefs assassinés et les victimes civiles tuées dans les frappes de l’armée de l’air.

« Les Brigades Al-Quds [branche armée] ont rempli leur devoir et leur promesse envers les martyrs palestiniens, tant les commandants que les civils », peut-on lire dans le communiqué.

Un porte-parole de l’aile armée promet de poursuivre les tirs de roquettes.

« L’assassinat de nos commandants ne fait qu’encourager les combattants à poursuivre la lutte et à combattre l’ennemi », déclare le porte-parole, qui prévient que le cercle de feu sera étendu à d’autres villes israéliennes.

40 000 personnes au concert de rock à Tel-Aviv, malgré les menaces concrètes du Jihad

Quelque 40 000 Israéliens assistent, dans le parc Yarkon de Tel-Aviv, à un concert du rocker local Aviv Geffen, malgré les tirs de roquettes en provenance de Gaza visant le sud et le centre d’Israël.

Les organisateurs ont reçu l’autorisation du commandement du Front intérieur pour que le concert ait lieu. Les participants sont invités à s’asseoir par terre et à se couvrir la tête si les sirènes de roquettes retentissent. Les participants sont priés de ne pas courir pour se mettre à l’abri par crainte d’une bousculade.

Bien que l’autorisation ait été accordée, l’événement suscite des critiques.

Le général de réserve Yisrael Ziv, ancien chef des opérations de Tsahal, déclare à la Douzième chaîne que l’événement est dangereux et irresponsable.

L’événement a lieu malgré la mort d’une personne lors d’un tir de roquette sur la ville voisine de Rehovot et alors que le Jihad islamique menace de mener de nouvelles attaques à la roquette.

Dans un communiqué rapporté par la Douzième chaîne, le Jihad islamique invite la population de Gaza à se tenir sur les toits à 21 heures, car il y aura un événement à fêter.

Haut fonctionnaire israélien : On répondra au feu par le feu

La police et les forces de secours sur les lieux où une roquette tirée de Gaza a touché et endommagé une maison à Rehovot, le 11 mai 2023. Photo par (Crédit : Liron Moldovan/Flash90)
La police et les forces de secours sur les lieux où une roquette tirée de Gaza a touché et endommagé une maison à Rehovot, le 11 mai 2023. Photo par (Crédit : Liron Moldovan/Flash90)

Un haut responsable israélien accuse le Jihad islamique de torpiller les négociations sur le cessez-le-feu et affirme qu’Israël « répondra au feu par le feu. »

« Le Jihad islamique, tout au long de la journée, malgré les efforts de l’Égypte pour aboutir à un cessez-le-feu, un barrage de tirs sur Israël. En réponse, un quatrième haut responsable important du Jihad islamique a été pris pour cible, et l’organisation a continué à subir de graves dommages », déclare le haut fonctionnaire.

Le haut fonctionnaire affirme qu’Israël répondra sévèrement aux tirs de roquettes incessants.

« Si les tirs sur Israël se poursuivent, les frappes sur Gaza continueront, y compris la poursuite des attaques ciblées qui font payer d’autres lourds tributs au Jihad islamique », dit-il.  » On répondra au feu par le feu « .

Pour les groupes terroristes palestiniens, Israël fait de « mauvais calculs »

La dite « salle d’opérations conjointes » de diverses factions terroristes palestiniennes dans la bande de Gaza publie une déclaration suite à la salve de roquettes lancées sur le sud et le centre d’Israël aujourd’hui.

Dans un communiqué, le collectif, qui comprend à la fois les groupes terroristes du Hamas et du Jihad islamique, dit qu’il pleure la mort de hauts commandants du Jihad islamique et d’autres Palestiniens tués par Israël au cours de la journée écoulée.

Il avertit qu’Israël fait de « mauvais calculs » avec les assassinats ciblés de commandants terroristes de haut rang et que le groupe de coordination est capable de réagir.

Les responsables israéliens ont insisté sur le fait qu’ils limitaient le combat au Jihad islamique et non au Hamas, plus grand et mieux armé, qui dirige la bande, dans l’espoir d’éviter d’élargir le conflit, tout en avertissant qu’il est prêt à le faire en cas de tir.

Le Bureau des droits de l’homme de l’ONU exprime son « inquiétude »

Le Bureau des droits de l’homme de l’ONU exprime son « inquiétude » face aux combats entre Israël et les groupes terroristes de Gaza.

Un communiqué indique que l’ONU a vérifié les 25 morts palestiniens au cours des deux derniers jours, dont six enfants et quatre femmes.

Tsahal a touché des bâtiments, y compris des appartements résidentiels, indique le communiqué.

« Nous nous inquiétons de savoir si Tsahal a pris suffisamment de précautions pour éviter, et en tout état de cause pour minimiser, les pertes de vies civiles, les blessures aux civils et les dommages aux biens civils », indique le communiqué.

Le bureau de l’ONU condamne également les tirs de roquettes sur Israël.

« Le lancement de roquettes aveugles depuis Gaza vers Israël, qui met en danger les civils israéliens et palestiniens, viole le droit international humanitaire », indique le communiqué. « Nous exhortons toutes les parties à prendre des mesures pour désamorcer et à mener une enquête rapide et transparente sur tous les meurtres, en particulier de civils. »

Hier, le bureau du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a exprimé sa « profonde inquiétude » face à la violence et a averti Israël qu’il devait respecter le droit international.

Tsahal cible un tunnel d’attaque du Jihad islamique et des sites de lancement de roquettes

De la fumée s’élevant  au-dessus de la ligne d'horizon après une frappe aérienne israélienne, à Gaza, le 11 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Hatem Moussa)
De la fumée s’élevant au-dessus de la ligne d'horizon après une frappe aérienne israélienne, à Gaza, le 11 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Hatem Moussa)

Tsahal a déclaré avoir frappé un tunnel d’attaque du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien, creusé jusqu’à la barrière de sécurité israélienne avec la Bande de Gaza.

L’armée a affirmé que le tunnel a été établi sous les ordres de Khaled Mansour, l’ancien commandant du groupe terroriste dans le sud de la Bande de Gaza, jusqu’à ce qu’il soit tué dans une frappe israélienne en août dernier.

L’armée a également diffusé des images de frappes contre des lance-roquettes souterrains utilisés par le Jihad islamique palestiniens dans des attaques contre Israël aujourd’hui, et contre un poste d’observation sur la côte de Gaza.

Tsahal a affirmé qu’elle continue de frapper les sites du Jihad islamique palestinien à travers la Bande de Gaza à cette heure.

L’UE appelle à un cessez-le-feu immédiat

Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, s'exprime lors d'une conférence de presse après une réunion avec le président serbe Aleksandar Vucic et le Premier ministre du Kosovo Albin Kurti à Bruxelles, le 18 août 2022. (Crédit : AP Photo/Virginia Mayo)
Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, s'exprime lors d'une conférence de presse après une réunion avec le président serbe Aleksandar Vucic et le Premier ministre du Kosovo Albin Kurti à Bruxelles, le 18 août 2022. (Crédit : AP Photo/Virginia Mayo)

L’Union européenne a appelé à un cessez-le-feu immédiat pour arrêter les opérations israéliennes à Gaza et les tirs de roquettes sur Israël, par une déclaration jeudi du chef de la diplomatie Josep Borrell.

« Nous appelons à un cessez-le-feu immédiat qui mettra fin aux opérations militaires israéliennes à Gaza et aux tirs de roquettes contre Israël, qui sont inacceptables. La législation humanitaire internationale doit être respectée », a ajouté M. Borrell.

5 blessés dans l’attaque à la roquette sur Rehovot transportés à l’hôpital

La police et les forces de secours sur les lieux où une roquette tirée depuis Gaza a touché et endommagé une maison, à Rehovot, le 11 mai 2023. Photo par (Crédit : Flash90)
La police et les forces de secours sur les lieux où une roquette tirée depuis Gaza a touché et endommagé une maison, à Rehovot, le 11 mai 2023. Photo par (Crédit : Flash90)

Le service de secours du Magen David Adom (MDA) a déclaré avoir transporté à l’hôpital cinq blessés de l’attaque à la roquette de Rehovot.

Quatre des blessés, dont un homme de 74 ans, un homme de 50 ans et deux femmes de 70 ans, sont dans un état modéré et ont été transportés à l’hôpital Kaplan, situé à proximité.

Une autre personne a été légèrement blessée et deux autres personnes ont également été hospitalisées pour anxiété sévère.

Selon les secouristes, l’homme qui a été tué a été retrouvé dans un appartement très endommagé, avec des blessures étendues sur tout le corps, et ils n’ont eu d’autre choix que de le déclarer mort sur place.

Une femme de 82 ans légèrement blessée par un éclat d’obus à Sdot Negev

Le système de défense aérienne Dôme de fer tirant pour intercepter une roquette lancée depuis la Bande de Gaza vers Israël, près d'Ashkelon, en Israël, le 11 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)
Le système de défense aérienne Dôme de fer tirant pour intercepter une roquette lancée depuis la Bande de Gaza vers Israël, près d'Ashkelon, en Israël, le 11 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)

Une femme âgée a été légèrement blessée par des éclats de roquettes dans une ville du Conseil régional de Sdot Negev, selon les secouristes.

Selon le service de secours du Magen David Adom (MDA), la roquette lancée depuis la Bande de Gaza a atterri à l’extérieur d’une maison de la ville.

La personne âgée de 82 ans a été transportée à l’hôpital Soroka de Beer Sheva pour y être soignée, de même qu’un homme de 90 ans qui souffre d’une grave anxiété, a indiqué MDA.

Un mort dans l’attaque à la roquette visant Rehovot – police

Selon la police, une personne a été tuée dans l’attaque à la roquette contre un immeuble à Rehovot.

Le corps de l’homme a été retrouvé sous les décombres.

Le service de secours du Magen David Adom l’avait précédemment répertorié dans un état critique.

Quatre autres personnes sont blessées.

La frappe marque le premier décès du côté israélien lors de la dernière série de violences.

Un travailleur étranger blessé par des éclats d’obus

Un ressortissant étranger travaillant dans l’agriculture est modérément blessé par des éclats d’obus lors du dernier barrage de roquettes sur le conseil régional d’Eshkol.

Le service de secours du Magen David Adom a déclaré que l’homme, dans la trentaine, avait été emmené par des médecins à l’hôpital Soroka de Beer Sheva pour y être soigné.

Deux roquettes frappent Sderot

Dégâts sur un immeuble après le tir de roquettes sur Sderot, le 11 mai 2023. (Crédit : mairie de Sderot)
Dégâts sur un immeuble après le tir de roquettes sur Sderot, le 11 mai 2023. (Crédit : mairie de Sderot)

Deux roquettes frappent Sderot au milieu d’une salve à grande échelle sur le centre et le sud d’Israël, selon la police.

Aucun blessé n’a été signalé dans la ville située près de la frontière de Gaza.

Une roquette touche un bâtiment public.

2 membres des Brigades des Moudjahidines tués lors d’un raid de Tsahal alors qu’ils lançaient des roquettes

Un panache de fumée s'élève au-dessus des bâtiments de la ville de Gaza lors d'une frappe aérienne israélienne, le 11 mai 2023. (Crédit : Mohammed Abed/AFP)
Un panache de fumée s'élève au-dessus des bâtiments de la ville de Gaza lors d'une frappe aérienne israélienne, le 11 mai 2023. (Crédit : Mohammed Abed/AFP)

Les Brigades des Moudjahidines ont affirmé que deux de leurs membres ont été tués lors d’une frappe aérienne israélienne près du quartier de Shujaiyya, dans la ville de Gaza.

Le groupe terroriste a affirmé que les deux membres étaient en train de lancer des roquettes sur Israël lorsqu’ils ont été pris pour cible.

Le ministère de la Santé, dirigé par le Hamas, a indiqué que deux autres personnes ont été blessées dans la frappe.

Les Brigades des Moudjahidines sont une faction armée relativement petite dans la Bande de Gaza et sont quelque peu alliées aux dirigeants de l’enclave côtière, le groupe terroriste palestinien du Hamas.

Un tir de barrage est lancé sur le centre d’Israël ; une roquette s’abat sur Rehovot

Des secouristes répondent à des informations faisant état de l’impact d’une roquette dans la ville centrale de Rehovot.

Les sirènes ont retenti dans la ville à la suite d’une salve de roquettes lancée depuis la Bande de Gaza.

Des images de la scène montrent des dégâts matériels importants sur un parking.

On ne sait pas encore s’il y a des blessés.

Les sirènes d’alerte à la roquette ont retenti à Rehovot et à Ramle. C’est la première fois que des villes du centre d’Israël sont prises pour cible aujourd’hui.

Tsahal : 25 membres du Jihad islamique arrêtés lors de raids en Cisjordanie

Des troupes israéliennes opérant en Cisjordanie, le 10 mai 2023. (Crédit :  Armée israélienne)
Des troupes israéliennes opérant en Cisjordanie, le 10 mai 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Tsahal et l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet ont affirmé que les troupes ont arrêté 25 membres du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien en Cisjordanie ces derniers jours.

Ces arrestations s’inscrivent dans le cadre de l’opération menée par l’armée israélienne contre le Jihad islamique palestinien dans la Bande de Gaza.

Tsahal a affirmé que plusieurs des hommes détenus sont des agents recrutés par Tareq Izz el-Din, qui a été tué lors d’une frappe israélienne à Gaza tôt mardi.

Les autorités israéliennes ont déclaré qu’Izz el-Din travaillait depuis la Bande de Gaza pour recruter des cellules terroristes dans le nord de la Cisjordanie, dont une qui cherchait à construire des roquettes pour les lancer sur Israël.

Au moins 2 blessés par une roquette qui a touché directement un immeuble à Rehovot

Un immeuble de Rehovot touché de plein fouet par une roquette, le 11 mai 2023. (Crédit : Twitter : utilisé conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Un immeuble de Rehovot touché de plein fouet par une roquette, le 11 mai 2023. (Crédit : Twitter : utilisé conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Au moins deux personnes ont été blessées lorsqu’une roquette a frappé directement un bâtiment dans le centre-ville de Rehovot.

Le service de secours United Hatzalah a indiqué que ses secouristes soignent une femme blessée à la tête, mais consciente.

Le service de secours du Magen David Adom (MDA) a indiqué soigner un homme dont la jambe est restée coincée sous une partie de l’immeuble qui s’est effondrée.

Les pompiers ont indiqué qu’ils craignent que le bâtiment ne s’effondre.

Les sirènes d’alerte à la roquette ne cessent de retentir à Ashkelon

Les sirènes d’alerte à la roquette retentissent à Ashkelon et dans les environs.

Une vidéo montre des roquettes interceptées par le système de défense aérienne Dôme de fer.

Pour le moment aucun blessé ni dégât matériels n’ont été signalés.

Les sirènes ont retenti alors que l’armée de l’Air israélienne continue de frapper des cibles du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien dans la Bande de Gaza.

2 personnes tuées lors d’une frappe de Tsahal près de Gaza – médias palestiniens

Les médias palestiniens font état d’au moins deux morts dans une frappe aérienne israélienne près du quartier de Shejaiya, dans la ville de Gaza.

Il n’y a pas d’autres détails disponibles dans l’immédiat concernant la frappe.

Netanyahu : Nous atteindrons tous ceux qui tentent de nuire à Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu visitant une batterie de défense antimissile "Fronde de David", le 11 mai 2023. (Crédit : Capture d'écran)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu visitant une batterie de défense antimissile "Fronde de David", le 11 mai 2023. (Crédit : Capture d'écran)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a prévenu qu’Israël atteindra tous ceux qui tentent de lui nuire.

« Ce matin, nous avons pris pour cible le commandant de la batterie de missiles du Jihad islamique à Gaza. Il y a une heure, nous avons également visé son adjoint », a déclaré Netanyahu lors d’une visite sur une base militaire.

« J’ai déjà dit que quiconque viendrait nous faire du mal verra son sang couler, y compris celui de qui le remplacerait », a ajouté Netanyahu.

Netanyahu a rendu visite aux opérateurs du système de défense antimissile de moyenne portée Fronde de David, qui a été utilisé avec succès pour la première fois pour abattre un missile au-dessus de Tel Aviv.

Netanyahu a fait l’éloge de l’équipe, déclarant qu’elle accomplit un « travail sacré » pour défendre le ciel et les citoyens d’Israël.

« Nous continuerons à agir de manière défensive et offensive jusqu’à la fin de l’opération », a-t-il déclaré.

Tsahal: 2 jours pour tuer un commandant du Jihad qui utilisait des boucliers humains

Ahmad Abu Daqqa, le chef adjoint du dispositif de roquettes du Jihad islamique dans une photo non datée. Abu Daqqa a été tué lors d'une frappe israélienne le 11 mai 2023. (Crédit : Réseaux sociaux)
Ahmad Abu Daqqa, le chef adjoint du dispositif de roquettes du Jihad islamique dans une photo non datée. Abu Daqqa a été tué lors d'une frappe israélienne le 11 mai 2023. (Crédit : Réseaux sociaux)

Tsahal jure de continuer à cibler les hauts commandants du Jihad islamique, et affirme avoir attendu deux jours avant de tuer le chef adjoint de la force de roquettes parce qu’il utilisait des boucliers humains.

Le chef du commandement du Sud de Tsahal, le général de division Eliezer Toledano, a déclaré que l’armée poursuivrait les assassinats ciblés de membres du Jihad islamique palestinien, suite à la dernière frappe durant laquelle un membre important a été tué.

« Nous avons commencé par le commandement [supérieur] lors de la première attaque. De là, nous avons poursuivi avec une deuxième attaque la nuit dernière, au cours de laquelle nous avons tué le chef du dispositif de roquettes. Et maintenant, nous avons tué son adjoint », a indiqué Toledano aux journalistes.

Il précise qu’Ali Ghali, tué hier soir, et Ahmad Abu Daqqa, tué il y a peu, sont tous deux « responsables des roquettes ».

« L’idée maîtresse est d’atteindre les personnes qui utilisent des boucliers humains pour se protéger de nous et qui mènent des combats à partir des zones urbaines », a déclaré M. Toledano.

« Le travail de nos services de renseignement est impressionnant, en particulier celui du Shin Bet, et celui de l’armée de l’air est extraordinaire », ajoute-t-il.

Le porte-parole de Tsahal, le contre-amiral Daniel Hagarai, ajoute que l’armée surveillait Abu Daqqa depuis deux jours avant de l’avoir ciblé.

« Nous attendions le moment où il ne serait pas avec la famille qu’il utilisait comme bouclier humain », explique Hagari.

Un éclat de roquette atterrit dans la cour d’une maison du Moshav Ge’a, aucun blessé

Un fragment de roquette a atterri dans la cour d’une maison à Moshav Ge’a, juste au nord de la bande de Gaza, sans faire de blessés.

Un porte-parole du conseil régional de Hof Ashkelon déclare qu’un gros morceau de la roquette serait tombé dans la cour après avoir été intercepté par un missile Iron Dome.

La roquette faisait partie d’un barrage tiré depuis Gaza sur les communautés israéliennes proches de la frontière cet après-midi.

Tsahal confirme la mort du chef adjoint du dispositif de roquettes du Jihad islamique

L’armée israélienne et l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet confirment que l’armée de l’air a effectué une frappe dans le sud de la bande de Gaza, tuant Ahmad Abu Daqqa, le chef adjoint du dispositif de roquettes du Jihad islamique.

Tsahal affirme qu’Abu Daqqa était l’adjoint d’Ali Ghali, qui a été tué lors d’une frappe israélienne tôt ce matin.

L’armée précise qu’Abu Daqqa « a joué un rôle important dans le commandement et l’exécution des barrages de roquettes en direction d’Israël » au cours de la journée écoulée.

Tsahal publie également une vidéo montrant la frappe dans la ville de Bani Suheila, près de Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza.

Haut commandant du Jihad islamique tué dans une frappe de l’armée, 4 blessés

Le ministère de la Santé de la bande de Gaza, dirigé par le Hamas, a déclaré qu’une personne avait été tuée et quatre autres blessées lors d’une frappe aérienne israélienne sur un bâtiment dans la ville de Bani Suheila, près de Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza.

Les médias palestiniens ont identifié l’homme tué comme étant Ahmad Abu Daqqa, un membre important du Jihad islamique palestinien, considéré comme le chef adjoint du dispositif de roquettes du groupe terroriste.

L’armée israélienne a déclaré plus tôt qu’elle menait des frappes contre des cibles du Jihad islamique dans la bande de Gaza.

Le président égyptien participe en personne aux pourparlers sur la trêve à Gaza

Le président égyptien Abdel Fattah el-Sissi parle lors de la journée d'ouverture du Sommet mondial des gouvernements à Dubaï, aux Émirats arabes unis, lundi 13 février 2023. (Crédit : Kamran Jebreili/AP)
Le président égyptien Abdel Fattah el-Sissi parle lors de la journée d'ouverture du Sommet mondial des gouvernements à Dubaï, aux Émirats arabes unis, lundi 13 février 2023. (Crédit : Kamran Jebreili/AP)

Un haut responsable israélien déclare à la chaîne publique Kan que l’Égypte « fait tout ce qu’elle peut pour stabiliser la situation. »

Il ajoute que le président Abdel-Fatah el-Sissi et le chef des services de renseignement Abbas Kamel sont personnellement impliqués, et qu’Israël leur a dit que « le calme viendra avec le calme ».

Eli Cohen s’entretient avec 10 de ses homologues depuis le début de l’opération à Gaza

Le ministre des Affaires étrangères Eli Cohen, à gauche, rencontre son homologue indien Subrahmanyam Jaishankar à New Delhi le 9 mai 2023 (Crédit : Autorisation)
Le ministre des Affaires étrangères Eli Cohen, à gauche, rencontre son homologue indien Subrahmanyam Jaishankar à New Delhi le 9 mai 2023 (Crédit : Autorisation)

Le ministre des Affaires étrangères Eli Cohen s’est entretenu avec dix ministres des Affaires étrangères de différents États depuis le début de l’opération, indique un porte-parole du ministère des Affaires étrangères au Times of Israel.

Certains de ces ministres seraient « de la région ».

Le ministère des Affaires étrangères s’efforce de protéger la légitimité d’Israël, en veillant à ce que la communauté internationale lui laisse une marge de manœuvre contre le Jihad islamique.

Il a envoyé une série de messages à ses missions diplomatiques à travers le monde, leur demandant de souligner que cette série de combats a été déclenchée par les tirs de roquettes de la semaine dernière, qu’Israël vise les chefs du Jihad et qu’il fait tout ce qu’il peut pour ne toucher que les terroristes.

Les diplomates demandent également aux différents États de condamner explicitement les tirs de roquettes en provenance de la bande de Gaza.

Tsahal : 547 roquettes et mortiers lancés sur Israël ; 166 sites du Jihad touchés

Des roquettes lancées depuis Gaza City vers Israël, le 10 mai 2023. (Crédit : Mahmud HAMS / AFP)
Des roquettes lancées depuis Gaza City vers Israël, le 10 mai 2023. (Crédit : Mahmud HAMS / AFP)

L’armée israélienne affirme qu’à 14h30, les terroristes palestiniens de la bande de Gaza avaient lancé 547 roquettes et mortiers sur Israël.

Tsahal précise qu’au moins 394 de ces projectiles ont franchi la frontière, tandis que 124 sont tombés à l’eau dans la bande de Gaza.

Selon Tsahal, les systèmes de défense aérienne – le Dôme de fer ainsi que la Fronde de David à moyenne portée – ont intercepté 175 des roquettes, marquant un taux d’interception de 95 % des projectiles se dirigeant vers des zones peuplées, tandis qu’une poignée d’entre eux ont atterri dans des zones urbaines, causant des dommages.

Les autres ont atterri dans des zones ouvertes sans causer de dommages, selon Tsahal.

L’armée affirme avoir mené des frappes contre 166 sites appartenant au Jihad islamique palestinien.

Sameh Shoukry : plus d’attention doit être accordée aux Palestiniens

Le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Shoukry s'adresse à une conférence de presse conjointe pour commenter la réunion ministérielle sur le processus de paix au Moyen-Orient, au ministère des Affaires étrangères à Berlin, le 11 mai 2023. (Crédit : Odd ANDERSEN / AFP)
Le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Shoukry s'adresse à une conférence de presse conjointe pour commenter la réunion ministérielle sur le processus de paix au Moyen-Orient, au ministère des Affaires étrangères à Berlin, le 11 mai 2023. (Crédit : Odd ANDERSEN / AFP)

S’exprimant à Berlin aux côtés des ministres des Affaires étrangères de France, d’Allemagne et de Jordanie, le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Shoukry déclare que la communauté internationale devrait faire preuve du même engouement envers les Palestiniens que pour les autres crises, et que les mesures unilatérales ont pour objectif de ruiner la possibilité d’un État palestinien, ce qui pourrait être un reproche adressé au Jihad islamique.

Le ministre des Affaires étrangères de Jordanie, Ayman Safadi, affirme, lui, que les Israéliens ne seront pas en sécurité tant que les Palestiniens ne le seront pas.

Le Jihad islamique publie une vidéo menaçant de « noyer » Israël sous les roquettes

Le groupe terroriste du Jihad islamique palestinien publie une vidéo menaçante où l’on voit ses membres préparer des roquettes en vue de les lancer sur Israël.

Le texte en arabe à la fin de la vidéo dit « Ils vont être noyés » et « Ils sont en train de se noyer » en hébreu, peut-être mal traduit.

Le Jihad islamique a menacé de réagir à la mort d’un haut commandant lors d’une frappe israélienne tôt ce matin.

Liberman visite le centre de traumatologie d’Ashkelon après un tir de roquette

Avigdor Liberman et les députés de Yisrael Beytenu visitent les lieux d'une attaque à la roquette à Ashkelon le 11 mai 2023 (Crédit : Carrie Keller-Lynn/times of Israel)
Avigdor Liberman et les députés de Yisrael Beytenu visitent les lieux d'une attaque à la roquette à Ashkelon le 11 mai 2023 (Crédit : Carrie Keller-Lynn/times of Israel)

Le député Avigdor Liberman et des députés de son parti Yisrael Beytenu visitent un centre de traumatologie émotionnelle à Ashkelon, projet qui avait fait l’objet d’une allocation de 9 millions de shekels par le gouvernement dans le dernier budget.

Le centre de traumatologie, qui traite ordinairement les animaux mais se convertit aux soins de santé mentale en cas d’urgence, se trouve en face de la dernière maison à avoir subi un tir direct à Ashkelon.

Hier, une roquette est tombée dans la cour de la septuagénaire Miryam Keren, détruisant une partie de sa maison et projetant sa voiture de l’autre côté de la rue.

« S’ils sont capables de trouver des fonds pour les préoccupations de la coalition, pour [le député Yahadout HaTorah] Gafni, alors ils devraient être capables » de financer des abris adéquats à Ashkelon, a déclaré le député du parti, Oded Forer.

Un quart des habitants de la ville ne dispose d’aucune protection contre les fréquents barrages de roquettes en provenance de Gaza.

Le Jihad islamique prévient que la réponse à l’assassinat de son chef « arrive »

Cette photo (à gauche) publiée par le Jihad islamique palestinien montre Ali Ghali, le commandant des forces de roquettes du groupe terroriste. Ghali a été tué lors d'une frappe israélienne sur un bâtiment (à droite) dans la ville de Khan Younis, dans le sud de Gaza, le 11 mai 2023. (Crédit : SAID KHATIB / AFP)
Cette photo (à gauche) publiée par le Jihad islamique palestinien montre Ali Ghali, le commandant des forces de roquettes du groupe terroriste. Ghali a été tué lors d'une frappe israélienne sur un bâtiment (à droite) dans la ville de Khan Younis, dans le sud de Gaza, le 11 mai 2023. (Crédit : SAID KHATIB / AFP)

Le groupe terroriste palestinien du Jihad islamique déclare à Al-Jazeera que la réponse à l’assassinat ciblé par Israël d’un haut commandant tôt ce matin « arrive ».

Plus tôt, l’armée israélienne a effectué une frappe tuant Ali Ghali, le commandant des forces de roquettes du Jihad islamique.

Tsahal poursuit ses frappes dans la bande de Gaza

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu informant le chef de l'opposition Yaïr Lapid de l'Opération Bouclier et Flèche, le 10 mai 2023. (Crédit : GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu informant le chef de l'opposition Yaïr Lapid de l'Opération Bouclier et Flèche, le 10 mai 2023. (Crédit : GPO)

L’armée israélienne affirme mener une série de frappes aériennes contre des cibles du Jihad islamique palestinien dans la bande de Gaza.

Tsahal donnera plus d’informations ultérieurement.

Gallant ordonne à ses troupes de préparer de nouvelles opérations à Gaza

Le ministre de la Défense Yoav Gallant s'exprimant lors d'une conférence de presse, le 9 mai 2023. (Crédit : Ariel Harmoni/Ministère de la Défense)
Le ministre de la Défense Yoav Gallant s'exprimant lors d'une conférence de presse, le 9 mai 2023. (Crédit : Ariel Harmoni/Ministère de la Défense)

Le ministre de la Défense Yoav Gallant a demandé à l’armée et aux autres services de sécurité de préparer « une série d’opérations supplémentaires » contre la bande de Gaza et de se tenir prêts à faire face à des tirs de roquettes plus importants.

Les propos du bureau de Gallant sont publiés à la suite d’une évaluation que le ministre a effectuée avec le chef militaire Herzi Halevi et le chef du Shin Bet Ronen Bar.

« J’ai remercié les troupes de Tsahal et du Shin Bet pour avoir réussi ce soir à éliminer de manière précise le responsable du dispositif de roquettes du Jihad islamique », déclare M. Gallant.

« J’ai demandé à toutes les forces de sécurité de prendre toutes les mesures nécessaires pour préparer une série d’opérations supplémentaires, et de maintenir un haut niveau de préparation et de vigilance face à l’éventualité d’une augmentation des tirs », ajoute-t-il.

Un poulailler fortement endommagé par un tir de barrage en provenance de Gaza

Un poulailler a été lourdement endommagé par un tir direct lors du dernier barrage lancé depuis la bande de Gaza en direction du Conseil régional d’Eshkol, selon des responsables locaux.

Le conseil indique qu’il s’agit du cinquième projectile qui tombe sur la ville.

Le poulailler endommagé se trouve à proximité d’une maison, ajoute le conseil.

A Jérusalem, le président chypriote « condamne les attaques terroristes contre Israël »

Le président chypriote Nikos Christodoulides (G) et le président Isaac Herzog à la résidence du président à Jérusalem le 11 mai 2023 (Crédit : Haim Zach/GPO)
Le président chypriote Nikos Christodoulides (G) et le président Isaac Herzog à la résidence du président à Jérusalem le 11 mai 2023 (Crédit : Haim Zach/GPO)

Le président Isaac Herzog accueille son homologue chypriote Nikos Christodoulides à la résidence du président à Jérusalem.

Herzog qualifie cette visite d’expression de « soutien et de solidarité alors qu’Israël subit les tirs de ses ennemis à Gaza ».

« Je condamne fermement les récentes attaques terroristes contre Israël », a déclaré Christodoulides. « Chypre vous soutient. Nous continuerons à travailler ensemble pour faire face à ce type d’actes inacceptables. »

Israël en « contact direct et indirect » avec des pays arabes pour un cessez-le-feu à Gaza

Des policiers inspectent une maison touchée par une roquette tirée depuis la bande de Gaza, à Sderot, dans le sud d'Israël, le 10 mai 2023. (Crédit : AP/Ohad Zwigenberg)
Des policiers inspectent une maison touchée par une roquette tirée depuis la bande de Gaza, à Sderot, dans le sud d'Israël, le 10 mai 2023. (Crédit : AP/Ohad Zwigenberg)

Israël est en « contact direct et indirect » avec différents pays arabes afin de calmer la situation à Gaza et de parvenir à un cessez-le-feu, a déclaré un diplomate israélien au Times of Israel.

Le fonctionnaire n’a pas voulu préciser avec quels pays Jérusalem travaille, ni dire si l’Arabie saoudite et le Qatar en font partie.

Les prises de position des capitales arabes sont « vives mais pas extrêmes », précise le diplomate.

« Nous n’attendons pas de solidarité de la part des Jordaniens. « Aucun changement par rapport aux cycles précédents ».

En ce qui concerne l’Europe, le fonctionnaire souligne que si les déclarations de Bruxelles et de certains États européens ne sont « pas extrêmement équilibrées », personne n’a exigé que Tsahal cesse ses activités, et le droit d’Israël à l’autodéfense a été reconnu.

« Nous sommes en territoire familier », déclare le fonctionnaire.

Des images filmées du cockpit montrent des tirs de roquettes et leurs interceptions

Des images diffusées par la chaîne publique Kan montrent des tirs de roquettes et des interceptions du Dôme de fer, vus depuis le cockpit d’un avion.

La chaîne précise que la vidéo a été filmée depuis un avion d’El Al qui s’approchait de l’aéroport Ben Gurion la nuit dernière.

L’avion se trouvait à une altitude bien plus élevée que les roquettes et n’était pas en danger, selon la chaîne.

Tsahal dit avoir touché un centre opérationnel du Jihad islamique

L’armée israélienne affirme avoir frappé un centre de commandement du Jihad islamique palestinien dans la bande de Gaza il y a peu de temps.

Tsahal affirme que le site est utilisé par le groupe terroriste pour guider de possibles attaques aux missiles antichars contre des cibles israéliennes à la frontière.

32 personnes ont été prises en charge, blessées par les tirs de roquettes – MDA

Des Israéliens courant se mettre à l'abri lors d'une alerte rouge, au restaurant Sun Yun à Tel Aviv, alors que des roquettes ont été tirées depuis la Bande de Gaza sur le centre d'Israël, le 10 mai 2023. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Des Israéliens courant se mettre à l'abri lors d'une alerte rouge, au restaurant Sun Yun à Tel Aviv, alors que des roquettes ont été tirées depuis la Bande de Gaza sur le centre d'Israël, le 10 mai 2023. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Les services de secours du Magen David Adom indiquent avoir pris en charge 32 personnes en Israël depuis le lancement de l’Opération Bouclier et Flèche, au début de la semaine.

Selon le MDA, quinze personnes ont été blessées alors qu’elles se rendaient précipitamment dans un abri antiaérien et 17 souffraient d’anxiété sévère.

Leah Goldin réclame la restitution du corps de son fils dans le cadre d’un accord

Leah Goldin, la mère du lieutenant Hadar Goldin, regarde une photo de son fils, dont la dépouille est retenue en otage par le Hamas dans la bande de Gaza, pendant une interview avec l'AFP à son domicile de Kfar Saba, le 29 août 2018. (Crédit : / AFP PHOTO / JACK GUEZ
Leah Goldin, la mère du lieutenant Hadar Goldin, regarde une photo de son fils, dont la dépouille est retenue en otage par le Hamas dans la bande de Gaza, pendant une interview avec l'AFP à son domicile de Kfar Saba, le 29 août 2018. (Crédit : / AFP PHOTO / JACK GUEZ

Leah Goldin, la mère de Hadar Goldin, le soldat tué au combat dont le corps est retenu en otage par le Hamas à Gaza, déclare que la restitution de la dépouille de son fils doit être inclue dans un éventuel cessez-le-feu conclu avec Gaza.

« Le Premier ministre doit mettre la question de Hadar sur la table en condition préalable de la fin de la guerre », dit Goldin au micro de la station 103FM, affirmant que ce serait l’opportunité, pour le Premier ministre Benjamin Netanyahu « de faire preuve de courage et de ramener nos soldats ».

Les corps de Hadar Goldin et d’Oron Shaul se trouvent entre les mains du Hamas depuis qu’ils ont été tués, en 2014.

Le Hamas détient aussi deux civils israéliens en captivité : Avera Mengistu, qui était entré au sein de l’enclave côtière en 2014, et Hisham Al-Sayed, qui s’était aventuré à Gaza en 2015.

Les États-Unis œuvrent « en faveur de la désescalade », dit Tom Nides

L'ambassadeur américain en Israël Tom Nides lors d'un événement à Jérusalem, le 19 février 2023. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)
L'ambassadeur américain en Israël Tom Nides lors d'un événement à Jérusalem, le 19 février 2023. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

L’ambassadeur américain en Israël Tom Nides déclare qu’il œuvre actuellement à la « désescalade » dans le cadre des violences en cours entre Gaza et Israël.

« Inquiet des tirs de roquette continus aujourd’hui. Nous défendons le droit à l’autodéfense d’Israël », a écrit Nides sur Twitter. « Nous œuvrons en faveur d’une désescalade rapide ».

Nides doit quitter son poste cet été, après deux années passées au sein de l’État juif.

Pas de blessé lors de la chute de deux obus de mortier dans une ville proche de Gaza

Des dégâts causés par un missile qui s'est abattu dans un quartier israélien à proximité de Gaza, le 11 mai 2023. (Crédit : Conseil régional d'Eshkol)
Des dégâts causés par un missile qui s'est abattu dans un quartier israélien à proximité de Gaza, le 11 mai 2023. (Crédit : Conseil régional d'Eshkol)

Il y a eu de légers dégâts qui ont été constatés dans une ville du Conseil régional d’Eshkol, lors du dernier tir de barrage en provenance de la bande de Gaza.

Le conseil déclare que deux projectiles sont retombés à proximité d’habitations dans la ville, sans faire de blessé.

La Hongrie adresse « toute sa sympathie » à Israël face aux tirs de roquettes de Gaza

Des roquettes lancées depuis la Bande de Gaza vers Israël, à Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/ Hatem Moussa)
Des roquettes lancées depuis la Bande de Gaza vers Israël, à Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/ Hatem Moussa)

Le ministère hongrois des Affaires étrangères déclare « être profondément choqué » par les roquettes tirées par les groupes terroristes de Gaza et « qui ciblent délibérément des civils ».

« Nous condamnons toutes les formes de terrorisme, nous reconnaissons le droit à l’autodéfense d’Israël », écrit l’ambassadeur Levente Benko sur Twitter. « Toute notre sympathie au gouvernement et au peuple [d’Israël] face à cette menace ».

Les sirènes d’alerte retentissent au Kibboutz Kerem Shalom, près de Gaza

Des roquettes lancées depuis la Bande de Gaza vers Israël, à Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)
Des roquettes lancées depuis la Bande de Gaza vers Israël, à Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)

Les sirènes d’alerte résonnent au kibboutz Kerem Shalom, à proximité de Gaza.

Ce sont au moins dix obus de mortier qui ont été tirés depuis Gaza en direction du territoire israélien dans la matinée et jusqu’à présent, après une nuit qui a été relativement calme.

L’armée dit avoir attaqué un poste d’observation du Jihad islamique

L'immeuble où vivait un leader du Jihad islamique et qui a été détruit par une frappe aérienne israélienne à Khan Younès, le 11 mai 2023. (Crédit : SAID KHATIB / AFP)
L'immeuble où vivait un leader du Jihad islamique et qui a été détruit par une frappe aérienne israélienne à Khan Younès, le 11 mai 2023. (Crédit : SAID KHATIB / AFP)

L’armée israélienne déclare avoir tout juste attaqué un poste d’observation du Jihad islamique palestinien dans la bande de Gaza.

Tsahal précise que le site était utilisé par le groupe terroriste pour guider une attaque potentielle au missile anti-char contre des cibles israéliennes, à la frontière.

Les militaires diffusent également des images montrant une frappe effectuée jeudi matin contre une rampe de lancement d’obus de mortier du Jihad islamique.

Une hotline en 5 langues pour les olim en quête de soutien psychique

Des habitants de la ville d'Ashkelon, dans le sud d'Israël, assis devant un abri anti-bombes, alors que les tensions entre les terroristes palestiniens de la Bande de Gaza et Israël s'intensifient, le 10 mai 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)
Des habitants de la ville d'Ashkelon, dans le sud d'Israël, assis devant un abri anti-bombes, alors que les tensions entre les terroristes palestiniens de la Bande de Gaza et Israël s'intensifient, le 10 mai 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)

La Commission de l’Immigration et de l’Intégration a ouvert – en partenariat avec le service de premier secours émotionnel ERAN – une ligne d’urgence à destination des immigrants dans le cadre de l’opération militaire en cours.

Un service anonyme et gratuit qui est proposé en cinq langues : l’anglais, le français, l’espagnol, le russe et l’amharique.

Au vu des tirs de roquettes continus, les horaires d’accueil de la ligne d’urgence ont été élargis.

Le numéro de téléphone de la hotline est le *3201. Un entretien est aussi possible via un chat sur internet à l’adresse : https://www.eran.org.il/helpline-for-olim-eng/

A VOIR : L’armée diffuse des images des frappes de mercredi à Gaza

L’armée israélienne a publié de nouvelles images des frappes effectuées par l’armée israélienne dans la journée de mercredi, des frappes qui vont visé le Jihad islamique palestinien.

L’armée note que ces attaques ont été menées « avec l’aide d’une coopération unique entre l’armée de l’air et les renseignements ».

« Si le Jihad islamique cesse d’ouvrir le feu, nous le ferons aussi », dit Smotrich

Le ministre des Finances et leader de Hatzionout HaDatit  Bezalel Smotrich dirige une réunion de faction à la Knesset de Jérusalem, le 1er mai 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre des Finances et leader de Hatzionout HaDatit Bezalel Smotrich dirige une réunion de faction à la Knesset de Jérusalem, le 1er mai 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre des Finances Bezalel Smotrich – qui est aussi ministre au sein du ministère de la Défense – déclare qu’il ne s’opposera pas à un cessez-le-feu si le Jihad islamique met un terme à ses lancements de roquette.

« De notre point de vue, s’ils cessent d’ouvrir le feu, il n’y a aucune raison de continuer », commente Smotrich auprès du site d’information Ynet. « S’ils continuent, alors nous les écraserons et nous les frapperons – c’est ce que fait l’armée, c’est ce que fait l’armée de l’air, l’armée est prête à de nouvelles séries de frappes ».

Israël a lancé cette opération-surprise mardi en tout début de matinée, avec les assassinats ciblés de trois hauts-responsables du Jihad islamique à Gaza. Dix personnes ont également perdu la vie, notamment plusieurs enfants. Depuis, plus de 500 roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien, et l’armée a attaqué des dizaines de cibles appartenant au Jihad islamique palestinien dans la bande.

Les États-Unis ont bloqué une tentative de la Chine de condamner Israël à l’ONU

Vue générale d'une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies au siège des Nations unies, à New York, le 20 mars 2023. (Crédit : Ed Jones/AFP)
Vue générale d'une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies au siège des Nations unies, à New York, le 20 mars 2023. (Crédit : Ed Jones/AFP)

Les États-Unis ont bloqué mercredi une initiative prise par la Chine, au cours d’une session d’urgence du Conseil des sécurité des Nations unies consacrée au conflit en cours à Gaza, visant à émettre un communiqué de presse exprimant l’inquiétude de l’instance face à la flambée de violences entre Israël et les groupes terroristes de l’enclave côtière, fait savoir un haut-responsable israélien au Times of Israel.

Israël a exercé des pressions sur les États-Unis pour qu’ils s’opposent à cette initiative, déplorant une équivalence faite entre l’armée israélienne et le Jihad islamique palestinien, ajoute le haut-responsable.

L’administration Biden est constamment venue au secours d’Israël devant le Conseil de sécurité, opposant son veto à l’émission de déclarations ou à l’adoption de résolutions lors d’épisodes d’affrontements israélo-palestiniens à plus d’une dizaine d’occasions – et notamment à plusieurs reprises pendant la guerre à Gaza de mai 2021.

La seule exception avait été une déclaration que Washington avait soutenue au début de l’année, qui critiquait la décision prise par l’État juif de légaliser neuf avants-postes de Cisjordanie et de faire avancer les projets de construction de plus de 10 000 nouvelles habitations dans les implantations. Une déclaration qui avait été symbolique après que les États-Unis se sont opposés aux membres du Conseil de sécurité qui voulaient faire approuver une résolution anti-israélienne contraignante.

Israël doit cesser son opération, ses objectifs ayant été atteints, dit Lapid

Le chef du parti Yesh Atid, Yair Lapid, pendant une réunion de faction à la Knesset, le 1er mai 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le chef du parti Yesh Atid, Yair Lapid, pendant une réunion de faction à la Knesset, le 1er mai 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le leader de l’opposition, Yair Lapid, a indiqué jeudi qu’Israël devait envisager de mettre un terme à son opération militaire à Gaza dans la mesure où le pays a atteint un certain nombre de ses objectifs.

« Je pense qu’il est temps de mettre un terme à cette campagne, c’est le bon moment », a-t-il déclaré au micro de la station de radio Reshet Bet, de Kan. « Il faut toujours faire preuve d’exactitude concernant le moment où vous allez choisir de sortir, il ne faut pas être exact seulement au moment où vous allez choisir d’entrer ».

Lapid a indiqué qu’il ne croyait pas qu’il y ait « des objectifs immédiats » qu’Israël doit atteindre maintenant, au cours de cette opération. « Il y a déjà de bons résultats… Je ne pense pas qu’il y ait des bénéfices à tirer d’attendre. Nous devons nous arrêter maintenant ».

Le leader de l’opposition a rappelé qu’il avait pleinement soutenu l’opération et qu’il avait la conviction qu’elle avait été la bonne initiative à prendre « mais des choses comme ça ont tendance à être compliquées et il faut savoir quand il faut s’arrêter – et c’est le bon moment ».

Lapid a rencontré hier le Premier ministre Benjamin Netanyahu pour un briefing sécuritaire.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu informant le chef de l’opposition Yaïr Lapid de l’Opération Bouclier et Flèche, le 10 mai 2023. (Crédit : GPO)

Le Jihad islamique conditionne un cessez-le-feu à la fin des assassinats ciblés

Des traînées de fumée visibles suite aux roquettes tirées depuis Gaza vers Israël, dans le sud de la Bande de Gaza, le 10 mai 2023. ( Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)
Des traînées de fumée visibles suite aux roquettes tirées depuis Gaza vers Israël, dans le sud de la Bande de Gaza, le 10 mai 2023. ( Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)

Le Jihad islamique indique qu’il ne cessera le feu que si Israël met un terme à l’assassinat ciblé de ses combattants.

L’Égypte tente actuellement de négocier un cessez-le-feu entre Gaza et Israël, mais ces efforts ont semblé échouer, mercredi soir, et les frappes aériennes et les tirs de roquette ont continué.

Mohamad al-Hindi, un responsable du groupe terroriste, déclare qu’un point de friction, dans les pourparlers, est que les Palestiniens veulent qu’Israël s’engage à ne plus procéder à des assassinats ciblés similaires à ceux qui ont coûté la vie à trois hauts-commandants du Jihad islamique, mardi matin.

Selon certaines informations, le Jihad islamique demande également l’annulation, par l’État juif, de la Marche des drapeaux qui aura lieu la semaine prochaine dans le cadre de la Journée de Jérusalem.

L’armée dit avoir frappé une rampe de lancement du Jihad islamique à Gaza

Des Palestiniens inspectent les décombres d'un bâtiment après une frappe israélienne à Beit Lahia, dans le nord de la bande de Gaza, le 11 mai 2023. (Crédit : MOHAMMED ABED / AFP)
Des Palestiniens inspectent les décombres d'un bâtiment après une frappe israélienne à Beit Lahia, dans le nord de la bande de Gaza, le 11 mai 2023. (Crédit : MOHAMMED ABED / AFP)

L’armée israélienne indique avoir mené une frappe aérienne contre une rampe de lancement servant à lancer des obus de mortier dans le nord de Gaza. Elle était exploitée par le Jihad islamique palestinien.

Les médias palestiniens font savoir que cette attaque a été commise à proximité de Beit Lahiya.

Il n’y aurait pas eu de blessé.

10 obus de mortier ont été tirés jeudi matin -Autorités locales

Des roquettes lancées depuis Gaza City vers Israël, le 10 mai 2023. (Crédit : Mahmud HAMS / AFP)
Des roquettes lancées depuis Gaza City vers Israël, le 10 mai 2023. (Crédit : Mahmud HAMS / AFP)

Environ dix obus de mortier ont été tirés depuis la bande de Gaza en direction des villes du Conseil régional d’Eshkol depuis ce matin, annoncent les responsables locaux.

Le conseil précise dans un communiqué que les zones peuplées n’ont pas été touchées. Les sirènes ont été activées à Kissufim et à Nirim.

Le conseil rappelle aux résidents la nécessité de rester à proximité des abris antiaériens, inquiet de nouvelles attaques possibles.

Erdan dit avoir empêché une condamnation d’Israël à l’ONU

L'ambassadeur israélien Gilad Erdan lors d'une réunion de la Commission politique et de décolonisation spéciale au siège des Nations unies, le 11 novembre 2022. (Crédit : AP Photo/Jeenah Moon)
L'ambassadeur israélien Gilad Erdan lors d'une réunion de la Commission politique et de décolonisation spéciale au siège des Nations unies, le 11 novembre 2022. (Crédit : AP Photo/Jeenah Moon)

L’ambassadeur israélien à l’ONU Gilad Erdan déclare avoir empêché une déclaration condamnant Israël dans la campagne militaire en cours à Gaza. Cette déclaration devait être émise par le Conseil de sécurité des Nations unies.

« Nous avons réussi à stopper une proposition faite devant le Conseil de sécurité d’émettre une déclaration qui condamnait Israël », explique Erdan au micro de la Radio militaire. « La session de la nuit dernière n’a finalement débouché sur rien ».

Erdan ajoute penser que le refus opposé par le président américain Joe Biden à l’idée d’inviter le Premier ministre Benjamin Netanyahu à la Maison Blanche est une erreur, laissant entendre qu’il pourrait être lié « à la politique intérieure ».

Edelstein : « Le Jihad islamique a voulu définir les termes » de la trêve

Le président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense, Yuli Edelstein, arrivant à une audience de la commission, le 16 mars 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense, Yuli Edelstein, arrivant à une audience de la commission, le 16 mars 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Yuli Edelstein, le chef de la commission des Affaires étrangères et de la Défense, a indiqué jeudi qu’Israël n’avait pas pu accepter les termes du cessez-le-feu que l’Égypte a tenté de négocier hier.

« Il y a eu des contacts par le biais des intermédiaires ; on a eu le sentiment qu’on s’approchait d’un cessez-le-feu mais à ce moment-là, le Jihad islamique a décidé qu’il dicterait les termes du cessez-le-feu », a déclaré Edelstein au micro de la station de radio Reshet Bet de Kan. « Bien sûr, l’État d’Israël n’a pas pu accepter ces conditions ».

Edelstein a ajouté que si Israël ne menait pas une large opération, il ne fallait pas être surpris que les organisations terroristes de Gaza se renforcent entre deux séries de combats.

Un soldat légèrement blessé pendant un raid en Cisjordanie, dit l’armée

Des soldats israéliens en opération en Cisjordanie, le 11 mai 2023. (Crédit : Armée israélienne)
Des soldats israéliens en opération en Cisjordanie, le 11 mai 2023. (Crédit : Armée israélienne)

L’armée israélienne a indiqué qu’un soldat était légèrement blessé après une fusillade qui a opposé les militaires à des hommes armés palestiniens dans le camp de réfugiés de Nur Shams, en Cisjordanie, aux premières heures de la journée de jeudi.

Tsahal a précisé que les troupes étaient entrées dans le camp, près de Tulkarem, pour arrêter des Palestiniens qui étaient recherchés par les forces de sécurité. Des armes artisanales et autres équipements militaires ont été saisis, et des hommes armés ont alors ouvert le feu.

Le blessé a été pris en charge à l’hôpital.

Selon Tsahal, 15 Palestiniens recherchés ont été placés en détention pendant des opérations qui ont eu lieu cette nuit dans toute la Cisjordanie.

Gaza: 25 Palestiniens tués et 76 blessés dans l’opération israélienne, dit le Hamas

De la fumée s'élève après une frappe israélienne à Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Adel Hana)
De la fumée s'élève après une frappe israélienne à Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Adel Hana)

Le ministère de la Santé de la bande de Gaza, placé sous le contrôle du Hamas, a annoncé jeudi que 25 Palestiniens ont trouvé la mort depuis le début de la campagne israélienne contre le Jihad islamique, qui a aussi fait 76 blessés.

Un chiffre qui comprend à la fois les terroristes qui ont été pris pour cible par Israël et des civils, ainsi que les civils qui auraient été tués par des roquettes du Jihad islamique qui se seraient abattues sur le territoire de l’enclave côtière, échouant à franchir la frontière, selon les responsables israéliens.

Les sirènes d’alerte activées au kibboutz Nirim

Des roquettes lancées depuis la Bande de Gaza vers Israël, à Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)
Des roquettes lancées depuis la Bande de Gaza vers Israël, à Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)

Les sirènes d’alerte à la roquettes ont été activées, jeudi matin, au kibboutz Nirim, à proximité de la frontière avec Gaza.

Elles ont résonné peu après que six obus de mortiers ont été lancés vers la ville de Kissufim, suite à une nuit relativement calme.

507 roquettes ont été lancées vers Israël depuis le début de l’opération, dit Tsahal

Le système de défense antiaérienne du Dôme de fer intercepte des roquettes tirées depuis Gaza City, le 10 mai 2023. (Crédit : MOHAMMED ABED / AFP)
Le système de défense antiaérienne du Dôme de fer intercepte des roquettes tirées depuis Gaza City, le 10 mai 2023. (Crédit : MOHAMMED ABED / AFP)

L’armée israélienne a annoncé qu’à 7 heures du matin, jeudi, les groupes terroristes palestiniens avaient lancé 507 roquettes et obus de mortier en direction d’Israël.

Au moins 368 projectiles ont franchi la frontière. 110 sont retombés sur le territoire de la bande.

Selon l’armée, les systèmes de défense antiaérienne – le Dôme de fer mais aussi la Fronde de David, qui intervient sur les missiles à moyenne portée – ont intercepté 154 roquettes, avec un taux d’interception qui s’élève à 95 % en ce qui concerne le taux des projectiles se dirigeant vers les zones peuplées. Quelques-uns se sont abattus dans des zones urbaines, entraînant des dégâts.

Les autres sont retombés dans des champs, sans faire de dommages, a noté l’armée.

Elle a fait savoir qu’elle avait attaqué, pour sa part, 158 sites appartenant au Jihad islamique palestinien.

2 obus de mortiers interceptés et 4 tombent dans un champ près de Kissufim

Au cours du dernier barrage qui a été lancé depuis la bande de Gaza vers Kissufim, une ville du sud d’Israël, jeudi matin, deux obus de mortier ont été apparemment interceptés par le système de défense antiaérienne du Dôme de fer, ont dit les responsables.

Quatre autres sont retombés dans des champs sans faire de dégâts.

Il n’y a pas eu de blessé au cours de cette attaque.

Rompant le calme, les sirènes résonnent à Kissufim, près de Gaza

Des roquettes lancées depuis la Bande de Gaza vers Israël, à Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/ Hatem Moussa)
Des roquettes lancées depuis la Bande de Gaza vers Israël, à Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/ Hatem Moussa)

Les sirènes d’alerte à la roquette ont résonné, jeudi matin, dans la ville de Kissufim, située dans le sud du pays, à proximité de la frontière avec la bande de Gaza.

Les militaires n’ont pas donné de détails supplémentaires.

La dernière attaque à la roquette lancée depuis l’enclave côtière en direction du sud du territoire israélien avait eu lieu il y a huit heures, dans le cadre de l’Opération Bouclier et Flèche qui est en cours dans la bande.

Ce tir de roquette survient alors qu’Israël a tué un haut-responsable du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien lors d’une frappe à Gaza qui a été effectuée aux premières heures de la matinée.

Des informations avaient évoqué un potentiel cessez-le-feu négocié par l’Égypte, même si ce dernier assassinat et la reprise des attaques à la roquette sont susceptibles d’entraver ces efforts.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.