Israël en guerre - Jour 193

Rechercher

Argentine : un drapeau palestinien brandi lors d’un match Israël-Colombie

Des supporters colombiens ont brandi une bannière après que leur équipe a marqué un but ; "Ce n'est pas de la politique, c'est du football", ont clamé les supporters d'Israël

Un supporter brandit un drapeau palestinien dans les tribunes lors d'un match de la Coupe du monde U-20 entre Israël et la Colombie, le 21 mai 2023. (Capture d'écran/Twitter)
Un supporter brandit un drapeau palestinien dans les tribunes lors d'un match de la Coupe du monde U-20 entre Israël et la Colombie, le 21 mai 2023. (Capture d'écran/Twitter)

BUENOS AIRES (JTA) – Environ 4 000 Juifs argentins sont venus encourager Israël pour sa première participation à une Coupe du Monde de la FIFA depuis plus de 50 ans, entonnant parfois des chants en espagnol. Mais leur humeur festif a changé après qu’un drapeau palestinien a fait son apparition dans la foule – et après que l’équipe israélienne a perdu de justesse dans les dernières minutes face à la Colombie.

Dimanche, Israël s’est incliné 2 à 1 lors du premier match du premier tour de la Coupe du monde des moins de 20 ans, qui réunit les meilleurs footballeurs du monde âgés de moins de 20 ans. Lorsque la Colombie a marqué son premier but, au cours de la deuxième mi-temps du match – après une première mi-temps dominée par Israël – des supporters colombiens ont hissé un drapeau palestinien.

Presque immédiatement, des supporters israéliens présents dans les tribunes se sont mis à crier contre le porteur du drapeau : « Ce n’est pas de la politique, c’est du football ». La police est finalement intervenue et a expulsé les porteurs du drapeau palestinien.

Des supporters israéliens les ont suivis à la sortie du stade de La Plata, dans la province de Buenos Aires.

Israël a participé pour la dernière fois à la Coupe du monde en 1970 et a marqué un but lors d’un match contre la Suède. A la 56e minute du match de dimanche, Dor Turgeman a marqué un penalty pour Israël.

La Colombie a répondu par un penalty et un autre but à la toute fin du match.

Néanmoins, la Fédération israélienne de football a remercié les « plus de 4 000 supporters » qui sont venus soutenir l’équipe israélienne. L’équipe jouera contre le Sénégal mercredi et le Japon samedi ; les deux équipes ayant obtenu les meilleurs résultats à l’issue de la phase de groupe initiale passeront au tour suivant la semaine prochaine.

L’Indonésie, ancien pays hôte, s’était fermement opposée à la participation d’Israël, arguant qu’elle avait accepté d’accueillir le tournoi avant de savoir qu’Israël se qualifierait. En réponse, la FIFA, l’organisation mondiale de football qui gère la Coupe du monde et les tournois qui l’accompagnent, a retiré à l’Indonésie ses droits d’accueil en mars et a déplacé le tournoi en Argentine, un pays où plus de 200 000 Juifs vivent.

« Nous sommes venus ici pour gagner le trophée », a déclaré la semaine dernière le milieu de terrain israélien El Yam Kancepolsky à la Jewish Telegraphic Agency.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.